Test Logitech Signature M650 : une souris impeccable (et sécurisée) au quotidien

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
26 janvier 2022 à 15h56
4
Logitech Signature M650 © Logitech
© Logitech

Rares sont les souris qui tentent de satisfaire le plus large public possible ; on pense aux nomades numériques, aux droitiers comme aux gauchers, ou encore à ceux qui se retrouvent souvent avec une souris trop grande, ou trop petite, selon la taille de leur main. La Logitech Signature M650 tente de répondre à tous ceux-là, tout en conservant un tarif abordable et un design consensuel.

Logitech Signature M650
  • Disponible en variantes "Large" et pour gaucher
  • Connexion Logi Bolt fiable et sécurisée
  • Prise en main ultra confortable
  • Molette SmartWheel et clics silencieux
  • Pile et autonomie
  • Pas de fonction Easy-Switch ou Flow
  • Quelques confusions dans l'offre logicielle

Sans pour autant révolutionner le mulot, la Signature M650 a bien des atouts sur le papier, à commencer par la volonté de Logitech à laisser une amplitude inédite en matière de choix pour les utilisateurs. Outre son clic très discret, sa molette SmartWheel et sa double connectivité via le récepteur Logi Bolt ou Bluetooth, cette souris a l'intérêt d'être déclinée en trois variantes avec une version pour gaucher, et deux versions pour droitiers en taille « medium » ou « grande ». C'est ce dernier modèle que nous a fait parvenir Logitech, la Signature M650 L pour « Large ».

Précisons également que trois coloris sont proposés : blanc cassé, graphite et rose, la M650 L pour gaucher n’est toutefois pas disponible en rose.

Fiche technique Logitech Signature M650

Ergonomie

Utilisation
Bureautique, Conception 3D, Portable
Nombre de boutons
5
Type de Roulette
Multidirectionnelle
Lateralité
Souris ambidextre
Trackball
Non
Souris verticale
Non
Souris silencieuse
Oui

Caracteristiques techniques

Type de souris
Optique
Résolution optique
2000 ppp
Sans-fil
Oui
Interface avec l'ordinateur
Bluetooth, RF 2,4 GHz
Logiciel compagnon
Logitech Options
Compatible dongle Logi Bolt
Oui
Bluetooth Low Energy
Oui

Batterie

Type de batterie
Pile AA
Autonomie
20mois
Autonomie (Logi Bolt)
24mois

Caractéristiques physiques

Largeur
65,63cm
Profondeur
41,52cm
Poids
111,2g
Poids modulable
Non
Rétro-éclairage
Non
Logitech Signature M650 © Logitech
Une souris, trois modèles. La version pour gaucher se contente toutefois d'une taille "L"

Un design simple, efficace et confortable

Pas vraiment compacte comme peut l’être la nouvelle Logitech POP Mouse, la Signature M650 mise sur un design plus volumineux pour une prise en main améliorée, notamment en palm grip où elle procure un confort indéniable. Une prise en claw grip ne pose aucun souci, c’est cependant un peu plus délicat en fingertip grip avec notre modèle « Large ».

Test Logitech Signature M650 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

La différence de taille entre les souris médium et grande est suffisamment importante pour que chacun puisse trouver chaussure à son pied. La version medium dispose de dimensions plus compactes, avec environ 11 mm de moins sur la hauteur et 4 mm sur la largeur comme l’épaisseur. Concernant le poids, notre M650 L culmine à 111,2 g, tandis que la M650 affiche 101,2 g.

Test Logitech Signature M650 © Matthieu Legouge
Test Logitech Signature M650 © Matthieu Legouge

© Matthieu Legouge pour Clubic

Mis à part cela, cette souris est assez classique. Logitech n’a cependant pas négligé les matériaux et une bonne impression de qualité se dégage de la M650. On trouve un revêtement texturé sur les flancs gauche et droit, offrant une excellente préhension grâce à une matière que l’on retrouve également sur la molette. À première vue, le caoutchouc utilisé semble de meilleure facture que celui de ma M330 Silent Plus qui, je dois bien le dire, s’est détériorée et a jauni assez rapidement.

Test Logitech Signature M650 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

La sensation au touché est agréable, entre la rugosité des flancs et la douceur de la coque, sans oublier la glisse parfaitement fluide, ainsi que les clics à la limite d’être audible et la bonne prise en main. En clair, la M650 donne satisfaction dès les premiers instants !

