Un important fonds d'investissement suggère à Intel de scinder ses activités

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
31 décembre 2020 à 14h00
6
Intel logo entreprise_cropped_0x0

Une scission des activités afin de répondre à une concurrence nouvelle et de plus en plus féroce ?

Milliardaire américain notamment à la tête du fonds d'investissement Third Point, Daniel Loeb a récemment acquis une importante participation - plus d'un milliard de dollars - au sein de la société Intel. Une participation qui l'incite à évoquer de nouvelles stratégies pour le géant.

Séparer conception et production

Au travers d'une lettre envoyée via le fonds d'investissement Third Point et directement adressée à Omar Ishrak, le P.-D.G. d'Intel, il déplore en premier lieu que la société ait perdu du terrain sur ses concurrents, asiatiques notamment, et de citer les exemples du Sud-Coréen Samsung ou du Taïwanais Taiwan Semiconductor Manufacturing (TSMC).

Il regrette également qu'Intel ne soit plus leader sur ses secteurs d'activité historiques. Il est cette fois davantage question de la concurrence d'AMD sur les puces destinées aux ordinateurs et aux centres de données. Daniel Loeb se montre encore plus sévère en soulignant l'absence d'Intel sur l'intelligence artificielle, un secteur dominé par NVIDIA.

Enfin, Daniel Loeb souligne que ses plus importants clients se détournent des puces Intel. Apple, Amazon, Microsoft sont lancées dans la conception en interne de solutions dont elles confient la production à des sociétés d'Asie du Sud-Est. Intel doit donc séparer ses activités de conception de puces des opérations de production des semi-conducteurs.

Intel-10th-Gen-Wafer-2.jpg

Peu probable dans l'immédiat

Compte tenu de l'importance de sa participation, Intel a bien sûr répondu à Daniel Loeb et à son fonds d'investissement. La société indique qu'elle « accepte les contributions de tous les investisseurs sur la manière d'améliorer les investissements des actionnaires » et de préciser avoir « hâte de discuter avec Third Point de leurs idées ».

La réponse de Wall Street ne s'est pas fait attendre et l'action Intel a repris 5% sur la seule journée de mardi. Les positions de tels investisseurs sont à même de faire plier les directions, mais à l'heure actuelle, il paraît difficile de voir Intel changer de cap, au moins sur les deux ou trois années à venir en particulier dans le contexte tendu qui a dominé 2020.

Officiellement, Intel n'a pas l'intention de vendre des sites de production dont il a vanté, il y a quelques jours, la capacité d'adaptation qui a conduit au doublement des productions 10 nm et 14 nm en l'espace de trois ans. De plus, la vente de ses infrastructures pose plusieurs problèmes avec, en premier lieu, celui de l'acheteur ou du partenaire potentiel.

En outre, comme l'explique Reuters, les structures Intel sont tout entières organisées pour répondre à ses propres processus de conception et fabrication : elles ne sont pas aux normes industrielles internationales suivies par d'autres entreprises. Il y aurait donc un nécessaire et important effort d'adaptation à fournir.

Enfin, disposer de ses propres outils de production peut avoir certains avantages en particulier lorsque plusieurs concurrents lancent des produits très demandés en même temps : ce ne sont pas AMD et NVIDIA qui diront le contraire.

