🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Après ARM, Apple lorgne maintenant l’architecture hautes performances RISC-V

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
05 septembre 2021 à 18h38
58
Apple M1 © Apple
© Apple

Parce qu'Apple aime à disposer de plusieurs cordes à son arc, le RISC-V s'invite chez la marque.

Il y a quelques mois, Apple lançait sa stratégie Apple Silicon avec le déploiement du SoC M1, une solution ARM conçue pour que l'entreprise ne soit plus dépendante des x86 d'autres compagnies, Intel notamment.

Une stratégie qui suit logiquement son cours, mais qui pourrait n'être qu'une étape pour Apple, en tout cas bien décidé à ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. La firme de Cupertino se penche ainsi sur la question de l'émergente RISC-V.

Embauche de développeurs RISC-V

Notamment relevée par Tom's Hardware, une offre d'emploi sans équivoque est venue confirmer de persistantes rumeurs. Ladite offre précise effectivement qu'Apple est à la recherche d'un (ou plusieurs) développeur(s) ayant des connaissances approfondies en RISC-V.

Il n'est bien sûr pas question de révéler tous les projets en cours ou à naître avec une telle offre d'emploi, mais Apple semble clairement s'orienter vers des chantiers RISC-V en lien avec le développement de ses divers services et logiciels dédiés (iOS, macOS…).

Apple souligne toutefois que, bien sûr, les prétendants doivent disposer d'un solide bagage et d'une expérience de plus de cinq ans dans des domaines comme le machine learning, le vision computing ou le traitement en langage naturel en plus d'un haut niveau en codage ASM / C.

Se prémunir du rachat d'ARM par NVIDIA ?

L'intégration du RISC-V dans l'écosystème Apple n'arrive évidemment pas par hasard et même si le rachat d'ARM par NVIDIA est bien plus compliqué que prévu, on peut légitimement estimer qu'Apple cherche à parer à toute éventualité. En plus d'être une solution de toute façon très intéressante, le RISC-V pourrait être une voie lui permettant de ne rien verser au (futur ?) nouveau propriétaire d'ARM.

Reste qu'Apple ne sera clairement pas en mesure de basculer l'intégralité de son écosystème vers RISC-V en un claquement de doigts. Connu pour sa culture du secret, Apple ne donne aucune feuille de route ni aucun élément de langage sur lequel s'appuyer pour connaître exactement ses intentions, mais peu importe la forme que pourrait prendre l'intégration du RISC-V, cela nécessitera la préparation de multiples couches logicielles et l'embauche de nombreux programmeurs de talent. Gageons que nous entendrons vite reparler de RISC-V du côté de Cupertino.

