Apple envisagerait d'acquérir la branche 5G d'Intel pour construire ses propres modems

1
Apple Store
View Apart/Shutterstock.com

Apple étudie actuellement la possibilité d'acquérir le business des modems d'Intel allemands, a déclaré The Information hier, citant des sources proches d'Apple.

Intel aurait effectivement envisagé de céder des parts de son activité concernant les modems 5G. Son vaisseau mère est en Allemagne, où l'entreprise a acquis et intégré Infineon pour un montant de 1,4 milliard de dollars en 2011. À l'époque et il y a dix ans déjà, les ingénieurs de cette division germanique concevaient les puces d'iPhone.

Intel avait constaté un « intérêt considérable » pour son business de modems 5G mobiles

Ce n'est pas la première fois qu'Apple s'intéresse aux activités d'Intel : un article paru dans le Wall Street Journal en avril dernier affirmait qu'Apple envisageait alors de faire une acquisition.

Dans une déclaration à CNET (et à d'autres), Intel disait constater un « intérêt considérable » dans son activité de modems 5G sans nommer aucune société, ni partenaire spécifique. La déclaration est en outre citée dans CNET et AppleInsider : « Nous avons engagé des conseillers externes pour nous aider à évaluer les options stratégiques de notre entreprise de téléphonie sans-fil 5G. Nous avons créé de la valeur à la fois dans notre portefeuille de modems sans-fil ainsi qu'au sein de notre propriété intellectuelle ».

Le recours à des brevets Intel devrait accélérer les développements de modems 5G pour Apple

Intel quittait le business des modems 5G pour smartphones un peu plus tard. Le directeur général, Bob Swan, déclarait à l'époque que la société avait agi de la sorte car Apple et Qualcomm avaient mis fin à une inimitié légale, tout en concluant un partenariat portant sur les modems 5G pour téléphones. Apple devrait lancer un iPhone 5G d'ici 2020... en utilisant des puces Qualcomm.

La firme à la pomme a récemment considérablement intensifié ses embauches à San Diego, où sont implantées les activités américaines de Qualcomm. La société développe d'une manière générale son recrutement dans des lieux où ses dirigeants jugent qu'il est possible d'attirer les talents de ses concurrents. Apple a, par ailleurs, récemment prévu d'ajouter des milliers de nouveaux emplois à Seattle.

En février, Apple avait fait quelques remaniements, suggérant un travail sur ses propres modems en interne. Tout ceci prendrait plusieurs années avant de se concrétiser, mais le recours à des ingénieurs, des brevets et des produits d'Intel permettrait d'accélérer les choses.

Source : arstechica.com
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Brevets : Huawei réclame plus d'un milliard de dollars à Verizon, géant des télécoms US
⚡ Bon plan : Xiaomi Redmi note 6 pro à 156€ au lieu de 200€
The Division 2 : le contenu des mises à jour dévoilé, les joueurs retourneront à New York !
E3 2019 - Ubisoft, Square Enix et Nintendo, que penser des annonces ? (Vidéo)
Apple iCloud pour Windows intègre le Microsoft Store
Opera GX, le navigateur Web pour gamers, se montre à l'E3
Ventes de smartphones en Europe : Apple et Samsung en berne, les constructeurs chinois en forme
Le CERN passe à l’open source face à la montée des prix de Microsoft
Tesla : des véhicules
Stranger Things : Netflix va proposer un RPG de la série sur mobile
Haut de page