Huawei : une redevance de 2,50 dollars perçue pour chaque mobile 5G utilisé

16 mars 2021 à 13h52
25
Logo Huawei © © Huawei
© Huawei

Le géant chinois Huawei va exiger de toutes les entreprises qui exploitent sa technologie 5G brevetée de payer des royalties, à hauteur de 2,50 dollars par smartphone . Une économie qui pourrait vite devenir très lucrative.

Huawei a-t-elle trouvé le moyen d'arrondir les fins de mois difficiles ? La firme de Shenzhen a annoncé, mardi, le prélèvement prochain d'une redevance qui pèsera sur les fabricants de smartphones, comme Apple, Samsung et autres, qui utiliseront sa technologie 5G. L'entreprise évoque des « frais raisonnables », à raison de 2,5 dollars de royalties par smartphone relié à sa technologie de cinquième génération, forte de 3 007 familles de brevets.

Huawei espère récolter entre 1 et 1,1 milliard d'euros

Les restrictions qui frappent Huawei aux États-Unis, avec le blocage des équipements et des bâtons dans les roues de la chaîne d'approvisionnement, poussent l'entreprise de l'empire du Milieu à chercher de nouvelles sources de revenus.

Si Huawei n'a pas pu maintenir sa croissance folle des dernières années, son impact sur les équipements 5G demeure important, et de nombreuses puissances lui accordent encore leur confiance. Et la société pense que c'est ici qu'elle va pouvoir trouver cette nouvelle source dont nous parlions.

Huawei entend récolter entre 1,2 milliard et 1,3 milliard de dollars (soit entre 1 et 1,1 milliard d'euros) en imposant le paiement d'une redevance relative aux frais de brevets et de licences entre 2019 et 2021, liés à ses différentes technologies 5G. Le chef du département de la propriété intellectuelle de la firme, Jason Ding, promet de « plafonner les redevances par smartphone à 2,50 dollars ».

Une redevance moins élevée que celle des concurrents

Huawei n'entend pas « abuser » de la patience des fabricants, et indique même que ses tarifs demeurent inférieurs à ceux des concurrents Nokia, Ericsson et Qualcomm. Nokia facturerait sa licence à 3 euros par appareils, et Ericsson entre 2,5 et 5 dollars par appareil. La manne financière dégagée devrait permettre à Huawei de compenser les pertes subies notamment sur sa division mobiles.

Les brevets qui motivent le versement de ces royalties portent notamment sur les protocoles qui permettent l'interopérabilité entre les réseaux 5G partout dans le monde, qui aident les smartphones à se connecter aux multiples réseaux. Huawei est l'un des acteurs participant à l'élaboration de ces normes (il faut parfois des milliers de brevets pour une seule et même norme). Généralement, un même fabricant de smartphones utilise des brevets provenant de diverses sociétés, comme celles que nous avons pu citer dans l'article. Ces brevets sont aussi appelés « SEP », pour standard essential patents (brevets essentiels à une norme).

La mise en place d'une telle redevance n'est ni une sanction ni une tentative désespérée de faire reculer la politique américaine à son sujet. Ce que veut faire Huawei ne résulte ni plus ni moins d'une pratique qui existe depuis plusieurs années. Aujourd'hui, avec 3 007 familles de brevets 5G déposées, la firme de Shenzhen peut se targuer d'être la plus active au monde. Un organisme américain spécialisé, GreyB, estime que 18,3 % des familles de brevets 5G de Huawei seraient des SEP en cours d'utilisation. C'est plus que n'importe quelle entreprise technologique.