Source : Tom's Hardware

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
58
34
Pierro787
Apple n à même pas terminé le basculement de l ensemble de sa gamme sur ARM. Un nouveau changement même sous quelques années n aurait pas vraiment de sens d un point de vue industriel.<br /> Un changement d architecture prend 2 à 3 ans minimum, et suppose un suivi de l ancienne architecture pendant au moins 5 ans.<br /> Le but c est que les machines soient les plus performantes , avec une consommation électrique raisonnable et la puce M1 y répond tout à fait.
jaceneliot
Ca serait une nouvelle formidable. A ce que j’ai compris, c’est une architecture ouverte et libre. Et c’est connu que quand Apple adopte une technologie ou un standard, ça permet de le généraliser (USB Type-C, processeurs ARM, smartphones, etc.).
MisterDams
En même temps on ne sait encore pas grand chose sur le projet, et peut-être qu’Apple non plus.<br /> Si c’est les premiers recrutements en ce sens, il s’agit peut-être de monter un laboratoire pour voir ce qu’ils pourraient en faire…<br /> Usage spécifique côté cloud, limitation à quelques devices pour l’IoT, il y a beaucoup à imaginer.
Francis7
Je pense aussi en effet qu’il ne s’agirait pas dans l’immédiat de basculer complètement vers l’architecture RISC-V. Mais d’intégrer le jeu d’instructions dans d’autres projets. Par exemple Nvidia l’utiliserait pour ses cartes graphiques. Microsoft et Google s’y intéressent aussi.
Werehog
@Jaceneliot j’espère que pour l’usb-c, c’est un troll <br /> Apple a été bon dernier pour adopter ce standard, ils ont fait le forcing jusqu’au bout avec le lightning et au final les Mac récents ont de l’usb-c, mais les iPhone toujours pas…<br /> Donc dire qu’ils aident à le généraliser… <br /> (pour info j’ai un Mac, je suis pas anti-Apple)
Claude_Mct
Curieux l’article et certains commentaires, que faisait Apple après les 68000, du PowerPC … Bah rien de nouveau et de fondamental, ils savent faire ça depuis toujours.
jaceneliot
Je peux me tromper mais il me semble que l’USB C a très rapidement été adopté sur les Mac (pour les iPhone absolument pas certes). Ils ont il me semble contribué au basculement rapide de l’USB A au C. Notamment en mettant un seul port ou parfois 1-2 ports. A une époque où les PC avaient encore un IO fourni. Je me trompe ?
wackyseb
Apple est la meilleure entreprise au monde capable de switcher facilement et efficacement d’architecture. On ne peux pas en dire autant de Microsoft par exemple avec des projets ratés et avortés laissant encore et toujours l’avantage au X86.<br /> Je penses qu’Apple va déjà faire des tests, porter quelques applications pour en mesurer les performances d’une architecture RISC qui peux être très efficace quand c’est bien programmé.<br /> A une époque assez lointaine je bossais sur des stations UNIX à processeur RISC 8 registres.<br /> Le meilleur PC X86 faisait pitié à côté pour traiter les mêmes informations. Sans parler du prix bien plus élevé coté X86.<br /> Maintenant le X86 est très largement devant le RISC.<br /> ARM revient à la charge et RISC va seulement s’optimiser pour rattraper son retard et pourquoi pas laisser les autres au bord de la route
Pierro787
jaceneliot:<br /> Ca serait une nouvelle formidable. A ce que j’ai compris, c’est une architecture ouverte et libre. Et c’est connu que quand Apple adopte une technologie ou un standard, ça permet de le généraliser (USB Type-C, processeurs ARM, smartphones, etc.).<br /> On peut aussi dire l inverse avec des technos Apple qui n ont jamais pris comme AppleTalk, les ports Firewire et le PDA Newton dans les années 90. C est le lot de toute entreprise qui est dans l innovation.<br /> Et si ARM s est imposé dans les machines embarquées, c est surtout à cause de l échec de l architecture précédente qui équipait massivement les équipements comme les PSP par exemple: MIPS
zeebix
