Malgré les sanctions du gouvernement américain, Huawei se porte toujours plutôt bien

17 octobre 2019 à 12h44
0
Huawei

Le constructeur chinois a fait preuve d'optimisme en dévoilant les chiffres relatifs aux trois premiers trimestres de son exercice 2019. La croissance serait ainsi toujours au rendez-vous, et ce, en dépit de l'interdiction de nouer des relations commerciales avec des entreprises américaines, prononcée par le gouvernement Trump. Néanmoins, ce constat positif reste à nuancer.

Même s'il se murmure que le président des États-Unis serait prêt à infléchir sa position, l'entreprise chinoise Huawei reste placée sur liste noire. Cette exclusion pèse-t-elle sur les résultats de la société ? Pas tant que cela, à en croire le dernier communiqué du constructeur.

Une croissance soutenue par les ventes de smartphones

Huawei a en effet dévoilé son chiffre d'affaires sur les trois premiers trimestres de l'année 2019. Sur neuf mois, les revenus de l'entreprise auraient atteint 85 milliards de dollars, soit une hausse de 24,4 % par rapport à l'année précédente. Elle n'a toutefois pas souhaité entrer dans le détail du seul troisième trimestre, mais l'agence de presse Reuters a effectué le calcul, en s'appuyant sur les indicateurs précédemment publiés. Du 30 juin au 30 septembre 2019, le chiffre d'affaires de la société s'élèverait donc à 23,3 milliards de dollars, en hausse de 27 % sur un an.


Du côté des ventes de smartphones, les voyants semblent également au vert. De début janvier à fin septembre, Huawei aurait ainsi livré 185 millions d'appareils. Cela correspondrait à une croissance de 29 % au troisième trimestre.

Une bombe à retardement ?

Les sanctions américaines n'auraient-elles finalement aucun effet sur le géant chinois ? En réalité, certains éléments invitent à un peu plus de mesure. Premièrement, si la croissance reste soutenue, elle se révèle tout de même en baisse par rapport aux annonces précédentes. Ainsi, au premier semestre 2019, les revenus de l'entreprise avaient connu une augmentation de 30 %, en comparaison avec 2018.

Mais il faut surtout noter que les conséquences du bannissement ne se font pas encore pleinement sentir. Tout d'abord parce que Huawei est encore en sursis : l'interdiction prononcée par les autorités américaines ne sera totalement effective qu'à la mi-novembre.


De plus, la hausse des ventes enregistrée par la marque a principalement été alimentée par des smartphones lancés avant les mesures du gouvernement Trump. Par conséquent, il faudra patienter avant de pouvoir véritablement mesurer l'incidence de ces décisions sur la santé de la société chinoise.

Source : New York Post
Modifié le 17/10/2019 à 12h58
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
JerryRig met le Samsung Galaxy Z Flip à l'épreuve (et ça fait mal)
Jeff Bezos lance un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le dérèglement climatique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top