Copie privée : Android exempté, Freebox rejetée ?

17 janvier 2011 à 16h45
0
Suite à l'annonce des nouveaux barèmes concernant la taxe pour Copie privée, un doute plane quant à certains appareils exclus ou non de l'impôt. D'un côté les tablettes sous Android ou Windows seraient exclues, de l'autre la Freebox V6 devrait être prise en compte. Des choix difficiles à comprendre.

00A0000003673222-photo-pictogramme-la-culture-avec-la-copie-priv-e.jpg
Concernant les tablettes, la Copie privée a décidé dans ses nouveaux barèmes de prendre en compte les tablettes tactiles. Pour la catégorie des tablettes tactiles multimédias « avec fonction baladeur, munies d'un système d'exploitation pour terminaux mobiles ou d'un système d'exploitation propre », le système de gradation est simple. Il taxe en fonction de la capacité de stockage de l'appareil. Ainsi le montant va de 0,09 euros pour 128 Mo à 10 euro pour un appareil doté de 40 Go. Au delà, par exemple pour le cas d'un iPad 64 Go, la taxe s'élève à 12 euros supplémentaires à ajouter sur la facture.

Pour autant, toutes les tablettes pourraient ne pas être taxées à la même enseigne. Celles sous Android ou Windows (et Archos après saisine du Conseil d'Etat) seraient exclues de toute sur-facturation. Un choix peu compréhensible et qui agace vivement certains représentants assis à la table des négociations.

Ces derniers mettent en cause une stratégie paradoxale initiée par la Commission copie privée. D'un côté, sur le papier, la catégorie des tablettes parle clairement d'appareils « munis d'un système d'exploitation pour terminaux mobiles ou d'un système d'exploitation propre ». De l'autre, certaines exceptions (Android, Windows) sont mises en avant, sans motifs apparents.

Le critère du « système d'exploitation propre » doit donc être précisé. La Commission devra se positionner sur la question. A défaut, certains représentants des industriels se préparent déjà à saisir le Conseil d'Etat. Ce dernier sera alors chargé de trancher et de clarifier les catégories de tablettes face à cette notion jugée « impraticable ». La décision officielle sera rendue suite à la publication des textes au J.O en mars prochain.


La Freebox V6 taxée à 35 euros ?

Autre souci majeur, Free a indiqué qu'il refuserait de s'acquitter de la taxe sur la copie privée de 35 euros. La partie Freebox Server comporte un disque dur de 250 Go. Elle devrait, en principe, entrer dans cette catégorie comme pour n'importe quel support de stockage de type DVD, CD, disque dur (également multimédia), clé USB...

La Commission pour la Copie privée donne comme cause exonératoire de taxe les appareils pouvant « fonctionner simultanément avec au moins trois systèmes d'exploitation ». Ce qui est le cas. Mais un nouveau texte est venu modifier le régime. Une « délibération interprétative » (.pdf) a été votée lors du dernier rendez-vous.

Désormais, tous « les supports de stockage externes de salon de type Nas ou NDAS destinés à être posés sur un meuble » sont soumis à la taxe. Un élargissement du domaine de la taxe puisque mettre sa Freebox sous son lit n'est visiblement pas une cause exonératoire...


Copie privée barèmes 2011 Clubic
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top