Mozilla encourage les étudiants à réfléchir à l’éthique avant d’accepter un poste dans la tech

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
23 janvier 2020 à 18h35
0
Mozilla livret étudiants
© Mozilla

En cette période clé pour les étudiants qui, sur les campus, sont nombreux à être convoités par les entreprises, l'éditeur de Firefox publie un guide les enjoignant à se poser des questions éthiques avant d'accepter un poste dans la tech.

« With Great Tech Comes Great Responsibility », une adaptation de l'aphorisme rappelant qu'un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, est un petit manuel en 11 pages qui tente d'alerter les étudiants sur les profonds questionnements éthiques posés notamment par le développement de l'intelligence artificielle.

Répondre aux interrogations des étudiants

« Nous voulions créer un contenu qui répondrait aux questions que les étudiants peuvent se poser avant de s'adresser à un recruteur de la tech », explique Ashley Boyd, vice-présidente de Mozilla, au site Motherboard. Car, derrière l'image rutilante que les entreprises de la tech veulent bien se donner, se cachent souvent des réalités bien sombres.

Aussi, le fascicule de Mozilla aborde plusieurs thématiques clés, comme les organisations syndicales qui — exemples à l'appui — ont à de nombreuses reprises obtenu gain de cause au sein de ces entreprises. L'éditeur donne également la parole à un certain nombre d'employés de la tech, qui prodiguent de riches conseils quant aux bonnes questions à se poser lorsque l'on est confrontés à un dilemme éthique.


L'organisation interne des entreprises doit également figurer en bonne place dans les préoccupations des étudiants. « Les collègues se partagent-ils les informations, ou circulent-t-elles au sein des équipes uniquement ? », s'interroge le livret de Mozilla ; l'idée sous-jacente étant de s'assurer que le ou la futur employé·e saura comment son travail est utilisé par l'entreprise qui a sa préférence.

Un contexte particulier

La publication du magazine de Mozilla n'est pas inopportune. En cette période où de grands raouts de recrutement sont organisés dans les universités américaines, une forme de contestation — justement guidée par les questions éthiques — commence à germer aux États-Unis.

Vice rapporte ainsi que des étudiants de 16 universités américaines ont récemment manifesté contre les liens tissés entre leur établissement et des entreprises aux implications troubles. C'est notamment le cas de l'UC Berkeley, qui reçoit environ 20 000 $ par an du géant de la data Palantir pour avoir le droit de piocher dans ses talents. D'autres manifestations universitaires ont également fait montre d'une opposition de plus en plus forte aux techniques de reconnaissance faciale sur les campus.


Aussi, les conseils de Mozilla à ne pas s'engager dans des sociétés qui affaiblissent les communautés vulnérables, ou qui cautionnent des conditions de travail d'un autre âge trouveront assurément une oreille attentive du côté de ces militants. Pas de quoi piétiner leurs rêves de mettre leurs compétences à profit pour autant : on trouve par exemple en page 6 du fascicule, le témoignage d'une personne qui, après avoir travaillé pour les Big Tech, dit avoir trouvé le salut en fondant une organisation à but non lucratif. Précisément le type de structure dont Mozilla se revendique d'ailleurs.

Source : Mozilla (PDF)
Modifié le 24/01/2020 à 07h42
8
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top