🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Comme Huawei, Xiaomi et 8 autres entreprises chinoises sous le coup d’une interdiction d’investissement américaine

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
15 janvier 2021 à 11h52
15
xiaomi banner
© Xiaomi

[Mise à jour] Donald Trump et son administration comptent bien mettre à profit les quelques jours qui leur restent en tant que locataires de la Maison Blanche. Dans la nuit, le gouvernement a intégré neuf entreprises chinoises dont Xiaomi à une liste noire interdisant les Américains d’y investir de l’argent.

Mise à jour du 15/01 à 11h45 : Xiaomi nous a également fait parvenir sa déclaration officielle que nous recopions telle quelle ci-après.

« Xiaomi a respecté la loi et a opéré en conformité avec les lois et règlements des juridictions où elle mène ses activités. La société rappelle qu'elle fournit des produits et des services à usage civil et commercial. La société confirme qu'elle n'est pas détenue, contrôlée ou affiliée à l'armée chinoise, et qu'elle n'est pas une "société militaire communiste chinoise" au sens de la NDAA. La société prendra les mesures appropriées pour protéger les intérêts de la société et de ses actionnaires ».

Une mesure qui n’a pas grand-chose à voir avec la fameuse « entity list » sur laquelle figure Huawei et qui ne remet pas en cause la commercialisation des smartphones Xiaomi au pays de l’oncle Sam.

Freiner l’investissement vers la Chine

Vous l’aurez compris : il ne s’agit pas ici de mettre des bâtons dans les roues des neuf entreprises visées, mais plutôt d’une mesure de protectionnisme financier comme Donald Trump nous a habitués à en avoir ces dernières années.

D’après des informations recueillies par Reuters, Xiaomi, l’avionneur Comac et sept autres qualifiés « d’entreprises militaires chinoises communistes » ne pourront plus faire l’objet d’investissements américains d’ici le 11 novembre 2021. Huawei fait bien entendu déjà partie de cette liste.

Tous les investisseurs américains sont donc priés de diversifier leurs portefeuilles d’actions… Ou du moins de retirer tous leurs avoirs de l’Empire du Milieu d’ici l’échéance.

Et Joe Biden dans tout ça ?

Le président élu Joe Biden n’a pour l’heure d’autre choix que d’observer son prédécesseur à la manœuvre. Du moins jusqu’à ce qu’il soit investi le 20 janvier prochain.

Mais rien ne suggère que le 46e président des États-Unis se montrera plus souple à l’égard de la Chine et de ses entreprises. Selon toutes vraisemblances, Huawei et ZTE devraient par exemple demeurer sur l’« entity list » même après l’arrivée de Joe Biden au pouvoir. On peut donc imaginer que l’injonction à « investir américain » restera elle aussi de rigueur.

Dans un communiqué envoyé à The Verge, un porte-parole de Xiaomi défend son employeur d’être « détenu, contrôlé ou affilié à l’Armée chinoise » et rejette le qualificatif « d’entreprise militaire chinoise communiste ». Le troisième constructeur de smartphones au monde ajoute être parfaitement en phase avec les lois, régulations et juridictions des différents endroits où il vend ses produits.

