Transparence et données personnelles : Bruxelles félicite Facebook

11 avril 2019 à 08h56
2
Facebook piratage

La Commission européenne a adressé un bon point à Facebook pour sa transparence sur sa gestion des données personnelles, suite à la mise à jour des conditions d'utilisation du réseau social.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes française (DGCCRF) avait demandé l'assistance de l'UE pour inciter Facebook à améliorer certains termes de ses conditions générales d'utilisation, afin de respecter la réglementation en matière de protection et d'information des consommateurs. Depuis 2016, la DGCCRF pointait du doigt des clauses relatives à la suppression unilatérale des contenus, à l'utilisation des données des utilisateurs et à la limitation de la responsabilité de Facebook en cas d'utilisation de ces données par des tiers. La société a donc réagi en conséquence.

Facebook cède à la pression et fait acte de transparence

Facebook a procédé à la franche modification de ses conditions d'utilisation qui indiquent clairement désormais comment la société utilise les données de ses utilisateurs pour développer des activités de profilage et cibler des annonces pour rémunérer leurs activités. Les conditions d'utilisation sont désormais plus transparentes concernant l'accord donné par les utilisateurs pour l'usage et la réutilisation de leurs données personnelles.

La Commission européenne, qui faisait pression sur le géant américain depuis le scandale Cambridge Analytica, a fait part de sa satisfaction : « Aujourd'hui, Facebook témoigne de son engagement en faveur d'une plus grande transparence et d'un langage simple dans ses conditions d'utilisation. [...] Les utilisateurs comprendront désormais que leurs données sont utilisées par le réseau social pour vendre des publicités ciblées », a expliqué Vera Jourova, commissaire européenne chargée de la justice, des consommateurs et de l'égalité des genres.

Facebook engagera sa responsabilité en cas de négligence

Dans le détail, la société Facebook va publier un nouveau texte dans ses conditions d'utilisation, dans lequel elle détaillera ne pas facturer les utilisateurs (et conserver un modèle « gratuit ») pour ses services en contrepartie de leur accord pour partager leurs données et s'exposer à des publicités commerciales. Facebook précisera que son modèle commercial repose bien sur la vente de services de publicité ciblés à des opérateurs en utilisant les données des profils de ses utilisateurs.

En outre, Facebook concède désormais être responsable en cas de négligence pour toute mauvaise manipulation de données par des tiers. La firme s'est engagée à procéder à la mise en œuvre définitive de ses engagements d'ici la fin du mois de juin 2019. En cas de dépassement du délai, le réseau social pourrait être sanctionné par les États membres.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

2
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Boostez votre PC avec ce processeur Intel Core i5 9600K 3,7/4,6 GHz à prix Black Friday
Après une polémique, Microsoft modifie son
Accusée d'espionner ses salariés, Google se met à dos les représentants syndicaux américains
iPhone 6 : Euroconsumers demande une compensation de 60€ par propriétaire pour les ralentissements
Le SSD Crucial BX500 baisse encore de prix sur Amazon avant le Black Friday
Craquez pour ce PC Portable gamer Acer Predator et faites vous rembourser 200€ sur Cdiscount
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED ne veut voir aucun stream avant le 9 décembre
Le PC Portable Lenovo Ideapad Gaming 3 à 200€ moins cher sur Amazon
Uber serait en passe de vendre sa division de
Chrono Trigger : en attendant le remake (un jour...), le directeur artistique de God of War revisite le casting
Haut de page