Accusés de manipulations, les smartphones Samsung ne sont plus les bienvenus sur Geekbench

Pierre Crochart
Par Pierre Crochart, Spécialiste smartphone.
Publié le 07 mars 2022 à 08h20
© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

La semaine dernière, Samsung était mis dans l’embarras suite à la découverte d’une fonctionnalité qui bride sévèrement les performances de ses smartphones haut de gamme… sauf dans les applications de benchmarking. Dont acte : le bien connu Geekbench a pris des mesures drastiques à l’encontre du constructeur.

Tout comme il l’avait fait pour les OnePlus 9 et OnePlus 9 Pro, les Samsung Galaxy S10, Galaxy S20, Galaxy S21 et Galaxy S22 sont désormais persona non grata dans les comparatifs de Geekbench.

Les smartphones utilisant GOS mis à l’écart

Nous vous en parlions en fin de semaine dernière : le module Game Optimization Service (GOS) bride volontairement les performances du CPU et du GPU des smartphones dans plus de 10 000 applications, y compris des jeux.

Sous couvert de prévenir une montée trop rapide de la température des composants, Samsung livre pourtant une image biaisée des performances de ses nouveaux appareils. Ainsi les Galaxy S22 Ultra, S22+ et S22 obtiennent des résultats parfaitement satisfaisants dans les applications de benchmarking comme AnTuTu ou Geekbench.

Une manipulation, estime l’éditeur de Geekbench, qui a pris la décision ce week-end de retirer toutes les références de smartphones Galaxy utilisant le GOS. Et d’après la politique de la maison, une fois qu’un smartphone est retiré du classement, il n’y rentrera plus. Par conséquent, même si la mise à jour promise par Samsung pour arrondir les angles corrige effectivement le souci, les Galaxy S22 et leurs prédécesseurs de ces dernières années resteront sur le banc de touche.

Source : Geekbench

Pierre Crochart
Par Pierre Crochart
Spécialiste smartphone

Monsieur smartphone et jeux vidéo de Clubic. J’aime autant croquer dans la pomme que trifouiller dans les circuits de l’Android. J'ai commencé à tester des téléphones dans le Monde d'avant™. Mes domaines d'expertise :

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
fredolabecane

Ils ont des accords avec Volkswagen Samsung? (Hihihi d’accord je sort ===>)

Morak

Bonne initiative.
Le S22 était tentant (avec les bonus préco) mais l’exynos 2200 semble vraiment décevant.

Buttman

Ouais, le partenariat avec amd ne semble pas tenir ses promesses

J’attendais un smartphone performant mais surtout optimisé pour tenir plus d une journée. Ça semble mal parti

backsec

Pour le S22 je peux comprendre car les mesures montrent de la haute performance mais les tests réels en jeu montre des résultats plus que décevants et surtout en contradiction avex lesdites mesures.

En revanche pour les prédécesseurs, les performances au réel étaient plutôt bonnes. A voir si l’incohérence entre les mesures Geekbench et les mesures en jeu sont si incohérentes, mais pour autant il ne semblait pas y avoir d’écarts si prononcés comparés au S22 (pour ce dernier il y a vraiment des soupçons à se faire).

HAL1

Et d’après la politique de [Geekbench], une fois qu’un smartphone est retiré du classement, il n’y rentrera plus. Par conséquent, même si la mise à jour promise par Samsung pour arrondir les angles corrige effectivement le souci, les Galaxy S22 et leurs prédécesseurs de ces dernières années resteront sur le banc de touche.

C’est assez idiot. :confused:
Autant c’est une bonne chose que Geekbench mette en lumière les mécanismes mis en place par les constructeurs qui peuvent donner l’impression que les benchmarks ne correspondent pas à la réalité, autant si ces mêmes mécanismes sont désactivables ça n’a pas de sens d’exclure les appareils.

Sur ce coup-là, Geekbench donne surtout l’impression de défendre leur pré carré et semble craindre que les utilisateurs se rendent de plus en plus compte que les benchmarks ne sont pas l’alpha et l’oméga quand il s’agit d’évaluer un appareil…

obbiclubic

Bien fait. Du contrôle et de la clarté, dans ce domaine comme dans d’autres …

LeToi

Mouais l’acheteur lambda il va acheter son téléphone à Carouf ou à la Fnac sans demander le résultat d’un bench au vendeur… ça ne changera pas grand chose en dehors du monde des « geeks »

LeGrosWinnie

Je pige pas, si ça bride les perf ça veut dire qu’elles sont en théorie encore mieux du coup… Donc au final c’est bon pour l’utilisateur…

jeanlain

Non, puisque ça bride les perf partout sauf sur les bench.

A une époque certains constructeurs détectaient les appli de bench, et overclockaient le matos afin d’afficher artificiellement de meilleures perf dans les logiciels de benchmark. Performances qui n’étaient jamais atteintes en utilisation réelle. Forcément ca c’est vu.

Du coup samsung a fait l’inverse. Le matos est « overclocké » de base, a listé toutes les appli consommatrices de ressources, et dès que l’un d’elle est lancée, le matos est bridé. Sauf quand c’est un logiciel de benchmark.
Du coup techniquement parlant, ça n’affiche pas de meilleures perf lorsqu’un benchmark est lancé, mais l’inverse.

Dans la pratique, c’est pareil.

Pat4599

C’est drôle, ce sont les deux premiers constructeurs « Samsung » aujourd’hui et souvenez vous Apple qui bridait son system pour économiser la batterie, par contre les prix ne sont jamais bridés eux, ils ont même supprimé le chargeur ces deux coquins là. Bon je rigole mais ce n’est pas drôle pour les clients, c’est un petit peu de l’arnaque quand même.