Apple envisagerait d'acquérir la branche 5G d'Intel pour construire ses propres modems

14 juin 2019 à 08h22
0
Apple Store
View Apart/Shutterstock.com

Apple étudie actuellement la possibilité d'acquérir le business des modems d'Intel allemands, a déclaré The Information hier, citant des sources proches d'Apple.

Intel aurait effectivement envisagé de céder des parts de son activité concernant les modems 5G. Son vaisseau mère est en Allemagne, où l'entreprise a acquis et intégré Infineon pour un montant de 1,4 milliard de dollars en 2011. À l'époque et il y a dix ans déjà, les ingénieurs de cette division germanique concevaient les puces d'iPhone.

Intel avait constaté un « intérêt considérable » pour son business de modems 5G mobiles

Ce n'est pas la première fois qu'Apple s'intéresse aux activités d'Intel : un article paru dans le Wall Street Journal en avril dernier affirmait qu'Apple envisageait alors de faire une acquisition.

Dans une déclaration à CNET (et à d'autres), Intel disait constater un « intérêt considérable » dans son activité de modems 5G sans nommer aucune société, ni partenaire spécifique. La déclaration est en outre citée dans CNET et AppleInsider : « Nous avons engagé des conseillers externes pour nous aider à évaluer les options stratégiques de notre entreprise de téléphonie sans-fil 5G. Nous avons créé de la valeur à la fois dans notre portefeuille de modems sans-fil ainsi qu'au sein de notre propriété intellectuelle ».

Le recours à des brevets Intel devrait accélérer les développements de modems 5G pour Apple

Intel quittait le business des modems 5G pour smartphones un peu plus tard. Le directeur général, Bob Swan, déclarait à l'époque que la société avait agi de la sorte car Apple et Qualcomm avaient mis fin à une inimitié légale, tout en concluant un partenariat portant sur les modems 5G pour téléphones. Apple devrait lancer un iPhone 5G d'ici 2020... en utilisant des puces Qualcomm.

La firme à la pomme a récemment considérablement intensifié ses embauches à San Diego, où sont implantées les activités américaines de Qualcomm. La société développe d'une manière générale son recrutement dans des lieux où ses dirigeants jugent qu'il est possible d'attirer les talents de ses concurrents. Apple a, par ailleurs, récemment prévu d'ajouter des milliers de nouveaux emplois à Seattle.

En février, Apple avait fait quelques remaniements, suggérant un travail sur ses propres modems en interne. Tout ceci prendrait plusieurs années avant de se concrétiser, mais le recours à des ingénieurs, des brevets et des produits d'Intel permettrait d'accélérer les choses.

Source : arstechica.com
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top