Intel et Apple sur la brèche pour le 3 nm de TSMC, les iPad pourraient être les premiers à en profiter

02 juillet 2021 à 19h00
11
TSMC logo_cropped_891x891
© TSMC

Selon Engadget, Apple et Intel pourraient être les premières firmes à intégrer dans le produit les puces de 3 nm développées par TSMC. En outre, les prochains iPad pourraient être équipés avec cette technologie.

Ces nouvelles puces ne seront pas lancées à la fabrication à grande échelle avant le début de l'année 2022. Intel, qui se montre également très intéressé, compte bien en faire une arme efficace dans son duel avec NVIDIA.

Apple et Intel à l'affût des puces 3 nm

Les deux géants de l'informatique que sont Apple et Intel ne sont jamais les derniers à flairer les bons plans en matière de composants pour leurs produits, et les puces fabriquées par TSMC en font partie. L'entreprise installée à Taïwan est un fournisseur de longue date de la Pomme, et leur collaboration pourrait bien se poursuivre avec les derniers modèles bientôt fabriqués par TSMC.

Ainsi, ce sont les prochaines versions des iPad qui pourraient bénéficier des puces 3 nm mises au point par TSMC. Une production qui, de toute manière, ne devrait pas voir le jour avant 2023. Par ailleurs, la firme de Cupertino n'est pas la seule à avoir déniché cette bonne affaire potentielle, puisque Intel serait aussi de la partie.

L'entreprise américaine, qui demeure le premier fabricant mondial de semi-conducteurs, pourrait équiper certains modèles d'ordinateurs portables notebook ainsi que ses data-centers dernière génération. De quoi offrir un bel avenir potentiel aux puces 3 nm mises au point par TSMC.

Des gains de puissance de 10 à 15 % par rapport à la technologie 5 nm

TSMC table notamment sur les gains de puissance permis par les puces 3 nm par rapport à ses sœurs en 5 nm. Et pour cause, ils seraient plutôt conséquents, de l'ordre de 10 à 15 % supplémentaires à un niveau d'énergie comparable, selon la firme.

TSMC fabrique actuellement des puces de 5 nanomètres pour l'iPhone 12 d'Apple et construira des puces AMD Zen 4 de nouvelle génération dès 2022. La firme souhaite lancer la production de ses puces de 3 nm pour le deuxième semestre 2022. Pour des raisons d'agenda, la prochaine génération d'iPhone devrait donc être équipée des puces 4 nm.

Néanmoins, c'est bien Intel qui se montre le plus intéressé. Selon des sources internes relayées par Nikkei, « actuellement, le volume de puces prévu pour Intel est supérieur à celui de l'iPad d'Apple utilisant la technologie 3 nanomètres ». Et pour cause, la firme entend mettre à profit ces puces « dans le but de regagner des parts de marché qu'il a perdues au profit d'Advanced Micro Devices et de NVIDIA au cours des dernières années ». Le duel entre Intel et NVIDIA ne cesse de se poursuivre.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
12
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Intel continue de perdre des positions sur les serveurs, mais gagne 33 % sur le PC
AMD : les Ryzen Zen 4 et les Radeon RDNA 3 seront lancés en 2022, et c'est Lisa Su qui le dit
SK Hynix confirme le lancement de la production de DDR5 dès 2021
Dell privé de vente des Alienware R10/R12 dans certains États américains
Seagate lancera des disques 20 To destinés au grand public dans les mois à venir
Fuites sur la GeForce RTX 4090 : un monstre 100 % plus rapide que la RTX 3090
Intel va fabriquer des puces pour Qualcomm
Samsung lance un (très joli) mini-LED de 49
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Intel revoit la dénomination de ses nœuds : Intel 7 remplace Enhanced SuperFin 10 nm
Haut de page