"Il n'y aura pas de Snapdragon 865+", révèle le responsable Marketing de Meizu

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
23 avril 2020 à 11h32
0
Snapdragon 865
© Qualcomm

L'an passé, Qualcomm avait changé ses habitudes en sortant un Snapdragon 855+, lequel bénéficiait de performances accrues par rapport à son modèle. Un chipset qui avait la préférence des constructeurs de smartphones gaming, mais dont la conception ne serait pas reconduite cette année.

Le Snapdragon 865 restera le seul SoC haut de gamme de Qualcomm en 2020. C'est en tout cas ce que croit savoir Wan Zhigiang, le Chief Marketing Officer (CMO) de Meizu.


Le Snapdragon 865 restera le modèle le plus puissant de 2020 pour Qualcomm

Sur Weibo, Wan Zhigiang s'est livré à une révélation pour le moins curieuse. D'après ses sources (de première main, au vu de sa position), Qualcomm ne travaille absolument pas à un Snapdragon 865+ pour cette année.

Une information qu'il restera au principal intéressé de confirmer, mais qui devrait mettre dans l'embarras quantité de constructeurs de smartphones qui, l'an dernier, avaient profité du lancement du Snapdragon 855+ pour renouveler leur line-up.

Snapdragon 855 Plus
Le Snapdragon 855+ offrait une fréquence de base approchant les 3 GHz. © Qualcomm

Quoi que, comme le rappelle GizChina, qui relaie l'information, le OnePlus 6T avait été lancé équipé du même SoC que le OnePlus 6 quelques mois avant lui. À charge des constructeurs d'innover sur d'autres points que les performances donc.


Pour quelle raison Qualcomm renonce à un SoC plus puissant ?

Spéculons un instant. Pourquoi Qualcomm ne retente pas le coup du SoC ultra haut de gamme cette année ? Plusieurs éléments de réponse.

On le sait : le Snapdragon 865 représente déjà une charge importante pour les OEM qui, en plus, n'ont pas le choix que d'acheter le modem X55 5G en supplément. Nul doute qu'une version « Plus » de cet excellent chipset serait vendue encore plus cher aux constructeurs. Et que ces derniers répercuteraient ce surcoût sur leurs prix de vente qui — vous le savez — ont déjà bien augmenté cette année.

Seconde hypothèse : l'économie étant à l'arrêt, Qualcomm jugerait inapproprié de développer un SoC ultra véloce alors que le marché des smartphones est exsangue, la pandémie ayant provoqué une chute brutale des ventes de smartphones. De plus, il reste très probable que le fondeur ait les plus grandes difficultés du monde à faire tourner ses usines à cause des mesures de confinement autour du globe.

Sur une note tout à fait personnelle, je me réjouis presque de cette nouvelle. Après tout, cela laissera plus de temps à Qualcomm de peaufiner un hypothétique Snapdragon 875 qui, non content d'être encore plus performant que le modèle actuel, pourrait faire l'effort d'alléger la surcharge énergétique induite par la présence d'une puce 5G dans un smartphone. En effet, la 5G consommerait 20 % de batterie en plus.

Via : GizmoChina

Pierre Crochart

Spécialiste smartphone & gaming

Spécialiste smartphone & gaming

Monsieur GSM et jeux vidéo du Clubic. J’aime autant croquer dans la pomme que trifouiller dans les circuits de l’Android. Grassement payé par les marques pour dire du bien de leurs produits.

Lire d'autres articles

Monsieur GSM et jeux vidéo du Clubic. J’aime autant croquer dans la pomme que trifouiller dans les circuits de l’Android. Grassement payé par les marques pour dire du bien de leurs produits.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (0)

molotofmezcal
Tout est dit.<br /> Vu le surcoût induit par la 5G et le black out en 2020 ça se comprends. Evidemment ce n’est pas terrible pour les marques qui renouvellent leur haut de gamme dans la 2nde moitié d’année.
Haut de page