Intel pourrait externaliser une partie de sa production au fondeur d'Apple, TSMC

12 janvier 2021 à 09h13
13
intel

Pour graver en 7 nm, et afin d’éviter un nouveau report, Intel appellera peut-être le fondeur taïwanais à la rescousse.

En juillet dernier, le couperet tombait : Intel se voyait dans l'obligation de repousser ses processeurs gravés en 7 nm à 2022. Pour l’épauler dans la production de ces puces, ainsi que celle d’hypothétiques cartes graphiques , le géant de Santa Clara étudie plusieurs options. Parmi elles, une externalisation auprès de TSMC.

Intel, un géant de la conception et de la production

Contrairement à ses concurrents AMD et NVIDIA, qui externalisent la fabrication de leurs puces, faute de posséder leur propre appareil productif, Intel détient plusieurs usines (principalement aux États-Unis et en Israël), qui lui permettent de gérer entièrement sa production.

Cette double casquette concepteur / fondeur offre à l'entreprise de
nombreux avantages. Mais elle induit aussi un inconvénient majeur : si la
branche fonderie marque le pas et ne suit pas les innovations de la branche conception, cela impacte négativement tout le processus.

C’est le problème auquel doit faire face Intel depuis plusieurs années. D’abord confrontée à une pénurie sur le 14 nm, la société a ensuite eu du mal à passer au nœud 10 nm. Difficulté à concevoir des puces ou à les produire ? Difficile de trancher. Toujours est-il que technologiquement, Intel « fondeur » accuse aujourd’hui du retard sur des entreprises comme TSMC, leader mondial du secteur, ou Samsung. D’ailleurs, un important fonds d'investissement a récemment suggéré à la société de scinder ses activités .

La onzième génération de processeurs d’Intel, Rocket Lake-S, qui arrivera dans quelques semaines, est ainsi toujours basée sur un nœud de gravure en 14 nm. Chez la concurrence, notamment AMD, qui externalise déjà sa production auprès de TSMC, le 7 nm est la norme pour les processeurs grand public depuis les Ryzen 3000, pourtant lancés en juillet 2019. Bien que les nœuds ne soient pas exactement identiques (le 14 nm d’Intel est plus évolué que celui de TSMC) le retard est bien réel pour Intel.

Un 10 nm enfin lancé, mais des inquiétudes à propos du 7 nm

Pour le 10 nm, après des mois de tâtonnements, l’entreprise semble finalement avoir trouvé le bon rythme. Les lignes 10 nm de sa FAB 42 sont pleinement opérationnelles depuis octobre 2020. Intel a déjà des processeurs pour ordinateurs portables gravés en 10 nm dans son portefeuille ; pour les PC fixes, le 10 nm sera inauguré par la gamme Alder Lake-S, fin 2021.

En revanche, la situation semble mal engagée pour le 7 nm. Il y a quelques mois, Intel a officiellement reporté de plusieurs mois ses premiers processeurs gravés dans cette finesse ; désormais, ils ne sont pas prévus avant 2022.

Les raisons de ce report ne sont naturellement pas clamées sur les toits, mais la capacité de l’entreprise à produire des puces en 7 nm en ferait partie. Ainsi, en octobre, des rumeurs évoquaient la possibilité d’une externalisation de la production d'Intel auprès de Samsung ou de TSMC ; une première à grande échelle pour la firme.

À l’époque, Bob Swan, P.-D.G. d’Intel, précisait qu’une décision serait prise en début d’année. Nous y sommes, mais l’indécision serait toujours de rigueur. En l’état, selon un rapport de Bloomberg, Intel « garde l'espoir d'améliorations de dernière minute de ses propres capacités de production ».

La décision sera communiquée le 21 janvier

Pour pallier toutes éventualités, l’entreprise serait toutefois bel et bien en discussions avancées avec TSMC et Samsung pour externaliser une partie de sa production. La balance pencherait clairement en faveur du fondeur taïwanais, plus puissant et plus avancé que le coréen.

Cette décision concerne des produits (processeurs ou cartes graphiques) qui seront commercialisés, au mieux, début 2023. Les lignes 7 nm de TSMC, elles, sont bien remplies ; cependant, le fondeur va encore accroître sa capacité de production et propose déjà du 5 nm, ce qui désengorgera d’autres lignes.

Nous serons fixés d’ici 10 jours. Bob Swan assure que la décision d'Intel sera communiquée lors de la publication des résultats financiers, le 21 janvier.

