Test Samsung Galaxy A41 : un smartphone compact à l'excellente autonomie

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
18 novembre 2020 à 12h01
2
7

Samsung continue de décliner sa gamme A, avec un Galaxy A41 qui vient se positionner un cran en dessous du Galaxy A51. On retrouve un smartphone compact sous la barre des 300 euros comme on en fait peu. Un positionnement qui semble porter ses fruits dans la mesure où le A41 se positionne dans le top 30 du classement des meilleures ventes de mobiles sur Amazon à l'heure où nous écrivons ces lignes.

Mais le défi est de taille pour le Galaxy A41 qui doit faire face à ses redoutables concurrents chinois que sont Xiaomi, Realme ou encore Poco. Il en faut plus pour inquiéter Samsung qui a déjà démontré son savoir sur le milieu de gamme en tirant profit de son savoir-faire en matière d'écran et d'interface utilisateur, pour ne citer que ces deux points.

Le Samsung Galaxy A41 a-t-il les armes pour se faire une place au soleil parmi les meilleurs smartphones milieu de gamme ? La réponse dans notre test complet.

Samsung Galaxy A41 : la fiche technique

Plusieurs points attirent notre attention en regardant la fiche technique. Le premier est la diagonale d'écran de "seulement" 6.1 pouces, avec un ratio de 85,9%. Le smartphone se distingue de nombre de ses concurrents par sa compacité. On remarque également le choix d'un processeur MediaTek et non d'un SoC maison Exynos comme c'est le cas sur le Galaxy A51.

  • Écran : Super AMOLED de 6,1 pouces (20:9) avec définition Full HD+ de 2400 x 1080 pixels (431 ppi, 60 Hz). Ratio de 85,9%.
  • Processeur : Huit cœurs Mediatek MT6768 Helio P65 (12nm)  
  • GPU : Mali-G52 MC2
  • Mémoire vive : 4 Go
  • Stockage interne : 64 Go (extensible via carte microSD) 
  • Batterie : 3500 mAh, recharge rapide 15 W, pas de recharge sans-fil
  • Étanchéité : non
  • Prise mini-jack 3,5 mm : oui
  • Audio : haut-parleur mono
  • Appareil photo arrière :

    • Grand-angle de 48 Mpx (équivalent 26 mm), ouverture f/2.0, 0.8 µm, PDAF
    • Ultra grand-angle de 8 Mpx, ouverture f/2.2, 123°, 1.12 µm
    • Profondeur de champ de 5 Mpx, ouverture f/2.4
    • Vidéo : 1080p@30 FPS
  • Appareils photo avant : 25 mégapixels (équivalent 25 mm), ouverture f/2.2, 0.9µm.

    • Vidéo : 1080p@30fps
  • Déverrouillage : capteur d’empreintes sous l'écran
  • SIM : double nanoSIM
  • Compatible 5G : non
  • Connectivité : Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac, Bluetooth 5.0 + LE + A2DP, NFC, Radio FM.
  • Dimensions : 149.9 x 69.8 x 7.9 mm
  • Poids : 152 grammes 
  • OS : Android 10 + One UI 2
  • Coloris : Noir, Bleu, Blanc
  • Prix conseillé : 299€

Dans la boîte du Samsung Galaxy A41

Dans la petite boite du Galaxy A41, on retrouve aux côtés du smartphone :

  • Des écouteurs filaires avec prise mini-jack 3.5 mm
  • Un câble USB-C vers USB-A
  • Un bloc de charge de 15W
  • Le guide de démarrage rapide
  • Un outil pour la carte SIM

Un design simple et compact

Le format compact du Samsung Galaxy A41 lui permet de rejoindre le cercle très fermé des smartphones de 2020 agréable à manier avec une seule main. Son poids plume de 152 grammes n'y est également pas étranger.

Les bordures autour de l'écran sont relativement fines et le capteur avant est intégré dans un format "goutte d'eau" qui a depuis laissé à la place au poinçon, plus discret, sur le Galaxy A51 et Galaxy A71.

La coque en plastique est très solide, mais a malheureusement tendance à glisser des mains et à marquer les traces de doigts. Dans ces conditions, une coque de protection semble être une idée judicieuse.