Désolé mais comparer Apple et Microsoft c’est un non sens, l’un maîtrise et surtout contrôle à 100% ses produits, l’autre n’est qu’un éditeur logiciel…(avec un peu de hardware, mais pas de quoi jouer sur le marché Windows).
twenty94470
Apple peut déposer des brevets sur les améliorations d’une technologie libre ?<br /> Les chinois aussi ont commencé l’utilisation de Risc pour ne pas dépendre des américains.
Kratof_Muller
Probablement du moment qu’il détaille, y compris et surtout dans un brevet protégé et ouvert au public, les modifications qu’il pourrait apporter au design de référence.
bmustang
on dit pas le contraire, on explique que si nvidia s’accapare ARM pour de bon, les choses pourraient devenir compliqués pour apple et qu’il vaut mieux avoir une deuxième cordes à son arc.
bmustang
USB Type-C généralisé chez apple ? J’ai pas l’impression et le smartphone n’est pas venu d’apple !
Alberic_Briot
Pas sous 2-3 ans mais sous 10-20 ans oui. Cela dépendra beaucoup du contexte géopolitique (USA-Chine principalement)…
idhem59
Apple n’a pas à être inquiet par l’éventuel rachat par Nvidia, ça n’a que peu d’impact pour eux.<br /> Ils ont la licence ARM, utilisent les specs et concepts de base de l’architecture, mais tout le reste est maison. Ils sont très indépendants là dessus.<br /> Pour rappel, ils ont sorti avec l’A7 un SoC ARM64 avant même que ARM eux même ne figent les specs de leur propre architecture en 64 bits.<br /> Peu importe la tournure que prendra ARM dans les années à venir, Apple continuera à faire sa propre tambouille dans son coin.
cyrano66
Pierro787:<br /> On peut aussi dire l inverse avec des technos Apple qui n ont jamais pris comme AppleTalk, les ports Firewire et le PDA Newton dans les années 90. C est le lot de toute entreprise qui est dans l innovation.<br /> De mon point de vue ces 3 exemples ont tous préfigurés ce qui est utilisé aujourd’hui tous les jours.<br /> le Newton etait un brouillon de ce qu’est aujourd’hui une tablette.<br /> Mais l’idée originelle reste la même.<br /> Le port firewire est avant tout un problème de norme. L’idée d’un port universel était bonne. Si Apple avait été moins gourmand il se serait peut-être imposé.<br /> C’est pas à proprement parler des échecs.<br /> C’était peut-être trop tôt ou pas tout à fait le bon format, ou bassement commercial.<br /> En tout cas l’idée était la.<br /> bmustang:<br /> USB Type-C généralisé chez apple ? J’ai pas l’impression et le smartphone n’est pas venu d’apple !<br /> En tout cas c’est le cas de leur gamme D’ordi portable Mac.<br /> Et en effet ce n’est pas Apple l’inventeur du smartphone, ni d’ailleurs de la souris, ni de l’interface graphique.<br /> Mais c’est Apple qui en a fait leur succès. Et peu de personne se souviennent des préfigurations.
wackyseb
Je ne parlais que du soft. Évidemment que Microsoft ne sait pas faire de hardware.
zeebix
Ça ne fait qu’appuyer mon commentaire précédent…<br /> Ps : MS fait de l’excellent hardware et depuis longtemps.<br /> Je sais pas du coup si tu troll ou si tu est un fan Apple…
PsykotropyK
wackyseb:<br /> Évidemment que Microsoft ne sait pas faire de hardware.<br /> Oh, le vilain Troll…<br /> zeebix:<br /> Ps : MS fait de l’excellent hardware et depuis longtemps.<br /> Voila
Martin_Penwald
Euh, quoi? Apple n’a aucun droit sur l’architecture RISC-V, et certainement pas celui d’empêcher le développement du noyau sur cette architecture. Après, il est probable qu’ils essaient d’empêcher de faire tourner un système Linux sur une machine Apple, mais ils le font déjà sur x86 et ARM.
brice_wernet
