Mozilla demande à Apple de réinitialiser l'identifiant publicitaire des iPhone mensuellement

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
09 mars 2020 à 13h45
0
iPhone privacy
© Mozilla

Toujours sur la brèche en matière de protection des données sur Internet, la fondation Mozilla enjoint Apple à respecter ses propres engagements en la matière.

S'érigeant volontiers en chevalier blanc de la « privacy », Apple ne fait pourtant pas le maximum pour protéger ses utilisateurs du traçage publicitaire sur ses produits.


Une pétition pour une réinitialisation systématique de l'Advertising ID

« Il existe un identifiant unique sur votre iPhone qui permet aux annonceurs de connaître les publicités sur lesquelles vous cliquez, les vidéos que vous regardez et les applications que vous installez », explique Mozilla sur son blog. La bonne nouvelle, reprend-il, c'est que ledit identifiant peut être désactivé depuis les paramètres du téléphone. Mais combien savent que cette option existe ?

Pour éviter que les utilisateurs aient à se poser la question, l'éditeur de Firefox milite pour qu'Apple réinitialise automatiquement, tous les mois, l'identifiant publicitaire unique de tous ses iPhone.

Ce faisant, Apple pourrait continuer de proposer des publicités pertinentes tout en empêchant les annonceurs de se faire une image trop précise des habitudes de consommation des utilisateurs. En creux, Mozilla espère endiguer le profilage insidieux auquel se livrent les annonceurs en ramassant les miettes de notre navigation sur Internet.


Les données perdent leur valeur après un mois

Mais la démarche initiée par Mozilla est-elle suffisante pour réduire les effets du profilage publicitaire en ligne ? Comme l'expliquait un analyste pour le compte d'un data broker dans les colonnes de Fast Company en octobre dernier « tout ce qui date de moins d'un mois est extrêmement profitable ».

Par conséquent, le délai d'un mois proposé par Mozilla serait insuffisant pour éviter que les annonceurs fassent fructifier leur capital sur des données récupérées à l'insu des utilisateurs. Un peu comme dans le cas de Google qui propose une suppression automatique de son historique de navigation tous les trois mois, un délai qui laisse amplement le temps aux publicitaires de tirer tout le jus nécessaire pour alimenter leurs bases de données.

Toujours est-il que la démarche de Mozilla a du sens, ne serait-ce que pour mettre à l'épreuve les grandes promesses d'Apple en matière de respect de la vie privée de ses utilisateurs. Des promesses écornées ce matin même en assouplissant considérablement les directives concernant l'affichage de publicités dans les notifications push sur iOS.

Source : Mozilla
Modifié le 09/03/2020 à 14h14
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
scroll top