Le module photo rectangulaire placé dans le coin supérieur gauche ne ressort pas trop de la coque, ce qui permet d'utiliser le smartphone à plat sans que le téléphone soit trop bancal.

La connectique est assez fournie avec un connecteur USB-C et un connecteur mini-jack 3.5 sur la tranche inférieure, ainsi qu'une grille pour le premier haut-parleur.

La prise mini-jack 3.5 mm est bien là.
Le micro sur la tranche supérieure.

La tranche droite abrite le bouton de mise sous tension, et les touches de volume qui sont placées un peu haute pour être accessible facilement.

Enfin, la tranche gauche accueille une large trappe dans laquelle on retrouve deux emplacements pour deux cartes nano-SIM, mais également un emplacement pour une carte microSD, ce qui ne sera pas de trop pour étendre la mémoire de stockage interne qui est de seulement 64 Go.

Double SIM + microSD, c'est assez rare.
Tous les boutons sont sur la tranche droite.

Sans surprendre ou briller par sa conception, le Samsung Galaxy A41 affiche un design simple et efficace, doublé d'une prise en main agréable. On n'en demande pas plus pour un smartphone dans cette gamme de prix.

Un écran OLED de qualité

Samsung est bien connu pour la qualité des dalles qui équipent ses smartphones. Le constructeur coréen a ici fait l'effort d'intégrer une dalle OLED, ce qui est loin d'être le cas de tous les smartphones vendu dans cette tranche tarifaire.

La définition Full HD+ de 2400 x 1080 pixels de l'écran offre au Galaxy A41 une densité de pixels de 431 ppp. Une finesse d'affichage largement suffisante pour tous les usages. Le taux de rafraichissement de l'écran est quant à lui de 60 Hz.

L'OLED offre bien sûr au téléphone des noirs profonds et un contraste infini. Autre point fort, la luminance importante de l'écran qui dépasse les 500 cd/m2. De quoi l'utiliser confortablement dans toutes les conditions lumineuses, y compris en plein soleil.

Pour ce qui est des couleurs, les espaces colorimétriques sRGB et DCI-P3 sont largement couverts, mais avec une température des couleurs trop froide qui tire vers le bleu. Il est possible d'ajuster cela en allant dans les paramètres d'affichage et régler la balance des blancs sur "chaud".

L'écran du Galaxy A41 offre donc une prestation plus que convaincante pour un smartphone milieu de gamme.

Des performances décevantes

C'est un processeur Helio P65 de MediaTek qui anime le Galaxy A41. Le tout accompagné de 4 Go de RAM et d'un GPU Mali-G52. Le processeur huit cœurs se montre malheureusement un peu juste pour profiter d'une expérience parfaitement fluide.

3D Mark
Geekbench

On le sait, les processeurs de milieu de gamme ont fait beaucoup de progrès dernièrement, mais ce SoC de MediaTek assure le service minimum en faisant tourner l'interface de manière correcte, malgré quelques lenteurs à signaliser lors de l'ouverture que certaines applications. Les 4 Go de RAM permettent heureusement d'assurer une bonne expérience en multitâche.

Un des points les plus agaçants vient sans doute du lecteur d'empreinte sous l'écran qui rencontre pas mal de ratés et se montre bien trop lent au déverrouillage.

Côté gaming, "la question est vite répondue" comme dirait notre ami JP, dans la mesure où Fortnite ne se lance tout simplement pas. Le smartphone est indiqué comme "périphérique non compatible".…

Nous avons donc tenté notre chance sur Call of Duty Mobile qui s'est montré plus clément, en assurant le strict minimum avec un niveau de graphisme réglé sur "faible" et une fréquence d'image réglée sur "moyen".

Nous avons réalisé quelques benchmarks sur 3DMark ou encore Geekbench qui sont venus confirmer nos impressions : le Galaxy A41 se place un cran en dessous d'un de ses plus grands concurrents : le Xiaomi Redmi Note 9 Pro et son SoC Snapdragon 720G.

Une interface complète et bien pensée

C'est bien sur l'interface OneUI 2.1 de Samsung qui vient habiller Android 10 sur le Galaxy A41. Lors de note test, le patch de sécurité était récent (1er octobre 2020), ce qui est plutôt rassurant.

