Tim Berners-Lee prône une réappropriation de vos données... et la fin des services gratuits

Mathieu Grumiaux Contributeur
04 avril 2019 à 07h02
0
Tim Berners-Lee

Le créateur du World Wide Web soutient une start-up travaillant à la conservation des données personnelles sur des serveurs privés qui n'appartiennent ni aux GAFA, ni à d'autres services vivant de la gestion de la vie privée.

Tim Berners-Lee mène actuellement un combat pour la protection des données personnelles des utilisateurs face aux GAFA.

Un système open-source qui permet à l'internaute de récupérer le contrôle sur ses données


Lors d'une conférence donnée à Oktane 2019, un salon dédié aux professionnels de la cybersécurité, le créateur du World Wide Web, qui vient de fêter ses 30 ans d'existence, s'est livré à une promotion de la technologie open-source Solid.

Ce système permet aux internautes de stocker leurs données personnelles sur des serveurs externes, appelés Solid pods, qui leur appartiennent. Ils pourront choisir avec qui partager leurs informations ainsi que la quantité de données, tout en en conservant certaines sous clé.

Une utopie qui se heurte au business model des GAFA


Un tel système est en totale opposition au mode de fonctionnement des grandes entreprises tech, comme Google, Twitter ou Facebook. En effet, leur modèle économique dépend intégralement de la collecte et de l'utilisation des informations personnelles de leurs clients.

Tim Berners-Lee en a bien conscience et milite aujourd'hui pour une transformation radicale du web, en favorisant les plateformes payantes qui vivraient des abonnements plutôt que des données recueillies sur leurs membres. « Le projet Solid vise à bouleverser le fonctionnement de la Toile », a-t-il déclaré lors de son intervention.

Les systèmes publicitaires actuels sont selon lui malsains, et il en donne un exemple concret. Des jeunes originaires de Macédoine ont touché de l'argent grâce à des annonces Google diffusées à côté de fake news postées sur le Web. Ils étaient motivés par le nombre de personnes qui cliquaient sur le site et se fichaient que les informations soient fausses. Le message le plus consulté et le plus rémunérateur affichait comme titre « Hillary voulait vraiment que Trump l'emporte », une allégation sans aucun fondement.

Les Solid pods sont, selon lui, l'avenir d'Internet pour un Web plus sain. Ils permettraient de remettre l'utilisateur au cœur du système et non plus qu'il soit prisonnier d'un service se faisant de l'argent sur son dos, sans même être au courant de l'utilisation de ses informations.

Source : CNET

6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top