La Copie privée adopte un barème définitif de taxation pour les tablettes (màj)

21 février 2012 à 11h06
0
La Commission chargée d'établir les barèmes de la copie privée pour chaque produit permettant le stockage de contenus culturels vient de prendre sa décision. Concernant les tablettes tactiles, elle a décidé de reconduire les tarifs temporaires datant de janvier 2011.

00FA000004428518-photo-logo-tablettes.jpg
Début 2011, la commission copie privée avait voté pour la mise en place d'un barème de taxation des tablettes tactiles. Ce dernier était provisoire et avait vocation à s'appliquer jusqu'au 31 décembre dernier. Depuis cette date, aucun nouveau barème n'avait été décidé et la commission devait donc appliquer une règle définitive en la matière.

Lors de la réunion de ce 9 février, la Commission a décidé de réappliquer le même barème. Le système de taxation est simple, le montant va de 0,09 euros pour 128 Mo à 10 euro pour un appareil doté de 40 Go. Au-delà, par exemple pour le cas d'un iPad 64 Go, la taxe s'élève à 12 euros supplémentaires à ajouter sur la facture. Par contre, ce barème définitif ne prend pas en compte l'évolution technologique et le fait qu'à l'avenir des tablettes pourraient proposer plus de 64 Go d'espace de stockage.

Pour rappel, la redevance pour copie privée est payée par le consommateur lors de l'achat de supports de stockages ou d'appareils permettant de conserver des données multimédia sauvegardées et achetées. Par principe, elle vise à compenser les effets du droit à la copie privée (une exception au principe du droit d'auteur) de chacun pour un contenu numérique. Cette taxation se base sur des barèmes, eux-mêmes qualifiés en fonction d'études d'usages sur la consommation légale des utilisateurs. La société qui édite le produit reverse ensuite les montants prélevés au titre de la redevance.

De son côté, Apple a déjà tranché la question puisqu'il n'applique plus la taxe sur ses iPad. Les prix des tablettes tactiles de la marque à la pomme ont même diminué le 11 janvier dernier passant de 489 à 479 euros pour un iPad 2 en version WiFi 16 Go et de 609 à 599 euros pour un modèle WiFi + 3G.

Apple a d'ailleurs expliqué qu'il rembourse jusqu'au 12 euros par produit ceux qui ont acheté une tablette entre le 1er janvier 2012 et le 10 janvier 2012 inclus. Pour les acquéreurs de 2011, la firme a porté l'affaire devant la justice et aurait, en attente d'une décision du tribunal, mis sous séquestre 4,74 millions d'euros.

En attendant que le cas Apple soit traité, ces « nouveaux » barèmes entreront en vigueur à la date du 1er mars prochain.

Mise à jour

Les nouveaux barèmes de taxation des tablettes tactiles (avec fonction baladeur munies d'un système d'exploitation pour terminaux mobiles ou d'un système d'exploitation propre) viennent d'être officialisés via une publication au Journal Officiel. Comme la loi le précise, ils entreront en vigueur à compter « du premier jour du mois suivant sa publication », à savoir le 1er mars prochain.

0190000004968870-photo-sans-titre-1.jpg


Version initiale de l'article publié le 09/02/2012 à 12h41
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
L'Europe veut uniformiser les chargeurs des smartphones, Apple prend les devants
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top