La mission Lescure conserverait la Hadopi mais taillerait dans les sanctions (màj)

29 avril 2013 à 08h26
0
La mission dirigée par Pierre Lescure s'orienterait vers une conservation de la Hadopi. Toutefois, une circulaire pourrait, selon Libération, être éditée demandant aux tribunaux de condamner un internaute uniquement s'il s'est personnellement enrichi grâce à ses téléchargements.

00FA000005596832-photo-lescure-filipetti.jpg
L'an dernier, le gouvernement avait donné pour mission à Pierre Lescure (l'ex-patron de Canal+) de formuler des propositions destinées à favoriser l'offre légale en ligne, mieux lutter contre la contrefaçon commerciale et soutenir la création. Selon des informations publiées par Libération, la pression serait relâchée pour les internautes dont le dossier a été transmis aux tribunaux par la Hadopi.

La haute autorité peut en effet transmettre aux tribunaux, après l'envoi d'alertes par e-mail et voie postale, le dossier d'un internaute surpris en train de partager du contenu sans aucun droit. La justice prend en charge son cas et décide alors de l'opportunité de le condamner. Toutefois, selon les préconisations de la mission Lescure, une nouvelle circulaire pourrait être envoyée aux parquets afin qu'ils classent une affaire lorsque l'internaute n'a tiré aucun « enrichissement personnel ». En bout de course, l'utilisateur lambda aurait donc peu de chance d'être condamné.

Par contre, d'autres pistes seraient toujours en négociation. Celle de mettre en place un système d'amende automatique de 140 euros pour ceux flashés par trois fois serait ainsi toujours sur la table des négociations. Une architecture proposée par les représentants de l'industrie musicale.

Pour la mise en valeur de l'offre légale, la Hadopi serait également dépossédée de son rôle en la matière au profit du CSA. Ce dernier pourrait alors devoir promouvoir ces offres et veiller à ce que ces plateformes proposent leurs contenus sur l'ensemble des terminaux du marché à savoir les tablettes tactiles, les smartphones mais également les Box des FAI.

YouTube et Dailymotion à la caisse, la copie privée en débats

D'autres propositions sont également encore en discussion notamment la modification du statut des plateformes de diffusion de vidéos comme YouTube et Dailymotion. Ces dernières sont à ce jour couvertes par le statut d'hébergeur, ce qui les exempte de l'obligation de préfinancer certains films. Certaines chaînes de télévision financent en effet par avance des métrages en échange de fenêtres privilégiées de diffusion TV.

YouTube et Dailymotion pourraient donc devoir également contribuer à la création française. Pour ce faire, ils seraient ainsi requalifiés en distributeurs et non plus en de simples hébergeurs de contenus.

Reste le sujet de la copie privée. Si les débats de la commission dirigée par le directeur du Théâtre Marigny ont bel et bien lieu, la refonte globale du système pourrait finalement ne pas être initiée sans « accord de paix » entre représentants des industriels et des ayants droit.

Les propositions formelles de la mission Lescure pourraient être présentées au mois d'avril prochain. C'est à cette date que ses recommandations seront jugées sur pièces.

Mise à jour

Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture a annoncé que le rapport Lescure sera rendu le 13 mai prochain. Interrogée par l'AFP à ce sujet, la ministre n'a pas livré davantage de précisions sur le contenus du document mais ajoute attendre « les conclusions de cette mission avec sérénité. Ensuite, il y aura mise en place de concertations thématiques, sectorielles avec l'ensemble des professionnels », a-t-elle précisé.

Version initiale de l'article publié le 21/02/2013 13h28
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la
Airbnb : la mairie de Paris envisage d'interdire purement et simplement les locations
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie
Sony donne le prix de ses écrans 16k : ils coûteront plusieurs millions de dollars

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top