Source : Reuters , The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
13
MHC
La (nouvelle) guerre (froide) économique ne fait que commencer…
Oldtimer
Maintenant j’en suis certain mon iPhone fabriqué en Chine est aussi un outil d’espionnage du parti unique.<br /> Vite faut punir Apple
cirdan
Si tu veux punir Apple commence déjà par ne plus acheter d’iPhone
cirdan
«&nbsp;Vous l’aurez compris : il ne s’agit pas ici de mettre des bâtons dans les roues des neuf entreprises visées, mais plutôt d’une mesure de protectionnisme financier comme Donald Trump nous a habitués à en avoir ces dernières années.&nbsp;»<br /> C’est un peu pareil quand même !<br /> Ce qui est surprenant avec toutes ces annonces c’est que les entreprises visées n’ont apparemment aucun moyen de contester ces annonces unilatérales et protectionnistes. Le puissant s’arroge une impunité et ça peut tomber sur n’importe qui.
jcc137
En effet, la sincérité avec soi-même est d’acheter directement chinois, et non une marque américaine dont le produit est entièrement made in China. C’est ce que je fais en restant fidèle à Huawei, et en conseillant à ceux qui me le demande, d’acheter dans le pire des cas du Honor.
Kfabien
d’accord avec vous J’ai acheté un smartphone Xiaomi Redmi Note 9 Pro et je pense que dans cette guéguerre les USA seront perdants avec toutes ces difficultés qui sont sur leur dos (bientôt 400 000 morts du Covid-19)
Benflasher_BZH
Ils ont déjà perdu depuis longtemps mdr
Hulk69
Il faut aussi être honnête et se demander jusqu’à quel point on peut laisser les entreprises chinoise voler les IP/designs tout en espionant pour le compte d’une dictature communiste
Benflasher_BZH
Autant que Apple
barret2222
C’est la moindre des politesses de la part des usa. La Chine fait bien pire en protectionnisme que les usa…<br /> On devrait faire de même…
herulezeus
Donc Trump ne veux que l’argent américain aille dans des sociétés chinoises…par contre que la chine achète de la dette américaine la normal…
jcc137
«&nbsp;On devrait faire de même…&nbsp;»<br /> On c’est la France ? (je souris)
Palou
barret2222:<br /> La Chine fait bien pire en protectionnisme que les usa…<br /> On devrait faire de même…<br /> Nous c’est différent … on leur fait cadeau des plans (voir pour les TGV et Airbus) et on les laisse faire ensuite
Bwaaazaaah
Huawei est très bien, mais Apple est mieux suivant l’utilisation qu’on en a ! Je conseille aussi Huawei après Apple… Mais quand on a l’habitude de iMessages, FaceTime, iCloud, de fluidité sans avoir 8 cœurs et 8Go de Ram… Rien n’équivaut même dans la durée
bmustang
parce que tu crois que la chine est doux comme un agneau ? La chine veut mondialiser le monde à sa manière, tout comme l’occident veut le faire ! Dans les 2 cas , c’est aussi dangereux.
cirdan
Mais d’où tu as vu que je défends la Chine ? C’est clair que ce ne sont pas des enfants de chœur, même économiquement ! Je soulignais simplement que tous les pays du monde peuvent être victimes du «&nbsp;protectionnisme&nbsp;» américain.<br /> Des mesures de rétorsion ont déjà été appliquées à plusieurs pays européens, sud-américains, nord-américains… Evidemment, le paquet est mis sur la Chine et c’est le plus spectaculaire dans les annonces, mais personne n’est épargné et ils font ça en toute impunité.<br /> Allez, le bouquet final de cette administration américaine destructrice :<br /> LEFIGARO<br /> Donald Trump poursuit sa guerre commerciale<br /> Après avoir imposé de nouvelles surtaxes aux produits européens dans le conflit Airbus-Boeing, Washington pourrait dégainer des représailles à la «taxe Gafa» sur une série d’autres articles français.<br />
Oldtimer
Je l’ai acheté à l’insu de mon plein gré.<br /> A la base ma main avait pris un huawai
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Xiaomi 12 : le nouveau smartphone sous Snapdragon 8 Gen1 sera-t-il présenté le 12 décembre ?
Le Samsung Galaxy Note, c'est fini !
Profitez du Black Friday et optez pour la recharge rapide avec ce chargeur 100W Ugreen
MediaTek s'attaque au haut de gamme avec son Dimensity 9000
L'OPPO Reno 7 fuite et ressemble étrangement au OnePlus Nord N20
Le Google Pixel 6a se montre déjà
Le nouveau Pixel Stand, le chargeur sans-fil signé Google, est désormais disponible en précommande
Motorola annonce le G200 5G, un flagship sous Snapdragon 888+
iPhone 13 : avec l'iOS 15.2 bêta, le changement d'écran ne casse plus Face ID
Moto Watch 100 : pas de WearOS mais un prix attractif pour la montre connectée de Motorola
Haut de page