Des eurodéputés affirment avoir voté "par erreur" en faveur de la Directive Copyright

le 02 avril 2019
 0
directive copyright

Les députés européens n'ont pas marqué de points à quelques semaines des élections, après que certains d'entre eux ont indiqué avoir confondu deux boutons lors du vote de la réforme du droit d'auteur.

L'information est cocasse, elle peut même faire sourire. Mais c'est plutôt le rire jaune et l'inquiétude qui doivent dominer. Comme l'indique The Guardian, plusieurs députés européens ont affirmé avoir voté contre un amendement à la Directive Copyright qui aurait été susceptible de rouvrir les débats, alors qu'en réalité, ils étaient pour. Si l'erreur est humaine, confondre le pour et le contre lors de ce qui était l'un des votes les plus importants de ces dernières années pourrait avoir du mal à passer auprès de l'opinion.

Un amendement qui aurait pu rebattre les cartes


La fameuse réforme du droit d'auteur, dont les négociations auront duré deux ans, a été adoptée le 26 mars 2019 à 348 voix pour et 274 voix contre. Pas une large majorité, mais suffisante pour faire pencher la balance en faveur des éditeurs. Pourtant, qui sait, peut-être que le destin aurait pu être différent, si certains députés européens n'avaient pas eu la main tremblotante au moment du vote.

Un amendement clé sur la Directive Copyright, qui concernait directement les articles polémiques 15 et 17 (anciennement 11 et 13), fut déposé avant le vote final. Celui-ci a été écarté de peu, vérifiez-le par vous-même : 312 pour et... 317 contre.

13 députés dans l'erreur


Le problème, c'est que ce n'est pas un, ni deux, ni trois, mais 13 députés qui ont déclaré, juste après le vote, ne pas avoir procédé au bon choix. En réalité, 10 d'entre eux souhaitaient porter l'amendement et voter en sa faveur, tandis que deux autres voulaient voter contre, et un dernier aurait aimé s'abstenir.

En faisant un rapide calcul qui ne demande pas de hautes études mathématiques, on comprend vite qu'en prenant en compte la volonté réelle des députés, l'issue aurait été différente, peut-être et l'amendement discuté... Bienvenue en politique-fiction.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
Les Freebox Delta, Revolution et Mini 4K s'offrent une mise à jour
La NASA publie une vidéo montrant comment des souris réagissent à la microgravité
Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls
Nintendo s'apprêterait à lancer une version plus petite et moins chère de la Switch
Iliad (Free) prépare une annonce sur sa stratégie fixe et mobile le 7 mai
scroll top