Microsoft annonce avoir bloqué 61 milliards de cyberattaques en 2021

04 février 2022 à 12h45
10
cyberattaque
© Shutterstock

Le chiffre fait froid dans le dos, mais en dit long sur la nécessité de rendre le Web plus sûr pour tous, et Microsoft œuvre en ce sens.

En plus de lutter contre ces dizaines de milliards de cyberattaques , la firme de Redmond lance un nouvel outil d'information destiné à tous.

Cyber Signals est officiellement lancé par Microsoft

Les cyberattaques sont toujours aussi nombreuses que variées, avec, rien pour que cette année 2021, 35,7 milliards de tentatives de phishing par e-mail bloquées par Windows Defender , et près de 25,6 milliards d'attaques repoussées à l'encontre de Microsoft Azure AD , selon la firme fondée par Bill Gates.

Et, pour mieux informer ses utilisatrices et utilisateurs, Microsoft travaille à un nouvel outil baptisé Cyber Signals. Celui-ci a pour objectif de fournir de façon trimestrielle un état des lieux sur la cybersécurité, les principales menaces, mais aussi les actions menées par Microsoft en ce sens. L'enjeu est aussi d'agir de manière groupée, notamment avec des responsables de la technologie comme de la sécurité des informations ainsi que des acteurs de la protection de la vie privée , dans le but de rendre les services de la firme de Redmond toujours plus performants.

Cyber Signals compte promouvoir un décryptage des types d'attaques comme des stratégies et techniques employées par les pirates du Web pour être le plus informatif possible. Il faut dire que la Toile est toujours plus grande, avec près de 40 pays et 140 groupes malfaisants sous surveillance ainsi que 24 000 milliards (!) signaux d'alertes de sécurité analysés. Au total, 8 500 personnes sont employées par Microsoft afin de sécuriser au maximum les services de la firme et faire avorter les tentatives de cyberattaques. Et rien n'indique que 2022 échappe à cette tendance en pleine croissance.

Source : Microsoft

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
5
clockover
Mais arrêtez de diffuser ces communiqués bidons d’entreprise déjà richissime…<br /> Combien de failles critiques exploitées en masse avant l’apparition des patchs sur leur produit Exchange en 2021 ?<br /> Combien d’entreprises privées/publiques, données menacées par leur négligence ?<br /> Mais non on communique sur un farfelu «&nbsp;ils ont bloqués 61 milliards de «&nbsp;cyberattaque&nbsp;»&nbsp;»…
Nmut
Tout comme il y a eu des articles sur Clubic pour les gros problèmes d’Exchange ou les bugs Windows…<br /> L’info reste intéressante, et très probablement vraie: je connais plusieurs boites qui subissent entre 1000 et 5000 attaques par jour, alors qu’elles n’ont pas une grande envergure.
clockover
Non il y en a eu genre 2.<br /> Alors que dans les faits, c’était bien plus la cata que ça.
Nmut
Ok, google n’en trouve que 6…<br /> https://www.google.com/search?q=clubic+exchange&amp;client=firefox-b-d&amp;channel=trow5&amp;sxsrf=APq-WBtRxKOLxtonjd8R09VMM0LTdE0bTQ%3A1643987445908&amp;ei=9UH9YeLqNqqFur4P0aq3iAg&amp;ved=0ahUKEwiiuem9qub1AhWqgs4BHVHVDYEQ4dUDCA4&amp;uact=5&amp;oq=clubic+exchange&amp;gs_lcp=Cgdnd3Mtd2l6EAMyBAgjECc6BQgAELADSgQIQRgBSgQIRhgAULoQWNERYKMTaAFwAHgAgAE1iAFgkgEBMpgBAKABAcgBAcABAQ&amp;sclient=gws-wiz<br /> Mais il y a eu combien d’articles «&nbsp;communiqués bidons d’entreprise déjà richissime&nbsp;» relatif à MS?
clockover
Vous pouvez faire la même recherche. Ce genre d’article sont quotidiens.
carinae
En même temps les serveurs exchange étant généralement internes si les failles critiques sont exploités c’est qu’il y a un problème de sécurité déjà à la base…que ça soit réseau ou physique…<br /> Maintenant si c’est du cloud… c’est que quelqu’un a fait un choix d’architecture et certainement aussi financier. Ce qui n’enlève rien au fait que le fournisseur doit sécuriser son cloud. Pour une boîte comme Microsoft c’est mieux car elle maîtrise son infrastructure et ses produits mais dans une architecture classique ce sont les admins de la boîte qui doivent s’occuper de ça. Microsoft n’en est pas forcément responsable car ce ne sont pas ses équipes ni son environnement…
clockover
Euh non …<br /> Ce n’est pas de la faute des admins si le produit se vautre un 1 janvier à cause d’un bug logiciel interne ou si le produit comporte des failles critiques en cours d’exploitation (critiques du genre utilisables à distance et permettant limite d’être root sur un serveur de messagerie d’entreprise…) ne sont pas corrigée…
carinae
Ha oui mais là le bug de l’an 2000 c’est fini😀<br /> Trêve de plaisanterie. On peut reprocher certains choses à Microsoft mais il est évident qu’ils ne peuvent pas tout corriger et prévoir toutes les situations. C’est d’ailleurs bien pour cela qu’ils s’arrangent très régulièrement pour faire tester leur produits par leurs clients et c’est a eux a les corriger<br /> Mais pour moi, certes ils sont responsables de leur produits mais je suis un peu plus mesuré si la faille est exploitée… Ça signifie qu’un gars a réussi à pénétrer le réseau ou exploiter une faille de sécurité…Et la ça craint
clockover
Et bien renseignez vous. Le 1er janvier 2022, tous les Exchange onpremise étaient cassés.<br /> Ba il n’a rien pénétré du tout puisque les failles sont sur l’accès http(s) du produit…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pourquoi vos données sur Doctolib ne sont pas totalement sécurisées
VPN : améliorez votre cyberconfidentialité grâce à cette offre hallucinante !
Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Piratage : le site de téléchargement Tirexo n'est pas mort et devient PapaFlix
Le spyware Predator a infecté des smartphones Android en exploitant une faille 0-day
3 bons plans VPN pour assurer votre sécurité en ligne
Ces deux failles critiques ont été exploitées par des hackers d'État
Pwn2Own : Windows 11 et Microsoft Teams hackés, plusieurs fois
Google dépose le bilan en Russie
Ce nouveau hack permet de récupérer vos informations bancaires
Haut de page