Test Logitech Signature M650 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Hélas, il manque au catalogue de Logitech une version pour gaucher déclinée en différentes tailles. Seule la M650 L est disponible pour gaucher ; précisons que la seule différence réside dans le positionnement des deux boutons de pouces, qui passent logiquement de gauche à droite.

Performances, fonctionnalités et autonomie

Contrairement à une MX Master 3, la M650 n’est pas conçue pour un usage productif avec les flux de travail spécialisés, comme peuvent l’être ceux de créateurs et autres programmeurs. Ses fonctionnalités et performances sont par conséquent limitées, notamment avec un capteur optique qui n’atteint pas le niveau d’excellence du capteur laser Darkfield (que l’on trouve par exemple avec la MX Anywhere 3), dans le sens où il n’est pas aussi efficace sur toutes les surfaces (comme le verre).

Test Logitech Signature M650 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Sous la souris, une trappe amovible permet d’accéder à l’unique pile AA, et à l’emplacement pour ranger le dongle, bien pratique pour transporter le tout. Difficile de vérifier l’autonomie dans le cadre de notre test, Logitech n’évoque pas moins de 24 mois d’autonomie via Bluetooth, et 20 mois via la connexion Logi Bolt.

Test Logitech Signature M650 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

La molette SmartWheel est quant à elle un bel ajout par rapport à une molette classique. Elle dispose d’un mode cranté assez souple et passe en défilement « libre » dès lors que l’on balance notre doigt dessus. Elle est toutefois bien moins efficace que la molette MagSpeed. Le défilement s’interrompt assez rapidement par rapport à cette dernière qui dispose d’un débrayage complet grâce à son système magnétique. Quoi qu’il en soit, sur une souris dite « accessible », la SmartWheel est déjà un bel avantage.

On retrouve enfin deux boutons latéraux, classiques. Ils sont paramétrables via Logitech Options+ et permettent notamment d’apporter le défilement latéral avec la molette, unidirectionnelle dans son fonctionnement. Il suffit en effet de presser l’un des boutons de pouce puis d’actionner la molette simultanément pour initier le défilement latéral.

Quoi de neuf avec Logi Bolt ?

La double connectivité est bien au rendez-vous, avec le Bluetooth d’un côté et un récepteur Logi Bolt livré avec la souris de l’autre. Il s’agit d’un nouveau standard de connectivité sans fil développé par Logitech, à partir du Bluetooth Low Energy. L’objectif est d’offrir une meilleure fiabilité au sein d’environnement sans fil de plus en plus saturé, tout en augmentant la sécurité par le biais de plusieurs mesures.

Test Logitech Signature M650 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Logi Bolt a recours à une connexion chiffrée, avec un mode de sécurité Bluetooth 1, niveau 4. Il utilise un couplage LESC (Authenticated LE Secure Connections) renforcé par les chiffrements ECDH (Elliptic Curve Diffie-Hellman P-256) et AES-CCM. Il s’agit d’un grand pas en avant par rapport au dongle Unifying 2,4 GHz, vulnérable aux attaques de type « MouseJack ».

Logi Bolt - latence © Logitech
© Logitech


Logitech garantit également une latence réduite avec la connexion via Logi Bolt. À l’usage, on ne remarque pas vraiment la différence face au précédent dongle, la connexion est fiable et robuste, beaucoup plus qu’en passant directement par le Bluetooth de l’ordinateur avec lequel il n’est pas rare de constater quelques pertes de connexions et latence.

Logitech Options+ : l’indispensable (ou presque)

Les derniers produits de Logitech fonctionnent avec le logiciel Logitech Options+, qui va sans doute remplacer Logitech Options. Actuellement en bêta, il ressemble beaucoup au premier, avec une interface peut-être encore plus épurée, et des fonctionnalités similaires.

Logi Options+
Logi Options+


Il est donc possible de choisir d’autres fonctions pour les boutons de tranche et la molette, mais aussi d’installer des plug-ins afin de configurer les commandes pour un usage spécifique avec telle ou telle application.
L’ajout d’un dispositif change lui aussi, puisque Logitech Options+ est associée à Logi Bolt App, là où il est encore possible de choisir Unifying avec Logitech Options. Logi Bolt App s’installe donc automatiquement sur notre machine, et nous permet ensuite d’y coupler jusqu’à six dispositifs, clavier et souris.

