Des données personnelles de plus de 21 millions d’américains ont été piratées

01 juin 2018 à 15h36
0
L'attaque sur des installations informatiques d'une organisation gouvernementale américaine a fait plus de dégâts que prévus. Les autorités indiquent que des informations personnelles concernant 21,5 millions d'américains ont été compromises.

L'OPM (Office of Personnel Management) est un organisme chargé de prendre en charge le volet civil du gouvernement fédéral et des fonctionnaires qui le composent. Au début du mois de juin, les autorités américaines indiquaient que cette agence gouvernementale avait été victime d'un piratage.

Lors d'un premier bilan, les pouvoirs publics indiquaient que 4,2 millions de personnes avaient été touchées par cette fuite d'informations. Un second pointage est plus lourd puisque plus de 21 millions d'américains sont concernés. Parmi les données recueillies, les services recensent les numéros de sécurité sociale (véritable système d'identification aux Etats-Unis) mais également des éléments relatifs aux conjoints et aux enfants de ces fonctionnaires.

Ces données figuraient dans une base de données appartenant à l'OPM. L'attaque aurait été réalisée en 2014 mais n'a été découverte que récemment. Toujours est-il que selon le Wall Street Journal, le FBI ainsi que d'autres organisations fédérales mènent actuellement des enquêtes afin de déterminer les moyens et les instigateurs de cette attaque.

0258000006162662-photo-cyberattaque.jpg

Les pouvoirs publics travaillent également à l'information des personnes dont les informations ont pu être recueillies par les pirates. Quant à la faille de sécurité utilisée par les attaquants, elle demeure pour le moment inconnue.

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

PS4 et PC à la lutte chez Ubisoft, le dématérialisé explose
Le Royaume-Uni finalise sa loi de surveillance des communications
Orange : Origami et Livebox plus généreux à prix constant, sauf sur le haut de gamme
Geeksphone se retire du marché des smartphones
Pour réduire le recours aux techniciens, Nokia Networks teste les drones
Publicité : Facebook ne partagera plus les
Icann : les Etats-Unis assurent que la transition est en marche
Withings : les montres Activité détectent et mesurent la nage
Disparition annoncée de la Péritel : les mesures à prendre
Hadopi : deux sénateurs proposent un système d’amende
Haut de page