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
6
mamide
"Bien que les nœuds ne soient pas exactement identiques (le 14 nm d’Intel est plus évolué que celui de TSMC) le retard est bien réel pour Intel. "<br /> Merci de l’avoir précisé car beaucoup de gens croient que le 7nm de TSMC c’est la moitié du 14nm d’Intel alors qu’en réalité y a juste une petite différence grâce à l’optimisation éternelle du 14nm au point d’atteindre l’équivalent d’un 8nm de TSMC (même si cela n’existe pas).
mamide
Un i7 à plus de 200 Watts et un i9 à 250 Watts … oui ça devient une nécessité de passer en 10nm !!!
Theodri
Si ça se fait, ça donnera quoi les performances et les tarifs ?
Bilbo
Fallait s’y attendre. Il est des retards qui ne se rattrapent que laborieusement voir pas du tout. La sous-traitance à ceux qui savent graver en 7nm ( et en dessous) est certainement la solution, pour ne pas être absent du marché …<br /> L’objectif des prétendants au trône n’est-il pas d’évincer le Roi ? …
ZiwiPeak
Real men have fabs
mamide
normalement les tarifs seront moins élevés car Intel se casserait moins la gueule à rendre mature leur process et donc moins de pertes !<br /> Mais on sait tous que ça ne se passera pas ainsi et que les tarifs seront toujours aussi élevés !
mamide
Intel n’est pas si en retard qu’on le croit … pourquoi les gens comparent toujours la gravure de TSMC à celle d’intel ??? la finesse de gravure c’est comme les coeurs on peut pas comparer la puissance juste à travers les coeurs entre AMD et Intel même chose pour la gravure !<br /> Sur internet on peut voir la différence entre 14nm et 7nm … les transistors ont presque la même taille et Intel réussi à en mettre beaucoup malgré le 14nm.<br /> La finesse de gravure ne reflète pas la taille des composants mais juste le procédé de fabrication !!!<br /> Et Intel possède incontestablement le meilleur procédé de fabrication …<br /> Les composants gravés en 7nm ne sont pas aussi petits que ceux gravés en 14nm chez Intel et il y a la preuve sur internet !<br /> C’est de la science je ne suis pas un fanboy qui bave sur intel … je suis pour la concurrence dans ce domaine !<br /> Pour Résumé on compare le 14nm d’intel avec le 7nm d’intel … et pas avec la finesse de gravure d’un autre fondeur puisque ça n’a rien à voir !
Bilbo
Tout le monde peut constater que les grands groupes se précipitent chez TSMC ou Samsung pour produire leurs nouvelles puces. Intel a été rattrapé sur la densité de composants par unité de surface grâce au 7 nm de la concurrence, et ce n’est pas fini (le 3nm est normalement prévu pour 2022, c’est à dire demain …).<br /> L’évolution du cours de bourse d’AMD en dit long: x5 en 2 ans alors qu’Intel est flat sur la même période …
mamide
Intel travaille à très long terme … AMD travaille pour 1 à 2 ans … Do you understand the difference ???<br /> Intel qualifie «&nbsp;Alder Lake&nbsp;» de "breakthrough in x86 architecture " (CES 2021) … la plus grosse évolution de ces 10 dernières années !!!
Bilbo
Nous verrons, mais en attendant, les tests sont clairement en faveur des Ryzen (et de leurs déclinaisons dans les nouvelles consoles, un autre gros marché). Il y a aussi dans les cartons les PC tournant sous processeurs ARM …<br /> A la place d’Intel j’externaliserais la fab (le sujet de l’article) pour se concentrer sur l’architecture des puces: moins d’investissements, moins de personnel (mais recrutement de la crème de la crème chez les ingénieurs), plus de profits in fine … un peu à l’image d’Apple.
tfpsly
mamide:<br /> Intel travaille à très long terme … AMD travaille pour 1 à 2 ans<br /> Source?
mamide
y a pas meilleure source que la réalité … regarde l’évolution des Ryzen tu vas comprendre !
mamide
Externaliser la fabrication … ça pourrait apporter des avantages mais faut pas oublier que le procédé de fabrication d’Intel reste de loin le meilleur (rapport entre la finesse de gravure et la vraie taille des composants).<br /> Mais puisqu’on parle du 5nm et 3nm alors c’est pas grave … car le 10nm d’intel égale déjà le 7nm de TSMC s’il ne le dépasse pas !!<br /> De nos jours la finesse ne veut plus rien dire à part savoir qu’il y a eu du progrès mais sinon il y a 10 ans la finesse reflétait exactement la taille des transistors hélas depuis ça a été abandonné et maintenant ça reflète autre chose (ça dépend du fabricant).
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Cargo Dragon : parcours du combattant pour les expériences qui reviennent de l'ISS !
Officialisée, la Fossil Gen 5 4G est un peu décevante
Offrez vous une tablette Huawei MediaPad M5 Lite pas cher chez RueDuCommerce
CES 2021 : Qualcomm présente un nouveau lecteur d'empreintes plus grand et plus rapide
Meilleur prix chez Cdiscount pour ce PC gaming HP Pavilion 🔥
Et vous, allez-vous passer sur la messagerie instantanée Signal ?
Parler : des millions de contenus publiés ou supprimés du réseau sont en fait accessibles publiquement
CES 2021 : Boarding Glasses, les lunettes françaises qui combattent le mal des transports
Les drones du Français Parrot vont équiper les trois armées françaises
Bon plan : dernières heures pour l'offre forfait mobile Free 70 Go à moins de 13€
Haut de page