Hadopi : 200 euros d’amende pour avoir téléchargé 5 films

13 avril 2017 à 14h33
0
Critiquée, quasiment supprimée avant d'avoir été sauvée in extremis, la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) vient d'ajouter une condamnation à la maigre liste de ses réussites. Loin d'avoir tué un service comme Zone Téléchargement coupable de piratage de milliers de films, c'est une internaute qui s'est retrouvée devant le juge.

Fin 2016, selon le rapport publié par l'organisme début janvier 2017, Hadopi avait permis la condamnation de 72 pirates pour des faits de téléchargement illégal en 7 ans d'existence.

200 euros d'amende pour 5 films "récents"



C'est le quotidien régional Paris-Normandie qui relate, le 11 avril 2017, l'affaire de cette internaute de Saint-Saëns (Seine-Maritime) qui a été condamnée par le tribunal correctionnel de Dieppe. La justice lui reproche d'avoir téléchargé des œuvres protégées par le droit d'auteur, en l'occurrence 5 films entre juin 2014 et juillet 2015. Des films qu'elle a regardés sur une plateforme de streaming illégal.

C'était d'ailleurs sa ligne de défense devant le juge : elle a expliqué qu'elle ne pensait pas que le streaming était illégal et qu'elle ne le considérait pas au même titre que le téléchargement pur et dur. Mais la juge n'a pas été convaincue par les déclarations de Justine âgée aujourd'hui de 23 ans. Elle a donc maintenu l'accusation et procédé à la sentence qui est très légère par rapport au risque encouru par les pirates.

01F4000007713613-photo-mf-marais-hadopi.jpg


200 euros d'amende avec sursis mais près de 1 000 euros de frais divers



Justine a déclaré ne pas avoir lu le premier mail, envoyé sur la boîte reliée à l'abonnement Internet et donc chez le FAI, ni avoir reçu les lettres recommandées qui sont la deuxième étape de la riposte graduée. Si la première excuse pouvait être valable, l'accusation avait entre ses mains les avis de passage du facteur.

Tous ces éléments ont convaincu la justice de condamner l'internaute à 200 euros d'amende avec sursis (soit 40 euros par film téléchargé) ; elle devra en outre payer 800 euros de dommages et intérêts et de frais de justice aux parties civiles et 127 euros de procédure. On est loin des 300 000 euros d'amende et des 3 ans de prison que risquent les pirates selon la loi Hadopi.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top