On apprécie toujours autant l'interface OneUI qui est à la fois très personnalisable tout en restant simple d'utilisation.

On regrette simplement le nombre important d'applications préinstallées par défaut. Si les quelques applications Microsoft et Netflix peuvent avoir leur utilité, les applications Samsung ayant la même fonction certaines applications Google font clairement doublon.

Au rang des personnalisations, on retrouve les thèmes pour les icônes, le fond d'écran, mais également le mode "Always on Display" popularisé sur les écrans OLED de Samsung.

La navigation par défaut se fait via les touches en bas de l'écran, mais il est possible d'opter pour la navigation par gestes, qui présente elle-même deux options.

On apprécie également la possibilité de choisir l'application à ouvrir en appuyant deux fois sur le bouton de mise sous tension. Par défaut, il s'agit de l'application Appareil photo.

L'interface One UI est toujours aussi agréable à utiliser, avec des éléments affichés sur la partie basse de l'écran pour faciliter l'utilisation à une main. De quoi renforcer un peu plus la prise en main déjà excellente de ce modèle compacte.

Audio : une expérience passable

Avec son haut-parleur mono, le Samsung Galaxy A41 se contente du strict minimum. L'expérience audio est sensiblement meilleure en branchant les écouteurs filaires à la prise jack 3.5 mm. Malheureusement, le confort de ces écouteurs "plats" est sommaire, et l'unique bouton de ce kit mains libres ne permet pas de passer d'une chanson à l'autre.

On ne peut que vous conseiller de brancher vos propres écouteurs ou votre casque filaire. La partie logicielle est un peu plus fournie, en la présence de l'option d'une option pour adapter le son à votre oreille. Des préréglages sont de la partie en fonction de votre âge, mais il est également de les paramétrer plus finement pour vos oreilles.

Réseau et communication

Le Samsung Galaxy A41 est compatible avec toutes les bandes de fréquence 4G utilisées par les opérateurs français. Lors de notre test sur l'application Open Signal, la latence de 33 ms indique une bonne accroche réseau chez Orange en région bordelaise.

Le smartphone profite également du NFC pour le paiement sans contact ou la numérisation de vos cartes de fidélités et autres titres de transport. Enfin, l'accroche GPS a été excellente lors de nos tests, avec une précision de 1 mètre que peu de smartphones arrivent à atteindre.

Appareil photo : du bon et du moins bon

Le Samsung Galaxy A41 est équipé de trois capteurs photo : un grand-angle de 48, un ultra grand-angle de 8 mégapixels et un capteur de 5 mégapixels dédié à la profondeur de champ pour le mode portrait.

Commençons par les photos en plein jour. Lorsque la lumière est favorable, les clichés capturés avec le capteur principal sont bien détaillés et le mode HDR s'en sort très bien pour déboucher les zones d'ombres. Le rendu des couleurs est selon nous un peu vif, mais cela reste une histoire de préférence.

Le capteur ultra grand-angle se montre pratique lorsqu'il n'est pas possible de prendre du recul pour photographier un sujet. En revanche, on perd clairement en détail et la distorsion optique est très présente.

On constate également que les photos sont beaucoup moins bien exposées sur les clichés en ultra grand-angle. La faute à un capteur 8 mégapixels peu lumineux.

En contre-jour, le Galaxy A41 fait ce qu'il peut et s'en sort plutôt bien pour exposé tant bien que mal les zones sombres des clichés.

Si le téléphone ne profite pas de capteur macro dédiée, il est très convaincant dans cet exercice, avec un autofocus efficace et une bonne restitution des détails.

Le capteur avant de 25 mégapixels fait ce qu'on lui demande, à savoir des selfies corrects, avec un mode portrait efficace, bien qu'imparfait sur le détourage.

Le mode portrait exploitant le capteur arrière de 5 mégapixels est plus convaincant, même s'il a tendance à assombrir la photo. On note également quelques ratés sur le détourage, mais rien de rédhibitoire.

Sans surprise, cela se complique nettement avec les clichés de nuit. On perd beaucoup en détail, avec un bruit qui apparait très rapidement. Le Samsung Galaxy A41 ne propose pas de "mode nuit" avec un temps d'exposition rallongé pour capter plus de lumière. L'ultra grand-angle est quant à lui inexploitable dans la pénombre.

