Surclasser la puce M1 d'Apple ? C'est largement jouable, selon le nouveau P.-D.G. de Qualcomm

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
06 juillet 2021 à 17h20
37
Qualcomm Snapdragon 888 © © Qualcomm
Ici, la puce mobile Snapdragon 888, pour illustration / © Qualcomm

Promis, juré, Qualcomm va dégainer une puce aussi puissante et économe en énergie que l'Apple M1. C'est en tout cas ce que dit le nouveau CEO de Qualcomm. Nommé le 30 juin dernier, Cristiano Amon est bien sûr de lui… mais il a ses raisons.

Il annonce vouloir lancer un SoC capable d'égaler, voire de surpasser l'excellente puce Apple M1, grâce à des architectures conçues en interne pour ne pas s'enfermer dans l'offre technologique de l'Anglais ARM. À peine une semaine après son entrée en fonction, on peut dire que le nouveau taulier de Qualcomm, Cristiano Amon, voit les choses en grand. Et il a probablement raison. Plus que jamais, le groupe semble effectivement avoir les moyens de ses ambitions.

Nuvia et ses brillants ingénieurs en première ligne

Si Cristiano Amon est aussi clair dans ses intentions, c'est parce que Qualcomm n'est pas resté les bras croisés à regarder Apple briller. La firme a recruté des ingénieurs de renom ces derniers mois, notamment en mettant la main sur Nuvia. Acquise pour 1,4 milliard de dollars en janvier, la start-up fondée en 2019 comptait dans ses rangs de nombreux ingénieurs de haute volée ayant opéré par le passé chez divers ténors de l'industrie. Parmi ces chercheurs de prestige, on peut retrouver Gerard Williams III, ex-architecte CPU en chef d’Apple. Il a par ailleurs occupé ce poste pendant plus de 10 ans. Avant de passer à Nuvia, l'intéressé avait participé à la conception des processeurs Apple Silicon.

Si Qualcomm a mis sur la table une véritable fortune pour s'attacher les services de Nuvia, ce n'est pas uniquement pour les talents dont la jeune firme disposait. La start-up dévoilait il y a un peu plus de deux ans un prototype de puce pour serveurs très prometteur, car équipé de cœurs CPU « Phoenix » capables de renvoyer méchamment dans les cordes les puces concurrentes d'Intel et d'AMD sur le plan des performances et de l'efficacité énergétique. Exactement comme l'a fait Apple l'année dernière avec son SoC M1. Autant dire que ce rachat est stratégique pour Qualcomm, qui compte en tirer tous les avantages possibles.

Cristiano R. Amon CEO Qualcomm © © Qualcomm
Cristiano Amon, nouveau CEO de Qualcomm / © Qualcomm

Ne pas s'enfermer chez ARM

Dans un entretien accordé à Reuters, Cristiano Amon a d'ailleurs indiqué avoir l'intention d'exploiter à terme des cœurs CPU conçus en interne pour ne plus compter uniquement sur les licences traditionnellement proposées ARM. Les technologies développées originellement par Nuvia et enrichies sous pavillon Qualcomm devraient donc jouer un rôle important dans ce changement de paradigmes.

Le Britannique ARM (qui fait toujours l'objet d'un projet de rachat controversé par NVIDIA) est maintenant vu comme une sorte de roue de secours par le nouveau patron de Qualcomm. « Si ARM, avec qui nous entretenons des relations depuis des années, développe un jour un processeur meilleur que ce que nous pouvons construire nous-mêmes, nous aurons toujours la possibilité d'obtenir une licence de ARM » a-t-il indiqué.

Comme le note Android Authority, le rachat de Nuvia en début d'année pourrait permettre à Qualcomm de délivrer un premier SoC entièrement conçu en interne dès 2022. La balle sera alors, aussi, dans le camp de Microsoft qui devra s'assurer d'exploiter les pleines capacités de cette futures puce sur le plan logiciel… avec Windows 11 .