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
25
16
neaufles
Ils imitent Apple.
Kriz4liD
Ils n’imitent rien du tout ! TOUT LE MONDE FAIT CA !<br /> pourquoi parler d’apple ? quel est le rapport ?
neaufles
Demande aux concepteurs d’applis
Kriz4liD
Tu parles du Store ? Mais il n y vraiment aucun rapport !<br /> Ce sont des royalties qu’ils demandent, une license qui permet à d’autres sociétés d utiliser les technologies 5g développées par Huawei , comme le font intel pour les semi-conducteurs , microsoft pour ses softwares etc etc …
neaufles
Oui ,aussi.
SlashDot2k19
Du coup, si tout le monde pratique cela légalement, en quoi cela fait une news intéressante ? Faudrait-il un article pour chaque entreprise qui facture l’utilisation de ses brevets ?
AlexLex14
Il y a pas mal d’infos dans cette news, la première étant un revirement de stratégie chez Huawei, qui a décidé de s’aligner sur ses plus gros concurrents en se lançant dans la pratique de la redevance pour ses technologies. Et quand on parle du #1 mondial des brevets en la matière (5G), pour moi c’est une véritable information.<br /> Économiquement, Huawei chercher des solutions pour «&nbsp;contrer&nbsp;» les sanctions américaines, et continue de «&nbsp;s’occidentaliser&nbsp;», si j’ose dire, dans sa façon de faire du business.<br /> Sans parler du comparatif de «&nbsp;tarifs&nbsp;» avec les concurrents directs de Huawei.<br /> Bref, l’ami, si la news ne t’intéresse, rien ne t’oblige à la commenter hein
vVDB
Apple fait payer cher son écosystème dans le prix de ses machines alors qu’elle n’investi pratiquement rien. De plus, elle prend un plantureux écot de 30% des transactions dans son magasin qui est un monopole.<br /> C’est entre autres de la vente liée, de l’abus de position dominante…<br /> Quand d’un autre côté on l’entend militer ardemment pour un internet libre.<br /> Tonton pourquoi tu tousses…
nauxz
+1, je trouve juste normal qu’ils fassent payer le fruit de leurs travaux. En contrepartie j’espère (sans trop rêver) qu’ils s’emploieront à régler celles qu’ils doivent à tous ceux qu’ils copient à longueur d’année…
SlashDot2k19
Je pensais pas être provocateur <br /> Cela m’étonne qu’Huawei ne faisait pas payer de redevance sur ses brevets… Ils avaient trop de $ dans les poches avant…
AlexLex14
Alors mes excuses, j’ai mal compris
AlexLex14
Pour vous compléter @nauxz et @SlashDot2k19, je suis d’accord, il est franchement surprenant que Huawei n’ait pas demandé rétribution pour ses technos 5G plus tôt.<br /> Mais je me dis que c’était peut-être pour «&nbsp;inciter&nbsp;» ses potentiels clients à se tourner vers ses technos plus facilement.<br /> Et maintenant que le besoin de cash se fait sentir et que certains marchés sont bloqués, l’entreprise rétropédale…
g-m1n1
Tout le monde est libre de créer son propre hardware, OS et Store.<br /> Ou encore de ne pas proposer son appli sur l’AppStore qui ne représente que 20% du parc voir moins.<br /> Apple et Google ne mettent aucun couteau sous la gorge des devs qui publient leurs apps dessus.
trollkien
Je le vois également comme ca.<br /> Ils voulait au départ innonder le marché ; et maintenant que le marché lui tourne le dos il change son fusil d’épaule pour limiter la casse
jcc137
Il me semble que Microsoft fait encore plus fort avec Android, puisqu’il prélève une dizaine de dollars par téléphone sous android, sous prétexte de brevets MS utilisés par l’OS.
Pericles_78
Tu as lu l’article ou pas ? xD
Pericles_78
Les concepteurs d’appli qu’est-ce qu’ils ont à voir avec des royalties license 5g hahaha !!!
neaufles
Oui et je suis content de ma provoc, car l’article laisse une suspicion. Je vous laisse trouver cette suspicion…
kyrios
Exactement. Tu laisse la technologie s’installer puis seulement tu réclames une redevance.
carinae
Effectivement Apple et Google ne mettent pas le couteau sous la gorge a qui que ce soit mais en même temps ils sont incontournables pour les dev applications. Et …ils le savent très bien. Pas d’OS …pas d’application…et comme ce sont eux qui gèrent les stores ceux qui publient leur application sont pieds et poings liés …
norwy
Ça ressemble au même traitement que certains opérateurs télécoms réservent à leur clientèle de choix en se frottant les mains.<br /> Je parle de ceux qu’on entend roucouler de loin…
g-m1n1
Il faut 100% mettre la pression sur les GAFAM et les réguler un tant soit peu.<br /> Mais je réagis à un message qui les fait passer pour des parias alors qu’ils ont “créé” le smartphone moderne et mis en place un écosystème qui permet à des milliers de devs de vivre.
ddrmysti
Ouai, bah comme les supermarchés en fait. Ils ne produisent rien, mais ponctionnent à chaque vente sur le prix final. M’ai j’imagine que tu gueule tout autant dans les rayons quand tu fais tes courses. Il y a bien quelques marginaux qui s’en sortent hors du système en vendant directement du producteur au consommateur ou en se regroupant en coopérative, mais globalement quand tu veux écouler rapidement et massivement, t’as pas vraiment le choix, c’est la grande distribution.<br /> Mais ça n’a toujours rien à voir avec le sujet qui est les droits sur les technologies brevetés en fait…
bmustang
le prétexte n’en n’est pas un, sinon vous pensez bien que les payeurs auraient agit avec virulence depuis tant d’années. Et puis comme vous le savez ! Tout le monde paye la dîme à Microsoft
RSY
Avec une armée d’ingénieurs placés dans les comités de normalisation ,c est facile de faire passer leurs brevets dans les normes ,encore faut-il qu’ils anticipent les solutions techniques aux problèmes posés par la communication en 5G!
carinae
Il faut arrêter de lire ce qu’on veut bien lire hein…<br /> Je ne gueule sur rien…je constate c’est tout et ça ne va pas plus loin.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La plateforme PrestaShop signe un partenariat avec Google, une aubaine pour ses marchands
Square, maison-mère de Tidal cofondée par Jack Dorsey, change de nom
Déréférencé, Wish souhaite revenir sur Google et les app stores
Vous pouvez suivre en temps réel les commandes passées à l'occasion du Black Friday sur cette carte du monde
Qui veut prendre la place de Stéphane Richard (et son salaire annuel de 1,6 million) ?
Pour mieux lutter face aux plateformes streaming, Canal+ veut séparer sa section films et séries du sport
Black Friday : malgré une chute des recherches, les Français toujours aussi friands de bonnes affaires
La répression des fraudes souhaite que Wish devienne invisible
Stéphane Richard échappe à la prison, le P.-D.G. d'Orange écope d'un sursis et d'une petite amende
Le football serait le sport le plus piraté en streaming selon cette étude, voici ce qu'on sait
Haut de page