Euh, what? Pour le marché station de travail, les x86 ont été moins cher que les RISC (PPC, SPARC et Cie) depuis bien longtemps à performances égales.<br /> Quand aux RISC «&nbsp;très haut de gamme&nbsp;», ils battaient les x86 mais à quel coût énergétique: 500Mo de cache, des bus mémoire dans tous les sens … ou des limitations «&nbsp;cruelles&nbsp;» (CF les unités Cell de la PS3)<br /> On peut critiquer le x86 qui est hors d’âge, mais dans les années 80 le x86 avaient des instructions pour simplifier les comparaisons de chaînes, le calcul sur décimaux par exemple qui étaient très utiles. Puis les compilateurs on pris le pas sur l’assembleur et les compilateurs ne savent pas utiliser ces instructions (déjà 4 registres, c’était beaucoup pour certains…coucou quickbasic et pascal qui ne bossent QUE avec AX!)<br /> Dans les années 90, on y a cru, mais les instructions de calcul et la parallélisation virgule flottante/entier ont montré que le x86 (avec en plus l’athlon et sa force brute en math) démontaient les IBM PowerPC…<br /> Actuellement, on voit bien qu’une ISA (ARM, RISC) ne suffit pas pour faire une archi performante, et que si RISC est basse conso, c’est surtout parce que les CPU actuels n’ont pas de cache, de pipeline, d’exécution dans le désordre…<br /> Apple a démontré sa capacité à agrémenter ARM de tout ce qu’il faut pour pousser le CPU dans les performances les plus hautes en grand public. Ils peuvent le faire avec RISC-V.<br /> Mais cela ne voudra pas dire que RISC-V en profitera! Cela restera la propriété d’Apple.<br /> RISC-V n’est pas une révolution en termes de performances, en termes de conso d’énergie: c’est une révolution dans le sens où on peut commander des puces à la demande, sans payer de royalties chez certains fournisseurs (genre on demande un dual core, avec du cache, un contrôleur wifi: chaque option est une IP supplémentaire)
benben99
Allez Tim, on jette tout à la poubelle et on change d’architecture. Pas grave pour les consommateurs.
zacro
En est-on vraiment sûr car, ne l’oublions pas, Apple est l’un des 3 fondateurs d’ARM…
wackyseb
Ni l’un ni l’autre. Cite moi un hardware microsoft que tu trouves bien.<br /> PS : fait moi rire en me disant Surface. Ça va me faire la semaine
wackyseb
Euh what ?<br /> certainement que t’as raison vu que j’ai rien compris.<br /> Dans mon boulot de l’époque, on bossait sur des serveurs UNIX (2 PC, un client et un serveur) pour avoir une puissance de calcul folle pour pas cher. C’était des HP-UX.<br /> Je ne me souviens que du fait que c’était des processeurs à 8 registres. Que les calculs qu’on demandait étaient réalisés beaucoup plus vite que sur les PC qu’on a testé.<br /> L’époque où les processeurs X86 ont passés le gigahertz. Youhou <br /> Chacun fera ce qu’il veux avec Risc-V. C’est le principe même du libre.<br /> Il n’y aura peut-être rien du tout qui sortira des expérimentations ou alors ce sera la prochaine architecture.<br /> Je ne suis pas devin, on verra bien
olivetrees
On ne doit pas parler du même Apple ni du même Microsoft. Microsoft dès Windows NT4 en avait fait une version pour processeur DEC Alpha. A l’époque lorsque Intel peinait à dépasser le 66 mhz, Alpha en était déjà à 300 mhz. Idem pour Windows serveur adapté au pur processeur 64 bit de Intel et au processeur HP. Aujourd’hui Windows tourne sur du x86 et du Arm. Microsoft s’adapte au marché des fondeurs. Leur boulot, leur cœur de métier est de fournir un OS qui fonctionne sur les processeurs dominants sur le marché. Apple, est hors du monde des serveurs, ils sont sur des machines bureautique. Ils n’ont pas le meilleur matos du monde. Gérez un parc informatique de Mac, vous comprendrez de quoi je parle. C’est le bureautique est un marché certes mais c’est un des pans de l’informatique. En plus comparé un éditeur et constructeur avec un éditeur logiciel. C’est d’une malhonnêteté intellectuelle… Pourquoi pas comparé Citroen avec Renault trucks
eykxas
RISC-V est surtout une architecture «&nbsp;moderne&nbsp;». Et qui est extrêmement flexible qui plus est. C’est une architecture qui peut très bien être utilisé pour de l’IoT ou poussé dans des datacenters pour une puissance folle. Par exemple la puce XuanTie 910 peut atteindre 600 GFlops FP32 en configuration 16 core et le double en FP16.<br /> Soit des perfs équivalente aux Ryzen 5000 actuels. Pour une architecture qui est très récente c’est excellent. La chine travaille aussi sur un processeur un peu plus «&nbsp;classique&nbsp;» (de type desktop) qui devrait sortir dans très peu temps. La puissance estimé serait similaire à un Core i9 10e gen.<br /> Donc que Apple s’intéresse à RISC-V est parfaitement logique et même souhaitable ! Si ils investissent massivement la dedans, ils pourront, à termes, gérer tous les processeurs de tout leur produits de manière indépendante. Même plus besoin de licence ARM. Le RISC-V proposant également des solutions côtés GPU, là dessus aussi Apple pourra être complètement indépendant. Plus besoin de Nvidia ou de AMD.