Logi Bolt App
Logi Bolt App

Comme vous pouvez le voir sur ces captures, Logi Bolt App permet également de gérer les récepteurs Unifying (et de vous rediriger vers les paramètres Bluetooth du PC si besoin). La connexion via le dongle Logi Bolt demande quant à elle une identification. Elle se fait à l’aide d’une clé d’accès à 10 clics, ce qui signifie qu’il faut suivre les instructions et actionner les clics droit et gauche pour vérifier le dispositif. Une fois cette étape passée, la souris est bien connectée via Logi Bolt.

En revanche, il est à craindre une certaine confusion pour les utilisateurs avec cette offre logicielle. Entre Logitech Options et Logitech Options+, les applications Unifying et Logi Bolt, ceux qui disposent de plusieurs périphériques de la marque risquent de ne plus savoir où donner de la tête.

Logitech Signature M650 : l'avis de Clubic

Au risque de nous répéter, la Signature M650 nous a donné entière satisfaction durant notre test, et ce dès notre premier contact avec la souris. Le confort à la prise en main et la discrétion des clics aident beaucoup, tandis que ses petits plus comme la molette SmartWheel, le défilement horizontal grâce aux boutons de pouce, ou la sécurité et la fiabilité de la connexion avec Logi Bolt viennent parachever le tableau.
Nous avons finalement à faire à une souris plus efficace et confortable que la moyenne, qui n’atteint toutefois pas le niveau d’excellence d’une MX Master 3 ou d’une MX Anywhere 3 en matière de productivité et de nomadisme.


Enfin, nous saluons la volonté de Logitech à offrir une alternative aux gauchers et pour les plus petites mains. On aimerait voir, comme ici, plus souvent des modèles déclinés en plusieurs variantes pour satisfaire un plus large public.

8

Sans faute, sans faille, la Signature M650 est la parfaite alliée du quotidien grâce à son excellente prise en main, ses clics discrets et ses différents atouts. Moins indiquée pour certaines tâches de productivité, elle reste malgré tout un compromis idéal entre les souris les plus accessibles de la marque et la gamme MX.

Les plus

  • Disponible en variantes "Large" et pour gaucher
  • Connexion Logi Bolt fiable et sécurisée
  • Prise en main ultra confortable
  • Molette SmartWheel et clics silencieux
  • Pile et autonomie

Les moins

  • Pas de fonction Easy-Switch ou Flow
  • Quelques confusions dans l'offre logicielle
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
fredolabecane
Whouaou, se faire « mousejacké », un nouveau terme que je connaissais pas…je le note.
seek
Je l’utilise depuis 1 semaine (version gauche) et j’en suis satisfait (confort, réactivité dans les jeux, connexion…)<br /> Pas de soucis
norwy
L’argument de la sécurité, c’est un peu abusé, je trouve… Je reste sur ma MX3
wananard
J’étais un peu sceptique au départ sur les souris a piles, mais je possède depuis un moment déjà une M705 ,bluffé par l’autonomie (environ 2 ans) avec des accus rechargeables en plus! du coup pas de station ou de cordon de charge,vraiment pratique.
TofVW
Tous les périphériques sans fil devraient être à piles, c’est tellement plus pratique (surtout qu’un jeu de piles rechargeables ne coûte pas grand chose).
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Voici une promo immanquable sur cet écran gaming Acer de 24
Les GeForce RTX 4000 de NVIDIA arriveraient plus tôt que prévu
Profitez de cet écran gaming incurvé de 24
HP met une RTX 3080 Ti dans son ultraportable ZBook Studio G9
Ce casque gaming Acer profite d'une réduction de plus de 50% !
Un premier CPU AMD Zen4 avec iGPU RNDA2 apparaît sur OpenBenchmarking
Un écran gaming incurvé 27
Cette carte graphique RTX 3070 profite d'une belle promo en ce moment !
Le FSR 2.0 d'AMD est aussi efficace que le DLSS 2.0 de NVIDIA d'après les premiers tests
La carte graphique Radeon RX 6900 XT Gaming X Trio à prix préférentiel
Haut de page