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
37
32
Proutie66
Tu vois le PDG d’un groupe pareil dire :<br /> «&nbsp;Franchement, c’est foutu, on fait que de la merde, achetez nos produits&nbsp;».<br /> Un peu de bon sens…
notolik
Certes, mais je pense aussi qu’il a raison : il est forcement possible de faire mieux que le M1 d’Apple.<br /> Par contre, parvenir à en faire un (aussi gros) succès commercial… C’est une autre affaire.
jhe
Tout ça sent pas bon pour Intel…
Francis7
La concurrence revient en informatique.
sandalfo
Pour l’instant avec le Snapdragon 888 et les puces ARM pour ordi portables avec des coeurs X1 ARM, ils sont derrière Apple et ses A14 Bionic et M1 pour ordi. En performance pure et en efficacité énergétique.<br /> Reste à voir si avec leurs coeurs conçus en interne ils peuvent prendre le leadership. Ca ne se fait pas du jour au lendemain.
LeVendangeurMasque
La vrai question c’est surtout: quand ?<br /> Parce que dépasser le M1 dans un an c’est super, mais dans un an, Apple aura déjà sorti un M2, voir un M2X…<br /> Le M1X est d’ailleurs prévu pour la rentré.<br /> C’est exactement le même problème que rencontre Qualcomm face aux Ax des iPhones… Toujours un retard d’avance sur Apple !
LeVendangeurMasque
Sauf s’il y une clientèle prête à mettre beaucoup d’argent pour avoir un processeur spécialement conçu pour être moins performant que ceux d’Apple…
totocaca123
C’est quand Apple dégaine que les autres suivent (le marché des CPU pour PC/Serveur pouvait être attaqué depuis bien longtemps).<br /> Les premieres CPU Qualcomm battront le M1, mais quand ils sortiront, la génération APple sera encore plus avancée! Ils ont un train de retard
Pernel
@Damien Dubois C’est pas Apple qui a dégainé le premier.
Nmut
Pour le moment, il n’y a pas encore de concurrence frontale, mais cela peut effectivement être le cas dans un avenir proche.<br /> Ils sont cernés entre AMD coté processeur bourin, et la clique ARM et dérivés dans le processeur efficace énergétiquement.
MisterDams
Surtout, il faut être capable d’assurer les volumes Qualcomm avec une performance qui rivalise avec Apple Silicon (et non pas juste M1, puisque la puce va évoluer bientôt chez Apple).<br /> On a bien vu que la finesse de gravure à elle seule jouait une grande part dans la qualité de cette puce M1, or les usines sont visiblement encore incapables de produire avec cette finesse pour tous les fabricants.<br /> En étant minoritaire sur le marché (smartphone comme ordinateur), Apple occupait genre 80% de la capacité de production.
elite7words
Exactement!
Metaphore54
Il faudrait déjà avoir accès à la même finesse de gravure.
pocketalex
@Pernel<br /> Si<br /> Alors je sais ce que tu vas me répondre : il existe depuis 3 ans maintenant des PC sous Windows Arm et CPU ARM, et c’est vrai<br /> Mais des CPU Arm, il en existe depuis la nuit des temps, le propos sous jacent de @Damien Dubois est<br /> «&nbsp;Le premier … qui propose une solution Arm concurrentielle crédible à l’existant (cf … Intel x86)&nbsp;»<br /> Parceque si c’est pour proposer des solutions Arm avec un OS pas fini, une émulation aux fraises, le tout sur un CPU qui rivalise à peine avec un Celeron, franchement, ça n’intéresse personne<br /> Donc si, Apple est le premier à avoir dégainé une solution viable et crédible avec ses Silicon<br /> Enfin pour revenir à cet article, plusieurs freins existent tout de même dans l’univers PC qu’Apple a su prendre en charge :<br /> proposer un CPU qui tient la route<br /> proposer un OS abouti et entièrement fonctionnel sous Arm<br /> proposer un émulateur ultra-performant qui permet une émulation sans douleur et avec une large compatibilité<br /> imposer aux éditeurs de recompiler et optimiser leurs Apps en ARM pour de meilleures performances<br /> Le marché PC n’est pas le marché Apple. A date, aucun CPU Arm n’est capable de rivaliser en puissance ET en tarification avec les solutions Intel/AMD. Windows Arm évolue bien, mais n’est pas aussi abouti que MacOS