Huawei : pourquoi il ne vendra pas ses SoC Kirin à la concurrence

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
28 septembre 2018 à 08h35
18
Kirin 980

Au cours d'une interview à ITHome, le directeur produit de Huawei affirme que jamais les SoC Kirin qui équipent les smartphones de la marque ne seront vendus à la concurrence.

La sortie des Mate 20 et Mate 20 Pro approche, et avec elle la disponibilité du SoC Kirin 980 - le meilleur jamais conçu selon Huawei.

Développées par HiSilicon, une filiale du constructeur chinois, ces puces permettent à Huawei de se constituer un « avantage concurrentiel », selon Brody Ji.

Cultiver sa différence

Si Huawei critique énormément Apple, le constructeur chinois semble emprunter un chemin analogue à son concurrent en ce qui concerne ses SoC.

Selon le chef des produits de la marque, les puces Kirin ne sont pas un business. Il s'agit d'un avantage compétitif qui permet à Huawei de se démarquer de ses concurrents. Sur ce point, il est vrai que l'annonce, du Kirin 980 - premier SoC gravé en 7 nm - avait fait grand bruit le 31 août dernier.

À lire également : DxOMark hisse le Mate 20 Pro au rang de meilleur photophone au monde

Du reste, il faut effectivement reconnaître que l'énorme majorité du parc de smartphones Android embarque une solution Snapdragon de chez Qualcomm. Seul Samsung opte pour une stratégie similaire avec ses Exynos.

Lancés en 2009, les Kirin équipent la quasi-totalité des téléphones de la marque. 70%, selon Phone Arena. Un chiffre que Huawei compte bien faire passer à 100 dans les prochaines années.

Les Mate 20 et Mate 20 Pro seront présentés officiellement au public lors d'une conférence à Londres, le 16 octobre prochain.

Est-il judicieux pour Huawei de garder la mainmise sur leurs SoC selon vous ?

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
0
Rumpelstiltskin
Normal aux bench ils vont s’aperçoir que ça n’a rien à voir avec ce que le fabricant annonce …
protopixel
“Si Huawei critique énormément Apple, le constructeur chinois semble emprunter un chemin analogue à son concurrent en ce qui concerne ses SoC”<br /> A l’instar de Huawei , non Apple ne fabrique pas ses puces mais paye Samsung ou TSMC pour pouvoir utiliser leurs technologies et concevoir un SoC adapté
protopixel
qui n’est d’autre que lui même sous le nom de HiSilicon (ou si tu preferes qui ne jouit d'aucune autonomie vis à vis de Huawei)
protopixel
Je ne sais pas c’est toi qui me parle de Fondeur car je ne t’ai jamais dit que Huawei fabriquait les pieces détachés mais au moins ils savent fabriquer un SoC ce qui est le sujet ici
protopixel
@Samsara69 Alors maintenant tu m’as embrouillé , j’avoue que je suis pas un spécialiste de HiSilicon non plus mais même sur Wikipedia ils stipulent bien qu’ils conçoivent et produisent notamment, en coopération avec Huawei, des SoC d’architecture ARM
molotofmezcal
Ils produisent peut être le modéle :p, mais pour tous les socs conçus par Hisilicon, samsung, Apple, Qualcomm, Mediatek, etc la production passent par des fondeurs (TSMC notemment )
molotofmezcal
Au temps pour moi c’est vrai qu’ils le sont également.
0ff
Je me souviens de Huawei interdit un peu partout dans le monde à cause de backdoors chinoises. Même en France ça devenait sensible quand il s’agissait de mettre en place des équipements Huawei dans parcs qui appartenaient au gouvernement ou à l’armée. Ils semblaient faire de l’espionnage industriel.<br /> Il me semble qu’ils sont toujours interdits aux USA. En France on est contents, c’est pas cher donc on achète.
protopixel
j’imagine qu’il y’en a même, apres avoir vu bouba mon ptit ourson , qui seraient prêt à se jeter dans les bras des ourses parce qu’on raconte qu’il y a un loup qui traine
FREDOM1989
Les USA sont champion dans l’espionnage industriel (une rôle essentiel de la NSA), ça veut pas dire qu’il ne faut pas se méfier de la Chine mais c’est assez ridicule de ne pointer du doigt que la Chine et la Russie.
0ff
Waip sur du matos américain Cisco, très prisé par les grands de ce monde et très cher, il y a eu également des “failles” (volontaires ou pas) non corrigées pendant plusieurs années. Je me souviens d’un bulletin annonçant des correctif pour 34 failles. Aussi bien pour leur matos que leurs logiciels. Dernièrement c’est l’Iran qui en a fait les frais.<br /> Mais le sujet étant Huawei je parle de Huawei. A ce jour ils sont extrêmement surveillés dans notre pays et carrément interdits dans d’autres.<br /> Challenges – 27 Jun 18<br /> Comment la France surveille de très près le géant chinois des télécoms Huawei<br /> EXCLUSIF Entrisme dans la recherche, position dominante… Le mastodonte chinois des télécoms est sous surveillance en France. Révélations sur une guerre classée secret défense.<br /> Non seulement pour leurs équipements télécoms qui équipent de grosses boîtes telles que Orange (DSLAM, switchs, routeurs) mais aussi leurs téléphones comme l’explique l’article.<br /> Ils mettent également XIAOMI dans le même sac. Je pense que les prix attractifs que pratiquent ces chinois contribue à équiper un grand nombre pour pouvoir ensuite espionner en masse.
0ff
Encore une news :<br /> nextinpact.com – 3 Oct 18<br /> Voitures connectées PSA avec Huawei : Anssi et SGDSN seraient inquiets des...<br /> Depuis maintenant près d'un an, les deux partenaires travaillent officiellement sur « une plateforme logicielle IoT automobile mondiale &amp;...<br />
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Des enfants ont déjà contourné le contrôle parental d'iOS 12
Bon Plan : Le Samsung Galaxy S8 à 429 euros + 30 euros en bon d'achat
Solar Probe, la sonde qui explore la couronne solaire, livre ses premières images
Plus de 2h d’écran par jour entravent le développement intellectuel des enfants
La NASA a identifié les causes du décalage de l’axe de la Terre
Belle-Île-En-Mer va devenir la première
La trottinette électrique bientôt bannie des trottoirs
Un Apple 1 vendu 375 000 dollars dans une vente aux enchères
Nucléaire : la Belgique doit-elle s'attendre à une pénurie cet hiver ?
Haut de page