Elon Musk construit un mini sous-marin pour sauver les enfants bloqués dans une grotte

le lundi 09 juillet 2018
elonmusk_sous_marin

Depuis le 23 juin 2018, le monde a les yeux tournés vers la tragédie qui se déroule en Thaïlande : un groupe d'enfants est coincé dans des grottes inondées. Diverses solutions ont été envisagées pour les sauver, dont un projet un peu fou de mini sous-marin dévoilé par le milliardaire Elon Musk.

Depuis 16 jours, une terrible tragédie s'est abattue en Thaïlande sur 12 enfants et leur entraineur de football. Sorti pour une excursion, le petit groupe s'est retrouvé bloqué dans un dédale de grottes suite à de fortes pluie de mousson, l'eau montante bloquant toute possibilité de sortie. Les secours sont à pied d'œuvre depuis le 23 juin.

Si huit des enfants ont été sauvés à l'heure où nous écrivons cet article, le reste est toujours coincé à plusieurs centaines de mètres sous terre avec leur enseignant. Le sauvetage devant s'effectuer dans ces grottes dangereuses a d'ailleurs coûté la vie de l'un des sauveteurs...

Elon Musk improvise un mini sous-marin de sauvetage


Diverses solutions ont été envisagées pour sortir les jeunes gens de ce calvaire, comme creuser un puits. De son côté, le milliardaire Elon Musk, souvent qualifié de Tony Stark du monde réel, a quant à lui mis ses ingénieurs au travail afin de construire un mini sous-marin de sauvetage.



L'appareil est basé sur un tube de transfert d'oxygène liquide d'une fusée Falcon 9. Modifié par les ingénieurs de Space X, il a été assemblé et testé dans une piscine de Californie. Cette capsule est de taille suffisante pour transporter un enfant, mais doit être manipulée de l'extérieur par les sauveteurs. Le défi sera de taille, certains boyaux du dédale faisant moins de 40 cm de large.



Le temps est aussi compté pour les sauveteurs. Si les conditions étaient assez clémentes ces derniers temps, de nouvelles pluies violentes sont attendues dans les jours à venir. Elon Musk a affirmé que son sous-marin serait prêt et acheminé en moins de 24h en Thaïlande. Difficile de dire si l'idée sera retenue et même si elle fonctionnera le cas échéant. Mais la situation est tellement grave que toute aide semble la bienvenue, même si elle semble un peu folle...

Modifié le 09/07/2018 à 15h15
scroll top