niveau transition ARM, je vous raconte pas les drivers qui manquent à l’appel (imprimantes, scanners, etc, etc, etc), l’émulation 64bit vient à peine d’arriver et les performances de l’émulateur x86 laissent franchement à désirer, quant aux éditeurs, ils ne feront le moindre mouvement QUE quand les PC Arm se vendront en masse<br /> Et il y a fort à parier que les consommateurs n’achèteront en masse des PC Arm QUE quand les éditeurs proposeront leurs apps en natif<br /> Si vous voyez ce que je veux dire …<br /> Enfin, le mastodonte Intel et son petit frère AMD ne vont absolument pas regarder tout cela sans rien faire
domino91
Oui, tout à fait ! C’est assez ridicule comme objectif !
pecore
«&nbsp;Toujours un retard d’avance…&nbsp;» pas mal, je la replacerai si je peux.
Pernel
Sauf que la question c’était pas de savoir qui était viable ou pas …<br /> «&nbsp;le marché PC n’est pas le marché Apple&nbsp;» bah si, ce sont des PC.<br /> On en parle pas d’Intel et d’AMD là, d’autant qu’ils ont déjà fait de l’ARM, Intel va plutôt passer par RISK au passage.
notolik
C’est sûr qu’en 14nm c’est mort…
newseven
J’imagine le visage du P.D.G d’Apple après avoir entendu la nouvelle.<br /> C’est jouable, selon le nouveau P.-D.G. de Qualcomm
clockover
@LeVendangeurMasque<br /> C’est un pseudo problème. Qu’ils aient un an de retard ne change rien.<br /> Même si un A14 est 30% plus performant que le top coté Qualcom (j’en sais rien du tout).<br /> Ca n’apporte aucun confort supplémentaire dans le cadre d’un smartphone.<br /> Les CPU sont déjà overkill depuis des années.<br /> La différence se fait sur l’environnement et l’image.
_Troll
Ce CPU est-il vraiment aussi performant que cela ? Je l’ai comparer a mon CPU sur internet et j’obtiens cela :<br /> NanoReview.net<br /> Intel Core i9 9900K vs Apple M1: performance comparison<br /> We compared 8-core Intel Core i9 9900K (3.6 GHz) against Apple M1 (2.1 GHz) in games and benchmarks. Find out which CPU has better performance.<br /> Je suis quand meme bien surpris. J’aimerais bien qu’un specialiste gaming me conseille et me dise si je dois ou non changer mon CPU. Si oui, par lequel ?
Gwynplaine
Effectivement c’est pas pour demain, mais étant utilisateur Apple, j’espère qu’ils arriveront à le faire. Car c’est toujours bon pour nous la concurrence !
eykxas
Oui le M1 est très performant. Surtout par rapport à sa conso et sa «&nbsp;petite&nbsp;» architecture.<br /> Tu n’as aucune raison de remplacer ton i9-9900K. Il a encore de la puissance a revendre pendant pas mal d’années.
HAL1
Ce qui est notable, c’est la manière dont cette communication autour des prochains processeurs de Qualcomm est faite. Si Cristiano Amon avait annoncé :<br /> On va lancer un SoC qui sera x% plus puissant que ceux que nous proposons actuellement<br /> Ou bien :<br /> On va lancer un SoC qui permettra de faire tout plein de choses plus rapidement qu’aujourd’hui<br /> ses déclarations n’auraient trouvé quasiment aucun écho. Mais il suffit de faire une comparaison avec Apple et c’est la garantie quasiment assurée de faire du buzz, et d’avoir une chambre de résonance d’une taille tout à fait intéressante.<br /> On retrouve la même chose dans le monde automobile. Si un constructeur annonce des batteries permettant d’avoir une autonomie améliorée de x%, personne n’en parlera. Mais si son P.D.G. se compare à Tesla et annonce que ses prochains modèles renverront ceux d’Elon Musk à la garderie, boum !, plein d’articles en parleront.<br /> Tant que ça marchera, les entreprises le feront.
Iceslash
https://chipguider.com/?p=apple-m1-vs-qualcomm-snapdragon-888<br /> Je pense que Qualcomm a des possibilités d’amélioration énorme !
Urleur
tout est jouable, comme chaque année il y auras toujours plus gros, plus puissant, etc.
Pernel
Ce n’est pas impossible, c’est juste plus compliqué et encore, même pas sûr.
vVDB