lynaz
@Werehog Apple a bien été les premiers en 2016 a proposer un pc portable avec que des ports usb-c/tb3 ce qui a forcé une bascule vers ce port. Risque qu’aucun constructeur n’avait pris…
Comcom1
Effectivement tu te trompes, bien d’autres constructeurs et machines ont mis à dispo de l’usb C systématiquement sur leur machine avant Apple, par contre lorsqu’ils y sont passé effectivement ils n’ont mis que de l’USB C là où les autres proposent encore du A.<br /> Quand aux iPhones c’est un total non sens, ils poussent l’usb C partout sauf la où ils ont du lighting j’arrive pas à comprendre leur logique (enfin en dehors de la raison full commerciale sur les accessoires et la licence qui va bien pour les constructeurs d’accessoires…)
notolik
Apple est juste en train de chercher à embaucher des pro du RISC V, de la à ce qu’il y ait des machines dessus…
Muggsy68
Solidité du connecteur.<br /> C’est la seule que je vois car l’usb-C en usb4 c’est le top of the pop
wackyseb
Ah bah on me lance, alors de ricochet en ricochet, je vais loin, très loin. Bon OK trop loin.<br /> Qui fait quoi on s’en fou !! Pour un PC Portable, apple a ma préférence pour l’optimisation, la puissance juste ce qu’il faut et surtout çà dure dans le temps.<br /> OK c’est cher, OK certains sont anti-tout donc impossible de discuter avec ces gens là.<br /> Les comparaisons marché serveur, bureautique ou autre ne m’intéressent pas vraiment.<br /> Je fais de la bureautique, un peu de code (vraiment peu). Le Macbook me suffit très largement et dure une bonne dizaine d’année (j’ai encore mon Core2Duo de 2011. La batterie me fait encore un petit 7h d’autonomie.<br /> Pour plus puissant je reste sur de la machine Windows mais uniquement en PC fixe car les PC portable, c’est souvent fragile et pas terrible dans le temps (mon ressenti et expérience)<br /> Au boulot on garde de très vieux PC pour la programmation des automates et robots mais là on parle 4K€ voir 5K€ le PC portable. On ne joue pas dans la catégorie grand public.<br /> Pour le marché auto, il y a bien des gens qui osent comparer Dacia avec Peugeot. Alors tout est permis apparemment.
xylf
Winnt4 sur x86, alpha, ppc, Mips pour être exact. Il devait être de même pour win2000 mais finalement annulé et seul x86 fut gardé (il faut mettre la main sur des bêtas de win2000 pour l’installer ailleurs que sur x86)<br /> Après complètement d’accord, les cpu RISC menaient la danse dans les stations de travail et serveur. J’ai eu l’occasion de travailler sur sgi/Mips ou un coup 175Mhz faisait mieux qu’un pentium 200.<br /> Par contre, je sais pas pour la concurrence, mais les stations silicon graphics coûtaient deux bras.
brice_wernet
HP-UX … De l’itanium peut-être? L’Itanium était excellent pour des calculs «&nbsp;prédictibles&nbsp;». Tout «&nbsp;choix&nbsp;» (if/then/else) lui imposait une pénalité. Donc très bon en calcul et BDD et pas bon en serveur web par exemple.<br /> Il a peut-être été «&nbsp;bradé&nbsp;» à un moment, ça a été un échec commercial. Et dans ce domaine (HP-UX et OpenVMS), HP avait tendance brader le matériel mais se rattraper sur les coût de support et licence → au final, c’était cher.
Nmut
Pareil, SGI, DEC alpha (machines extraordinaires), HP3000, HP9000. C’était puissant mais avait un rapport puissance/prix infiniment moins bon. Les machines coutaient 4x le prix d’un gros PC pour ne donner qu’au mieux 2x la puissance.
brice_wernet
