Transparence et données personnelles : Bruxelles félicite Facebook

11 avril 2019 à 08h56
2
Facebook piratage

La Commission européenne a adressé un bon point à Facebook pour sa transparence sur sa gestion des données personnelles, suite à la mise à jour des conditions d'utilisation du réseau social.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes française (DGCCRF) avait demandé l'assistance de l'UE pour inciter Facebook à améliorer certains termes de ses conditions générales d'utilisation, afin de respecter la réglementation en matière de protection et d'information des consommateurs. Depuis 2016, la DGCCRF pointait du doigt des clauses relatives à la suppression unilatérale des contenus, à l'utilisation des données des utilisateurs et à la limitation de la responsabilité de Facebook en cas d'utilisation de ces données par des tiers. La société a donc réagi en conséquence.

Facebook cède à la pression et fait acte de transparence

Facebook a procédé à la franche modification de ses conditions d'utilisation qui indiquent clairement désormais comment la société utilise les données de ses utilisateurs pour développer des activités de profilage et cibler des annonces pour rémunérer leurs activités. Les conditions d'utilisation sont désormais plus transparentes concernant l'accord donné par les utilisateurs pour l'usage et la réutilisation de leurs données personnelles.

La Commission européenne, qui faisait pression sur le géant américain depuis le scandale Cambridge Analytica, a fait part de sa satisfaction : « Aujourd'hui, Facebook témoigne de son engagement en faveur d'une plus grande transparence et d'un langage simple dans ses conditions d'utilisation. [...] Les utilisateurs comprendront désormais que leurs données sont utilisées par le réseau social pour vendre des publicités ciblées », a expliqué Vera Jourova, commissaire européenne chargée de la justice, des consommateurs et de l'égalité des genres.

Facebook engagera sa responsabilité en cas de négligence

Dans le détail, la société Facebook va publier un nouveau texte dans ses conditions d'utilisation, dans lequel elle détaillera ne pas facturer les utilisateurs (et conserver un modèle « gratuit ») pour ses services en contrepartie de leur accord pour partager leurs données et s'exposer à des publicités commerciales. Facebook précisera que son modèle commercial repose bien sur la vente de services de publicité ciblés à des opérateurs en utilisant les données des profils de ses utilisateurs.

En outre, Facebook concède désormais être responsable en cas de négligence pour toute mauvaise manipulation de données par des tiers. La firme s'est engagée à procéder à la mise en œuvre définitive de ses engagements d'ici la fin du mois de juin 2019. En cas de dépassement du délai, le réseau social pourrait être sanctionné par les États membres.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
romu79
Comprendre : FB a enfin donné accès aux back doors aux états membres de l’UE ?
zou59
Comment se faire enfummer pour ne pas dire e…r
thekillers11
euhhh c’est une blague???<br /> Clubic.com – 11 Apr 19<br /> Facebook condamné face à l'UFC-Que Choisir, 430 clauses des CGU jugées illicites<br /> En savoir plus<br />
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Acer : suivez en direct la conférence Next@Acer à 17h
De nouveaux leaks pour le OnePlus 7 Pro : écran incurvé et 5G ?
Son smartphone comme pass Navigo ? C'est désormais possible (avec certains Samsung seulement)
Uber entre en bourse à hauteur de 100 milliards de dollars (rien que ça)
Amazon veut alimenter 100% de l'infrastructure AWS en énergie renouvelable
Des développeurs compilent Chromium pour Windows ARM64
La NASA fait appel aux universités pour développer des habitats spatiaux autonomes
Shell investit dans le développement durable, du reboisement aux chargeurs de véhicules électriques
L'entreprise Rocket Lab se lance dans la production de satellites entièrement modulables
Haut de page