Nvidia : vers des GPU à la demande et dans le cloud

01 juin 2018 à 15h36
0
L'heure est plus que jamais à la virtualisation dans le secteur de l'entreprise, et le GPU ne fera bientôt plus exception. Nvidia a effectivement profité du Siggraph 2011, un salon dédié se tenant ces jours-ci à Vancouver (Canada), pour présenter deux projets qui vont dans ce sens.

0140000001776950-photo-nvidia-tesla-personal-supercomputer.jpg

Le dernier cheval de bataille de Nvidia est le GPGPU, qui consiste à confier à (l'architecture d')une carte graphique des calculs traditionnellement assurés par un CPU, et par-dessus le marché le multi-GPU. Le « project Maximus » et le « project Monterey » ont tous deux vocation à généraliser ces approches.

Avec le projet « Maximus », l'idée est de se contenter d'un modeste GPU « Quadro » pour la prise en charge de l'affichage de chacune des stations de travail, et de confier les calculs intensifs à un système « Tesla » centralisé, embarquant pour sa part une multitude de GPU, partagée par plusieurs clients avec une répartition des charges (load-balancing). De quoi réaliser des économies d'échelle en optimisant le temps de calcul disponible.

Le projet « Monterey » transpose quant à lui celui susmentionné dans le cloud. La technologie « Nvidia Quadro Virtual Graphics » a pour objectif d'offrir des performances graphiques importantes à des machines virtuelles, au travers d'un serveur embarquant des GPU « Quadro » et un logiciel de virtualisation. Un ordinateur portable conventionnel ou même une tablette bénéficieraient ainsi d'une carte graphique puissante au travers d'un réseau local ou d'Internet.

Des éditeurs de logiciel (Adobe et Autodesk) et des fabricants d'ordinateurs (HP) sont déjà sur le pied de guerre pour commercialiser des solutions compatibles à partir de l'automne.

01E0000004490000-photo-nvidia-projets-maximus-et-monterey.jpg
Crédit : Engadget.com
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test de Mozilla Firefox 4.0 : de retour au top ?
Haut de page