Samsung/Apple : pas d'accord à l'amiable en vue

22 juin 2011 à 10h59
0
00FA000004156960-photo-galaxy-tab.jpg
Entre Samsung et Apple, le torchon brûle plus que jamais : alors que la firme sud-coréenne s'est vue refuser en début de semaine l'accès aux prototypes d'iPhone 5 et d'iPad 3, Apple a également vu sa demande d'injonction préliminaire bottée en touche. La juge Lucy Koh en charge de l'affaire a demandé aux deux parties de chercher un moyen de résoudre le litige à l'amiable, ce qui ne semble pas près d'arriver.

« La juge s'est efforcée d'expliquer que Samsung avait bien un droit de réciprocité, mais que sa requête allait trop loin dans ce cas » explique le site Foss Patents, qui révélait la semaine dernière les intentions d'Apple de tenter de bloquer les ventes de produits Samsung violant supposément certains de ses brevets. Une requête qui n'a également pas été validée par le tribunal, qui a estimé que les produits Samsung visés par Apple dans l'affaire ne pourront bientôt plus être prétendument amalgamés avec l'iPhone 4 et l'iPad 2, qui seront « bientôt dépassés » selon la juge. En d'autres termes, le tribunal se réserve le droit d'étudier la demande d'Apple vis-à-vis de la prochaine génération de produits des deux marques : une façon comme une autre de botter en touche la demande d'Apple de bloquer la mise en vente de la gamme Galaxy aux Etats-Unis, du moins, pour le moment.

Règlement à l'amiable ? Pas si sûr

Plutôt que de continuer à arbitrer le litige qui oppose les deux entreprises, la juge Lucy Koh préférait visiblement un règlement à l'amiable, selon les dires de cette dernière rapportés dès vendredi par l'agence Reuters. A la question de la juge, qui demandait si les entreprises ne pouvaient pas « simplement trouver un accord », Harold McElhinny, un avocat d'Apple aurait alors répondu « Ils se voient et en discutent », en parlant de « cadres hauts placés » des deux firmes.

Une information qui n'est visiblement pas parvenue jusqu'à Samsung, qui a formellement démenti être en pourparler avec Apple : « Nous ne sommes actuellement au courant d'aucune réunion ou discussion ayant cours entre les deux opposants dans cette affaire » a déclaré la firme sud-coréenne dans un communiqué de presse.

La bataille juridique continue donc entre les deux frères ennemis - rappelons que Samsung fournit à Apple des composants pour la fabrication de l'iPad et de l'iPhone, deux produits que la firme de Cupertino accuse Samsung d'avoir copié dans la conception de la Galaxy Tab et du Galaxy S2.

L'historique de l'affaire, dans l'ordre chronologique :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

6 mois, 2,5 Tb/s de données : Google dévoile une attaque DDoS extrême 3 ans après
GM va faire rouler des voitures autonomes sans conducteur à San Francisco
BMW déploie une grosse mise à jour et offre Android Auto à plus de 750 000 propriétaires
Raspberry Pi : une carte d'extension offre la 5G au mini-ordinateur
Le disque dur externe Western Digital 2 To à moins de 70€ 🔥
Microsoft aide une ONG à nettoyer les océans grâce au machine learning
Bon plan antivirus : Norton 360 Deluxe passe sous la barre de 35€
En Chine, Auchan cède sa filiale SunArt à Alibaba pour 3 milliards d'euros
Test Amazfit ZenBuds : des écouteurs pour dormir sur ses deux oreilles
L'opérateur RED by SFR casse les prix sur ses forfaits mobiles 4G
scroll top