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
cirdan
Les fonds d’investissement sont tellement avides de rentabilité qu’ils n’hésitent pas à presser une entreprise jusqu’au trognon pour y arriver, même si l’entreprise est rentable. Il faut rappeler que le bénéfice net d’Intel au premier trimestre 2020, c’est 5,7 milliards de dollars. Mais ça n’est jamais assez.<br /> Cela n’annonce jamais rien de bon pour les employés quand ces fonds mettent la pression sur leurs dirigeants. Surement un des visages les plus cruels et inhumains du capitalisme.
Vanilla
Je pense que cet homme d’affaire a tout à fait raison. Et s’il vient d’investir 1 milliard de dollars dans Intel (qui représente tout de même 0.5% de l’entreprise ) c’est avant tout parce qu’il continue de croire en la capacité d’intel de rebondir face à une concurrence qui arrive à dominer Intel sur tous les marchés actuellement.<br /> Moi je suis carrément choqué par les performances du chipset M1, premier cpu Apple silicon avec seulement 8 cores cpu. De plus, des fuites laissent entendre qu’Apple serait en train d’élaborer une puce avec 32 cores cpu pour dans 3 a 4 ans maximum, ce qui pourrait peut être même leur ouvrir le marché des data centers.<br /> En plus, Microsoft vient d’annoncer que eux aussi vont produire leur propres cpu pour les tablettes et les ordinateurs Surface, ce qui est encore plus inquiétant pour Intel.<br /> Il est clairement facile d’anticiper qu’il se vendra de plus en plus d’ordinateurs Apple avec Apple silicon et que Intel ne vendra plus jamais un seul cpu à Apple désormais… (Apple à prévu d’augmenter de +30% sa cApacité de production de MacBook en 2020 par rapport à 2019)<br /> Bref, oui Intel est super rentable et gagne encore des milliards de profit, mais jusqu’à quand ?<br /> Si d’ici 5 à 10 ans, Intel ne vend plus de CPU pour les ordinateurs personnels, (remplacé par Microsoft, Apple, AMD)<br /> Que Intel perd aussi le marché des data centers (nvidia, Apple)<br /> Et celui des mobiles et tablettes est saturé par les processeurs ARM (TSMC, SAMSUNG)<br /> Et bien, que restera t il a Intel pour faire son beurre !? Pas grand chose…
stratos
Déjà il faut comparer ce qui est comparable.<br /> Apple compare ses M1 au i9 qui étaient très mal intégrés dans les mac, (mauvais refroisement donc chauffe donc bridage, mauvais réglages de l’alim donc bridag) ensuite abandon d’opencl ou cuda pour soft proprio Metal, pas utilisé par les dev, donc à la ramasse graphiquement, le macbook pro ne fait même pas tourner borderland 3 a plus de 25fps en moyen full hd, alors qu’il avait un GPU .<br /> Le M1 fait un choc car oui maintenant il semble utiliser la puissance GPU qui est bien plus perf pour de la video, 3D etc…<br /> Mais un M1 ne remplace pas un PC de travail, ne remplacera pas des server de calcul, ou meme le rendu fait avec son GPU dans sa tour,…<br /> 32 cœurs, ok, mais il faut que les apps savent utiliser ca et ce n’est pas gagner, déjà sur PC rare son les app qui ont un reel apport de plus de 8 cœurs même si les 16 sont pris on peut avoir un gain de seulement 4% par rapport a 8.<br /> Bref il ne faut pas tout mélanger. Apple a fait fort mais a surtout montré qu’il ne savait pas intégrer intel dans ses mac book quand même un laptop razor i7 avec GPU éclatait le macbook pro le plus cher en puissance de rendu 3D. Pour moins cher.<br /> Ensuite AMD est entrain de montrer toutes sa puissance et intel avec une «&nbsp;vielle techno&nbsp;»<br /> reste au même niveau donc pas d’inquiétude de ce coté<br /> Le but est surtout économique on sépare la branche qui coute la plus cher comme la prod, et celle qui rapporte le plus, et ca permet des montages financier pour rapporter plus de dividende. Et d’autres techniques financières.<br /> Bref le genre de personnes qui tuent les entreprises pour leurs profit
Nehi
Qu’il est bon de se convaincre avec des certitudes biaisées et vérités déformées.
JohnnyG
Ça explique juste comment les dirigeants d’une entreprise peuvent se faire déposséder de leur pouvoir décisionnaire…
vVDB
Les actionnaires sont les patrons, ne vous déplaise. C’est le principe même de l’entreprise capitalistique.<br /> Le patron est élu en AG des actionnaires.
JohnnyG
Et le contre pouvoir quand l’actionnariat presse l’entreprise et la coule pour toucher toujours plus de dividendes il est où ?<br /> Le noeud du problème est la.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Programme spatial Vega : dernier acte sur Venus
Apple perd son procès contre Corellium, une entreprise qui virtualise iOS à des fins de sécurité
Jeux PS Plus : Sony rembourse les joueurs ayant acheté Maneater au cours du dernier mois
Découvrez l'envolée lyrique de l'assistant Google pour cette nouvelle année
Samsung annonce le HDR10+ Adaptive sur ses TV QLED de 2021
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page