XuanTie 900: pipeline 12 stages et exécution dans le désordre … Ce qui le ramène à la complexité d’un Apple M1, ou d’un AMD. Il va consommer un paquet aussi, il n’y a pas de révolution de ce côté.<br /> Si vous chercher une évolution intéressante actuellement, regardez ce qu’a fait IBM au niveau du cache en fusionnant L2 dédié et L3 réparti - une bonne simplification tout en améliorant la latence et en réduisant la conso et l’échauffement. Et ça s’applique à tout CPU, x86, ARM, Risc-V.<br /> Le jeu d’instruction (entre ARM et RISC-V) n’a que peu d’importance. Le x86 pèse car il est complexe à décoder.<br /> Et Apple est déjà indépendant pour le GPU du M1 il me semble.
brice_wernet
Les Windows Phone. Le Surface book.
xylf
Par contre niveau fiabilité et stabilité, c’était un autre monde. Et les unix étaient très robuste par rapport au monde pc. Des uptime de folie
Guillaume1972
Je me souviens aussi d’un temps ou Apple ne voulait entendre parler des grands écrans pour Smartphone, résultats, ils s’y sont mis en dernier.Si c’est ce que l’on appelle anticiper le marché…
eykxas
Apple n’est pas complètement indépendant sur le GPU. Leur GPU sont toujours conçu en commun avec Imagination Technologies mais ne sont plus sur des design standard d’Imagination. Depuis 2020, Apple peut «&nbsp;piocher&nbsp;» dans les technos d’Imagination pour faire leur propre design mais payent toujours des droits.<br /> Ce qui le ramène à la complexité d’un Apple M1, ou d’un AMD. Il va consommer un paquet aussi, il n’y a pas de révolution de ce côté.<br /> Et c’est très bien ! On parle d’une possible alternative aussi bien pour l’ARM que pour le x86. Et dans ce dernier cas, la performance va de paire avec la complexité.<br /> Mais contrairement aux autres architectures, on peut faire ce que l’on veut. Si on veut faire du très peu gourmand, on peut. Si on veut faire du très puissant, on peut aussi. Là où c’est beaucoup moins facile à faire en ARM ou x86.<br /> Et si on cherche une vraie révolution, suffit de se tourner vers les Tachyum Prodigy. Même si pour l’instant dédié aux serveurs, leur architecture peut servir de base pour des puces «&nbsp;consumers&nbsp;»
juju251
zacro:<br /> En est-on vraiment sûr car, ne l’oublions pas, Apple est l’un des 3 fondateurs d’ARM…<br /> Certainement pas.<br /> ARM était à l’origine l’acronyme de «&nbsp;Acorn RISC Machines&nbsp;».<br /> Apple n’a strictement rien à voir avec la création d’ARM.<br /> CF ceci : ARM architecture - Wikipedia<br /> Je pense que tu dois confondre avec l’AIM alliance, soit une alliance crée par Apple, IBM et Motorola, qui a donné lieu aux CPU de type Power PC.<br /> CF : AIM alliance - Wikipedia
Martin_Penwald
L’intérêt du RISC-V par rapport au x-86 ARM, 68000, MIPS, Sparc et autres, c’est qu’il est conçu pour les méthodes de fabrication modernes. Le bagage parfois tordu des anciennes architectures est dû en partie aux limites d’implémentation qui existaient il y a 40 ans.
wackyseb
Lol , j’avais dit du vrai hardware.
Martin_Penwald
Comment elles marchent les Tachyum Prodigy ? Leur site n’est pas très clair, et je ne vois pas d’info sur l’ISA utilisée. Si c’est un truc interne, je ne suis pas convaincu de la pertinence de la chose (mais je ne demande qu’à l’être).
newseven
Tu as parfaitement raison.<br /> Je pensais que le RISC-V était une architecture exclusive d’Apple style «&nbsp;licence propriétaire&nbsp;».<br /> Bon je me suis trompé .<br /> fr.wikipedia.org<br /> RISC-V<br /> Pages pour les éditeurs déconnectés en savoir plus<br /> modifier - modifier le code - modifier Wikidata RISC-V (prononcé en anglais «&nbsp;RISC five&nbsp;» et signifiant «&nbsp;RISC cinq&nbsp;») est une architecture de jeu d'instructions (instruction set architecture ou ISA) RISC ouverte et libre, disponible en versions 32, 64 et 128 bits. Ses spécifications sont ouvertes et pouvent être utilisées librement par l'enseignement, la recherche et l'industrie.<br /> RISC-V est implémenté dans différents SoC, à destination de ...<br />
eykxas
