Enfin l'année des serveurs ARM en data centers ?

Alain Clapaud
12 mars 2015 à 10h17
0
Elles sont enfin disponibles. Les puces ARM multicoeurs 64 bits vont offrir une alternative à x86 et se faire une place dans les centres de données. Les premiers serveurs arrivent, mais les hébergeurs y croient-ils ?

Avec une consommation électrique de 10 W contre 200 à 250 W pour un serveur x86 traditionnel, la quasi-absence de dispositif de refroidissement et une puissance en hausse à chaque nouveau design, l'architecture ARM a tout pour se faire une place dans les data centers où la consommation électrique est un facteur clé d'efficacité et donc de rentabilité.

Les cœurs de processeur qui animent aujourd'hui l'ensemble de nos smartphones apparaissent comme une solution idéale pour les fournisseurs de solutions cloud telles que l'hébergement de fichiers, de boites e-mail ou de sites web. En 2011, une start-up texane, Calxeda, a même annoncé travailler sur un serveur 480 cœurs à base de processeur ARM quad-cœurs.

Depuis, les espoirs ont été déçus. La puissance des processeurs ARM était alors insuffisante pour beaucoup de sets applications, surtout les processeurs ARM jusqu'alors 32 bits, et ne pouvait adresser suffisamment de mémoire pour délivrer des services sur le cloud. Calxeda, dont les processeurs ARM devaient équiper les serveurs HP met la clé sous la porte en 2013.

01F4000007946975-photo-thpproliantmoonshot.jpg

Avec Moonshot, HP est officiellement le premier constructeur à proposer des serveurs ARM aux entreprises.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Le P.-D.G. de MSI décède à 56 ans en tombant d'un immeuble

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top