4 coeurs Risk-V prennent la même surface qu’un cœur ARM de puissance équivalente.<br /> Effectivement il y a de la marge.<br /> Il faut un software bien taillé pour le multi coeurs, à voir si Android en est capable.<br /> Il y a plus d’ingénieurs sur Android que sur iOS. Par contre tous n’ont pas le même but…
Bezenman78
Globalement, cette course à la puissance de calcul est plus une bataille stérile qu’autre chose, sachant que des processeurs multicœurs d’il y a plusieurs années sont encore largement suffisants, pour 95% des utilisateurs et usages.<br /> Bref, si cette émulation entre fabricants est bénéfique au progrès technologique, il n’aura pas une incidence réelle pour le commun des mortels.
Metaphore54
Sauf qu’on en revient à la difficulté de faire un os pour beaucoup de différent matériels comparé à celui qui peut tout optimiser pour peu de puces différentes.<br /> Il y a une grande perte de ce coté là aussi.
nelectron
Toujours plus… C’est bien mais il faut racheter les logiciels capables de fonctionner avec sinon c’est inutile de changer. Mon i9 est une merde avec les vieux programmes que je le force à exécuter, mais je ne vais pas tout renouveler tous les 6 mois.
dancod
C’est juste un clou de plus dans leur cercueil, et il commence à y avoir plus de métal que de bois…
dFxed
ARM est une architecture RISC …<br /> Architecture ARM — Wikipédia<br /> fr.m.wikipedia.org<br /> Architecture ARM<br /> modifier - modifier le code - modifier Wikidata Les architectures ARM sont des architectures externes de type RISC 32 bits (ARMv1 à ARMv7) et 64 bits (ARMv8) développées par ARM Ltd depuis 1983 et introduites à partir de 1990 par Acorn Computers. L'architecture ARM est le fruit du travail de Sophie Wilson.<br /> Dotés d'une architecture relativement plus simple que d'autres familles de processeurs et faibles consommateurs d'électricité, les processeurs ARM sont aujourd'hui dominants dans le domaine de...<br />
Guillaume1972
Alors, je ne suis pas un pro Apple mais il faut reconnaître qu’Apple à fait fort avec sa puce M1. Ils ont réussit à montrer ce qu’une puce ARM optimisée pouvait offrir comme perfs, ceci couplé à la virtualisation à la volée Rosetta et vous obtenez un environnement ultra performant et tout ceci en étant économe énergétiquement . Donc bravo à Apple.J’ai hâte de voir comment réagira la concurrence ainsi que les successeurs du M1.
Pernel
Je parle de RISK V …
Proutie66
tu porte bien ton pseudo <br /> Comparer un m1 à un i9 9900K, lol.
pocketalex
J’ai l’impression que beaucoup ici (et ailleurs) oublient, ou ne veulent pas voir, que le M1 est une puce pour machines «&nbsp;grand public / familiales&nbsp;» et qu’il remplace les core i5 série U (ou Y) des anciens Macs<br /> C’est n’est absolument pas une puce pour toutes les gammes, tous les usages<br /> L’enthousiasme sur ses performances (et sa faible conso) sont donc à porter au regard de «&nbsp;par rapport à un core i5 mobile&nbsp;», et non «&nbsp;par rapport à n’importe quel CPU existant, Xeon 28C compris&nbsp;»<br /> Enfin je ne sais pas, un minimum de connaissance «&nbsp;de base&nbsp;» technique avant de prendre la parole…<br /> Sur les gammes «&nbsp;pro&nbsp;», donc avec des CPU rivalisant avec les core i7/i9 mobiles et même les core i7/i9 desktop, a date Apple n’a aucun CPU Silicon a proposer, c’est pour cela que les Macbook Pro 16" et les iMac 27" sont toujours sous CPU Intel<br /> C’est aussi simple que ça.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un écran gaming Acer à moins de 200€ ? C'est possible en ce moment chez Amazon
Haut les cœurs les joueurs, la chute du Bitcoin fait baisser le prix des cartes graphiques !
Voici une promo immanquable sur cet écran gaming Acer de 24
Les GeForce RTX 4000 de NVIDIA arriveraient plus tôt que prévu
Profitez de cet écran gaming incurvé de 24
HP met une RTX 3080 Ti dans son ultraportable ZBook Studio G9
Ce casque gaming Acer profite d'une réduction de plus de 50% !
Un premier CPU AMD Zen4 avec iGPU RNDA2 apparaît sur OpenBenchmarking
Un écran gaming incurvé 27
Cette carte graphique RTX 3070 profite d'une belle promo en ce moment !
Haut de page