Google+ : vers une stratégie de moins en moins agressive ?

22 septembre 2014 à 10h27
0
Lancé en juin 2011, le réseau communautaire Google+ s'est progressivement immiscé au sein des nombreux services de la firme californienne. Pourtant, ces derniers temps, Google semble faire marche arrière.
00AF000005105914-photo-logo-google-google-plus.jpg

La société Google continuera-t-elle de développer son réseau communautaire ? A priori, la fermeture d'Orkut au mois de juillet semble indiquer une réelle ambition de concentrer ses efforts sur une même plateforme. Toutefois Google semble vouloir de moins en moins mettre son réseau en avant.

Jusqu'à présent, la création d'un nouveau compte Gmail devait systématiquement passer par l'ouverture d'un profil sur Google+. La firme californienne capitalisait sur ses services phares afin de donner un maximum de visibilité à son réseau communautaire. Brièvement, Google+ s'est invité dans le moteur de recherche et l'on se souvient de la polémique autour de YouTube.

Pourtant, comme le souligne WordStream, les internautes souhaitant s'inscrire à Gmail ne sont désormais plus obligés de passer par Google+. La société a récemment introduit une option rendant facultative la création d'un profil.

Après le départ de Vic Gundotra, précédemment chargé de développer Google+, la plateforme communautaire semble prendre de moins en moins d'importance. Combien d'utilisateurs - et surtout d'utilisateurs "actifs " - retrouvons-nous sur Google+ ? Google ne communique plus sur le sujet. Pas un mot à l'occasion de la conférence I/O au mois de juin dernier bien qu'il s'agissait jusqu'alors d'une base fondamentale pour l'ensemble des produits de la firme.

En fin de mois dernier, le géant de la recherche a retiré l'identification des auteurs d'articles au sein de son moteur avec un avatar pointant vers un profil sur le réseau social. D'ailleurs, depuis le mois de juillet, il est désormais possible d'utiliser un pseudonyme et non plus son identité réelle. La création d'un compte Google+ n'est plus requise pour l'utilisation de Hangouts par les détenteurs d'un compte Google Apps. Aussi l'application Photo de Google+ pourrait prochainement être autonome afin de mieux concurrencer Instagram.

Pourtant, Google continue d'investir sur son réseau. Au mois de mai, la société introduisait Stories et Movies pour créer des collections animées et vient de finaliser l'outil de sondage Polar. Google semble ainsi opter pour une stratégie de moins en moins contraignante pour l'internaute. Et finalement, on ne s'en plaindra pas...


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top