Apple n’est pas à la fête en Inde

Par ,
le 16 juillet 2018
 0
iphone x
Halfpoint / Shutterstock.com

Au premier semestre 2018, Apple a vendu moins d'un million d'iPhone en Inde, un pays où le smartphone est roi, mais où l'entreprise ne parvient pas à se faire une place.

On a beau s'appeler Apple... quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Notre entame est certes un peu réductrice, mais elle est le symbole de l'échec que subit l'entreprise américaine depuis son arrivée sur le marché indien, qui est tout de même le troisième plus gros au monde concernant les ventes de mobiles. Au premier semestre de cette année 2018, Apple n'a pas franchi la barre du million d'appareils vendus en Inde, et reste minoritaire dans un pays qui est porté par une franche croissance notamment au sein de la classe moyenne.

Apple, seulement 2 % de parts de marché en Inde


En 2017, Apple n'a vendu que 3,2 millions d'iPhone en Inde. Se faisant, la firme ne capture que 2 % du marché indien, loin de ses concurrents Samsung et Xiaomi, alors que Tim Cook, son PDG, s'était dit « très optimiste » au moment d'évoquer l'activité de son entreprise en Inde, puisque pour le premier trimestre 2018, elle a vu son chiffre d'affaires progresser de 20 % par rapport à l'année précédente.

tim cook iphone
Laura Hutton / Shutterstock.com

Pourtant, Neil Sha, directeur de recherche chez Conterpoint, l'affirme : « même si elles (les ventes) affichent un grand bond dans le deuxième semestre traditionnellement fort, Apple sera toujours en deçà » des chiffres de l'année dernière.

Si Apple a commencé à fabriquer des iPhone en Inde, de façon à baisser les prix sur ce marché local, cette stratégie s'avère pour l'instant être un échec et le coût des mobiles de la marque reste bien trop élevé pour les bourses indiennes.

Et pour ne pas arranger ses affaires, Apple a perdu trois cadres dirigeants majeurs en Inde ces dernières semaines. Selon Saritha Rai, de Bloomberg, l'un des trois partants a dévoilé que l'équipe de vente indienne de la firme de Cupertino est en pleine restructuration. Apple a encore du boulot en Inde...

Modifié le 16/07/2018 à 17h28
scroll top