Google+ : vers une stratégie de moins en moins agressive ?

22 septembre 2014 à 10h27
0
Lancé en juin 2011, le réseau communautaire Google+ s'est progressivement immiscé au sein des nombreux services de la firme californienne. Pourtant, ces derniers temps, Google semble faire marche arrière.
00AF000005105914-photo-logo-google-google-plus.jpg

La société Google continuera-t-elle de développer son réseau communautaire ? A priori, la fermeture d'Orkut au mois de juillet semble indiquer une réelle ambition de concentrer ses efforts sur une même plateforme. Toutefois Google semble vouloir de moins en moins mettre son réseau en avant.

Jusqu'à présent, la création d'un nouveau compte Gmail devait systématiquement passer par l'ouverture d'un profil sur Google+. La firme californienne capitalisait sur ses services phares afin de donner un maximum de visibilité à son réseau communautaire. Brièvement, Google+ s'est invité dans le moteur de recherche et l'on se souvient de la polémique autour de YouTube.

Pourtant, comme le souligne WordStream, les internautes souhaitant s'inscrire à Gmail ne sont désormais plus obligés de passer par Google+. La société a récemment introduit une option rendant facultative la création d'un profil.

Après le départ de Vic Gundotra, précédemment chargé de développer Google+, la plateforme communautaire semble prendre de moins en moins d'importance. Combien d'utilisateurs - et surtout d'utilisateurs "actifs " - retrouvons-nous sur Google+ ? Google ne communique plus sur le sujet. Pas un mot à l'occasion de la conférence I/O au mois de juin dernier bien qu'il s'agissait jusqu'alors d'une base fondamentale pour l'ensemble des produits de la firme.

En fin de mois dernier, le géant de la recherche a retiré l'identification des auteurs d'articles au sein de son moteur avec un avatar pointant vers un profil sur le réseau social. D'ailleurs, depuis le mois de juillet, il est désormais possible d'utiliser un pseudonyme et non plus son identité réelle. La création d'un compte Google+ n'est plus requise pour l'utilisation de Hangouts par les détenteurs d'un compte Google Apps. Aussi l'application Photo de Google+ pourrait prochainement être autonome afin de mieux concurrencer Instagram.

Pourtant, Google continue d'investir sur son réseau. Au mois de mai, la société introduisait Stories et Movies pour créer des collections animées et vient de finaliser l'outil de sondage Polar. Google semble ainsi opter pour une stratégie de moins en moins contraignante pour l'internaute. Et finalement, on ne s'en plaindra pas...


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
scroll top