Étant compatible avec les principaux systèmes HPC et logiciels, c’est forcément relativement standard. La technique utilisée semble être similaire à ce que faisait Transmeta à l’époque
zacro
Non, je ne confond pas : <br /> https://fr.wikipedia.org/wiki/ARM_(entreprise)
Nmut
Mon expérience est évidemment particulière, mais j’ai «&nbsp;subi&nbsp;» un passage de vieux hp9000 vers des gros PC et cela ne s’est absolument pas fait dans la douleur, bien au contraire. La disponibilité et les performances étaient bien meilleures. On avait souvent des problèmes de clim, les HP s’arrêtaient à 38°C très précisément, les PC tournaient sans problème à 45°C, le max que l’on ait eu, et pourtant les serveurs étaient plus compacts et plus puissants. Pour le uptime, je n’en sais rien, les machines ne tournaient en général pas plus d’un mois avant reconfiguration, et de plus il n’y avait que quelques softs dessus, donc aucun soucis à ce niveau.<br /> Edit: Oups, on était sous RedHat et tu parlais de uptime Linux, donc vs Windows je suppose…<br /> Mais dans une «&nbsp;autre vie&nbsp;», j’ai travaillé sur des machines sous XP qui avaient 3 ans sans un seul reboot (machines de vente de billets)…
zacro
D’autre part tu peux également jeter un œil au paragraphe 1.6 du premier lien que tu proposes dans ton message : Advanced RISC Machines Ltd. – ARM6
PsykotropyK
wackyseb:<br /> Cite moi un hardware microsoft que tu trouves bien.<br /> A peu près toutes les surface avec un proc Intel, la XBox notamment la première et l’implémentation de son centre multimédia, et j’en passe.
PsykotropyK
wackyseb:<br /> Lol , j’avais dit du vrai hardware.<br /> Quand bien même une surface est principalement un assemblage de composants piochés chez des fabricants tiers, cela reste un hardware.
dancod
Joli retour vers les amours d’enfance
wackyseb
Chacun y trouve du bon dans toutes choses.<br /> Perso, je ne suis pas Fan des surfaces.<br /> La Xbox première du nom avait un bon soft mais le hardware m’aura marquepar le ring of death.<br /> La mort prématurée de la console <br /> Je ne suis plus très « console » mais j’ai toujours été plus Team Playstation.<br /> A part la manette, je préfère l’ergonomie de la manette Xbox. Mes grandes mains s’y adaptent mieux
Martin_Penwald
J’ai fouillé un peu depuis, et en effet, je me suis fait la même réflexion. Comme Transmeta, avec a priori la possibilité d’émuler du x86, du RISC-V, mais aussi du code GPU, NVidia ou AMD.<br /> À voir, donc, mais bon, leur prétentions semblent assez exagérées, surtout que ça fait à peine un mois qu’un système d’exploitation a été démarré sur une de ces puces.
ypapanoel
ça répond juste à une vision à long terme et à éviter de mettre tous les oeufs dans le même panier : on peut critiquer Apple, mais au moins ils font en sorte de ne pas couler demain comme Nokia, Blackberry ou d’autres par une vision uniquement court-termiste.<br /> Effectivement avec un paquet de cash ça aide… mais même avec ça certains ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.
juju251
zacro:<br /> Non, je ne confond pas : <br /> https://fr.wikipedia.org/wiki/ARM_(entreprise)<br /> Ah, oui, en effet.<br /> J’aurai appris quelque chose.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Réalisé en partie avec l'IA, cet anime Netflix fait déjà polémique
Nouveaux AirPods Max et AirPods d'entrée de gamme, c'est pour quand ?
Vous avez aimé ChatGPT ? Découvrez CatGPT
Top 5 des applications pour divertir vos enfants pendant les vacances scolaires
Mentalista : il a 28 ans, invente le Siri de la pensée, et c'est bluffant !
Ne ratez pas cette offre incroyable : -62% sur votre prochain antivirus !
Raccourcis sur l'écran de verrouillage : voilà comment ça va fonctionner sous Android 13
Thylacine, mammouth laineux et dodo : cette entreprise de biotechnologie veut tous les ressusciter
Bon Plan : obtenez un VPN fiable et sécurisé en promo (-65%)
Électricité : le solaire et l'éolien doublent le gaz pour la première fois !
Haut de page