Alder Lake-S : l'une des premières puces 10 nm d'Intel en goguette sur GeekBench

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
31 décembre 2020 à 18h00
10
Intel-CPU-processeur.jpg
Ici un Core i9-9900K, pour illustration

Alors qu'Intel s'apprête tranquillement à lancer sa onzième génération de processeurs de bureau « Rocket Lake-S », toujours gravés grâce au sempiternel procédé en 14 nm, voilà qu'un processeur de la famille « Alder Lake-S » se montre sur GeekBench. Attendues fin 2021, ces nouvelles puces de bureau seront (enfin) gravées selon le protocole 10 nm SuperFin.

Que vaudront les premières puces 10 nm d'Intel sur ordinateur de bureau ? La question devrait pouvoir trouver un début de réponse en fin d'année prochaine, mais nous voilà en attente face aux spécifications (partielles) de l'une de ces puces, aperçue sur GeekBench.

Une puce de nouvelle génération, animée par le concept big.LITTLE

Ce CPU de lignée Alder Lake-S est équipé de 16 cœurs et seulement 24 threads, mais pour une bonne raison : les puces Alder Lake-S seront les premières chez Intel à proposer sur le marché grand public une architecture mêlant des cœurs pensés pour l'efficacité énergétique (LITTLE) et d'autres conçus pour les performances (big). En l'occurrence, seuls ces derniers sont éligibles à l'hyperthreading, ce qui explique le « faible » nombre de threads.

Ce concept d'architecture asymétrique, souvent résumé par l'appellation big.LITTLE, a déjà été aperçu chez Intel avec les processeurs Lakefield, lancés récemment.

On apprend autrement que la fréquence de base de la puce Alder Lake-S découverte sur GeekBench est réglée à 1,38 GHz. Cette valeur concerne les cœurs à basse consommation (LITTLE). Leur fréquence maximale est par ailleurs indiquée à 17,6 GHz sur GeekBench, mais il s'agit d'une erreur. On peut raisonnablement diviser par huit cette valeur pour obtenir une fréquence de 2,2 GHz, plus réaliste, à défaut d'être vérifiable. Côté cache mémoire, il faudrait enfin compter sur 30 Mo de cache L3.

Alder Lake-GeekBench-2 © © VideoCardz

Alder Lake-S : des nouveautés en pagaille

Comme le rappelle VideoCardz, la génération Alder Lake-S permettra à Intel d'introduire à la fois le support de la mémoire vive DDR5, ainsi que la prise en charge de l'interface PCIe 5.0.

Pour ce qui est du processeur aperçu sur GeekBench, ce dernier a été flashé à 996 points en single-core contre 6 931 points en indice multi-core. Un résultat single-core 80% inférieur aux premières puces Rocket Lake-S (11e génération) passées par l'outil de benchmark dernièrement, et qui nous mettent ostensiblement sur la piste d'une puce encore très loin d'être finalisée… et dont les performances sont donc par essence foncièrement limitées.

Source : VideoCardz

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
9
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

AMD : des Radeon RX 6600 XT déjà listées au prix de 750 euros, bien avant leur lancement
Intel NUC 11 Extreme : la bête sort du canyon !
Bientôt des mini-PC propulsés par le Ryzen 9 5900HX, notamment chez Minisforum
AMD : une Radeon RX 6600 XT se montre en photo et en benchmark
Comment nettoyer son cache sur Mac ?
Honor annonce son nouveau MagicBook X15, équipé d'un processeur Intel de 10e génération
NVIDIA présente Ray Tracing et DLSS sur ARM pour la première fois
DirectStorage sera disponible sur Windows 10, mais moins efficace que sur Windows 11
Intel, des processeurs Core i9-12900K de 12e génération en vente en Chine... à plus de 1 000 dollars
Microsoft veut rendre le copier/coller de Edge bien plus puissant (et donc sur Chrome aussi)
Haut de page