TSMC avance bien sur le 2 nm ; dans les iPhone dès 2024

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
29 juillet 2021 à 16h30
10
Apple iPhone 12 Pro © © Apple
© Apple

En 2024, Apple serait parmi les premiers acteurs de l'industrie à proposer des processeurs gravés en 2 nm grâce à son sous-traitant TSMC.

Le géant taïwanais, leader du marché sur la gravure de semi-conducteurs, est à l'heure sur la mise au point de sa nouvelle finesse de gravure en 2 nm. Comme cela avait déjà été précisé récemment, la firme serait bien en mesure de débuter les premiers tests de production de puces en 2 nm (récemment autorisés par les autorités taïwanaises, explique Nikkei) à l'horizon 2023.

2 nm : c'est peut-être chez Apple que vous le verrez en premier

Cette étape de pré-production devrait ouvrir la voie à une production à grande échelle l'année suivante pour ce nouveau procédé. Apple pourrait donc en tirer parti dès 2024 pour les puces de ses futurs iPhone . Si Apple s'en tient à sa nomenclature actuelle, nous en serions aux iPhone 16, tandis que leurs processeurs, gravés potentiellement en 2 nm, seraient baptisés A18 Bionic.

Pour l'heure, la firme exploite ses puces A14 Bionic et M1, gravées en 5 nm, et doit annoncer les SoC A15 Bionic avec ses iPhone 13 quelque part en septembre.

Pour Apple, l'intérêt du 2 nm de TSMC est bien-sûr d'obtenir des processeurs toujours plus rapides et efficaces d'un point de vue énergétique pour améliorer la puissance et l'autonomie des appareils qui en sont équipés. Au-delà des iPhone et des iPad, on imagine que la firme de Cupertino exploitera aussi les prochains nodes de son partenaire TSMC pour les futures puces Apple Silicon de ses Mac.

Apple a déjà sécurisé les premières livraisons de puces en 3 nm

Apple et TSMC sont comme les doigts de la main depuis quelques années. Il faut dire que TSMC chouchoute son plus gros client pour lui offrir bien souvent la primeur de ses nouvelles technologies. Comme l'indique WCCFTech, de précédentes rumeurs laissaient même entendre qu'Apple et TSMC travaillaient ensemble sur la R&D pour le 2 nm et que TSMC aurait déjà reçu des commandes pour ce nouveau node… trois ans en avance.

Compte tenu du fait qu'Apple s'est déjà accaparé les premières livraisons de puces en 3 nm pour ses futurs iPhone, iPad et Mac, il est tout à fait possible d'imaginer que les premières commandes pour le 2 nm ont aussi été passées par la marque à la pomme.

Source : WCCFTech , Nikkei

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
9
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Nextorage, filiale de Sony, lance ses SSD NVMe pour PS5
Razer annonce son nouveau clavier haut de gamme Huntsman V2
Jingjia Micro JM9 : un GPU chinois concurrent... de la GeForce GTX 1080
Cherry lance deux nouveaux claviers gaming : un low-profile et un tenkeyless
Intel 12e génération : la gamme de processeurs 35 W fuite complètement
Corsair Sabre RGB Pro Wireless, une nouvelle souris sans-fil et en couleur
Apple : une class action déclenchée suite à l'affaire des écrans fissurés
AMD et Microsoft bossent sur le TensorFlow-DirectML, pour un gros boost sur les GPU RDNA 2
IKEA : les sièges et bureaux cosignés avec Asus ROG seront en vente dès octobre
MSI lance un nouveau tout-en-un aux performances d'un PC de bureau
Haut de page