Pour capturer les clichés les plus sombres, le A41 monte rapidement dans les ISO, ce qui se traduit par l'apparition d'un bruit numérique important et d'un niveau de détails qui chute.

Une excellente autonomie

Le Samsung Galaxy A41 est équipé d'une batterie de 3500 mAh. Rien d'impressionnant sur le papier, avec des concurrents qui font bien mieux sur ce point. Mais dans les faits, la batterie se montre très endurante en tenant la distance pendant deux jours sans trop de difficulté, avec un écran allumé pendant environ 7h.

Une performance que l'on peut mettre sur le compte de la diagonale d'écran et de la faible consommation énergétique du processeur MediaTek.

Dans la boite, on retrouve un chargeur 15W qui permet de passer de 10 à 50% de batterie en 40 minutes, et 1h35 pour atteindre les 100%. Sans être incroyable, c'est un temps honorable pour un smartphone dans cette gamme de prix.

Prix et disponibilité

Le Samsung Galaxy A41 a été lancé en juin 2020 au prix conseillé de 299€ avec 4 GB de RAM et 64 GB de stockage. Un tarif qui le positionne en face de sérieux concurrents comme le Xiaomi Redmi Note 9 Pro ou encore le Realme 6.

Il est aujourd'hui possible de le trouver pour moins de 250 euros, ce qui joue clairement en sa faveur. Le Galaxy A41 est disponible dans les coloris suivants : noir, bleu et blanc.

Samsung Galaxy A41 : l'avis de Clubic

À l'heure du bilan, le Samsung Galaxy A41 souffle le chaud et le froid. S'il a de sérieux atouts à faire valoir, il a également des défauts qui pourraient être rédhibitoires pour certains. Comme toujours, il convient de se poser la question de ce que vous cherchez vraiment dans un smartphone. Pour moins de 300 euros, il est évident que vous allez devoir faire des compromis.

Le Galaxy A41 a pour lui un format compact, un écran de très bonne qualité, une interface réussie, une autonomie solide et se montre efficace sur la partie photo. Mais c'est sur le plan des performances que le bât blesse. Samsung a voulu faire des économies en intégrant un processeur Helio P65 de MediaTek qui peine à fournir des performances convaincantes, particulièrement au niveau du capteur d'empreinte et de l'expérience en jeu.

Samsung Galaxy A41

7

Le Samsung Galaxy A41 est un smartphone équilibré qui ravira les utilisateurs à la recherche d'un smartphone compact, avec un bel écran, une bonne autonomie, une interface réussie et des capacités photographiques honnêtes. En revanche, il faudra composer avec des performances en deçà de ses concurrents directs. À l'heure où nous écrivons ces lignes, le téléphone est plus proche des 200 euros que des 300 euros demandés à son lancement, ce qui en fait un bon rapport qualité-prix. Si vous avez plus de budgets et que vous souhaitez faire moins de compromis, le Galaxy A51 est une très bonne option.

Les plus

  • Bel écran OLED
  • Format compact
  • Excellente autonomie
  • MicroSD et prise casque 3.5 mm

Les moins

  • Photos de nuit
  • Des performances décevantes
  • Lecteur d'empreinte capricieux

Design 8

Ecran 9

Performances 5

Interface 9

Audio 5

Photo 7

Autonomie 9

2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Black Friday Week : les meilleurs bons plans high-tech à 5 jours du Black Friday
Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Black Friday Week : les meilleures offres à saisir jusqu'à ce soir minuit
Hors-série du Veilleur d’écran[s] : 20 séries feel good pour garder le sourire le dimanche soir
Test Klipsch Cinema 600 : une barre de son très portée sur les basses
A quelques heures de la Black Week, la tablette Samsung Galaxy Tab A à prix cassé
Un pack PlayStation avec une manette Dualshock 4.0 + Uncharted: The Lost Legacy en promo
A la découverte de la planète naine Ceres et son énigmatique tache blanche
Le casque sans fil JBL T460 BT à moitié prix avant le Black Friday
Prêt à changer de PC portable ? Découvrez les meilleurs modèles de l'année
Haut de page