Huawei, plus que jamais maître du marché chinois des smartphones, Apple résiste bien

14 novembre 2019 à 14h12
0
Huawei
© Martina Badini / Shutterstock.com

Dans un marché local en baisse, passé sous la barre des 100 millions d'appareils vendus au dernier trimestre, la firme de Shenzhen surpasse la concurrence.

Au troisième trimestre 2019, les ventes de smartphones en Chine sont tombées sous la barre des 100 millions, selon le cabinet IDC. L'empire du Milieu a ainsi écoulé 98,9 millions de mobiles sur la période, dans un marché qui recule de 3,6 % sur un an. Huawei, timide leader il y a un an, s'affirme aujourd'hui comme étant le véritable taulier du marché. L'entreprise a piqué des parts de marché à toutes ses concurrentes, sauf Apple, qui fait mieux que résister.

Huawei, seul en scène

Huawei a connu une progression importante, presque insolente au troisième trimestre 2019. Sur la période, le constructeur a vendu 41,5 millions de smartphones en Chine, affichant une croissance de 64,6 % par rapport à l'année dernière, où la firme de Shenzhen avait écoulé 25,2 millions d'appareils.


Mais au-delà des ventes pures, c'est en s'intéressant à la part de marché détenue par la société que l'on se rend compte à quel point sa progression est importante. Au troisième trimestre 2018, celle-ci était de 24,6 % en Chine, juste devant Vivo (21,8 %) et Oppo (20,5 %). Un an plus tard, elle culmine à 42 %, soit une progression de 71 % de sa part de marché, bien aidée par ses séries Nova et Changxiang, et épaulée par les Mate et P. Aujourd'hui, plus de quatre téléphones portables vendus sur 10 sont estampillés Huawei. Vous avez dit crise ?

Apple, seul concurrent de poids à progresser sur un an

Derrière, il n'est pas nécessaire d'être un amateur de l'arithmétique pour se rendre compte que Huawei a mangé des parts de marché chez à peu près tous ses concurrents, à commencer par Vivo. La firme, qui se concentre davantage sur l'entrée et le milieu de gamme et qui a su attirer l'attention avec son modèle 5G, a écoulé 18,1 millions de smartphones au troisième trimestre. C'est moins que l'an dernier (22,3 millions), et surtout, sa part de marché est tombée de 21,8 % en 2018 à 18,3 % en 2019.


Le constat est le même (peut-être plus marqué encore) chez Oppo (16,4 millions de livraisons sur la période contre 21 millions l'an dernier) et du côté de Xiaomi (9,7 millions de smartphones écoulés au troisième trimestre, contre 14 millions l'année précédente).

Au final, le seul « gros » qui résiste, c'est Apple. La firme de Cupertino, charmée par l'Inde pour délocaliser sa production, a vendu plus de mobiles (8,1 millions au T3 2019 contre 7,6 millions au T3 2018) et gagné un demi-point de part de marché, en pointant à 8,2 % aujourd'hui, soit une croissance de 5,6 % sur le marché chinois. Le géant américain est récompensé de sa politique tarifaire compétitive et des améliorations apportées (batterie et caméra) à son iPhone 11.

marché-chinois-mobile-T32019.png
© IDC

Source : IDC
Modifié le 14/11/2019 à 14h45
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
scroll top