Nouveau système de commentaires sur YouTube : Google s'excuse du lancement raté

14 novembre 2013 à 15h44
0
Mis en place début novembre, le nouveau système de commentaire de YouTube est loin de faire l'unanimité auprès des adeptes de la plateforme, notamment en raison de souci de déploiement. Google s'est excusé et promet des améliorations.

00FA000006483280-photo-logo-youtube-5-pour-android.jpg
Lorsqu'il a été présenté pour la première fois, le nouveau système de commentaires de YouTube était la promesse d'une mise en avant plus clair des messages pertinents, et un suivi plus efficace des commentaires désobligeants - les fameux trolls. En poussant les messages issus de Google+, la firme de Mountain View voulait également renforcer le lien entre le réseau social et sa plateforme de vidéos. Mais depuis sa mise en place, les utilisateurs, comme les propriétaires de chaînes, déchantent.

Des trolls bien mis en valeur

Certains « YouTubers » populaires témoignent des inconvénients importants du système : Google pousse notamment les utilisateurs à utiliser leurs vrais noms sur Google+, ce qui n'est pas du goût de tous et motive certains internautes à ne plus du tout commenter. Autre point noir : comme les conversations entre les gens peuvent se faire uniquement sur Google+ sans plus jamais revenir sur YouTube, les pages des vidéos ont tendance à perdre des visiteurs, et donc des visionnages. Pour les artistes qui tirent des revenus de la plateforme, c'est un véritable problème.

Les adeptes de YouTube ont par ailleurs constaté que le nouveau système, qui a tendance a poussé les commentaires les plus populaires sur Google+ en haut de page, n'est pas nécessairement plus efficace que le précédent : si les messages offensants postés par les fameux trolls génèrent beaucoup de réponses, ils sont considérés comme étant pertinents par le service, et sont donc très bien mis en avant. Le paradoxe supplémentaire qui s'ajoute à cette situation est rattaché à la problématique du « vrai nom » qui était censé décourager les trolls, ce qui n'est finalement pas le cas. « Il y a encore beaucoup de gens que ça ne dérangent pas de passer pour des imbéciles sous leur vraie identité » déplore le site Boing Boing, qui souligne que « les rares bons commentaires se retrouvent souvent tout en bas de la pile, tandis que les trolls haineux trônent au sommet. »

Interrogé par CNET, Google s'excuse du chaos provoqué par la mise en place de ce nouveau système, visiblement peu au point au moment de son déploiement. L'entreprise ajoute « travailler dur » pour régler « rapidement » les soucis, mais n'envisage vraisemblablement pas de revenir au précédent système. « Nous avons déjà fait un certain nombre de changements au cours des dernières 24 heures afin de réduire les mauvais commentaires et le spam, et nous avons de nouveaux correctifs à venir » précise la firme. Une chose est sûre, YouTube ne sera jamais plus comme avant.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top