Intel Tiger Lake-H : 8 cores hautes performances en 10 nm dès le début d'année 2021 selon un fabricant ODM

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
04 août 2020 à 14h36
0

Le 10 nm n'est pas encore tout à fait près d'arriver sur Laptop gaming, mais il y a de l'espoir. D'après une fuite en provenance d'un constructeur ODM, les puces mobiles Tiger Lake-H, haute performance, arriveront sur le marché sur le premier trimestre 2021.

Compal Electronics, ODM (Original Design Manufacturer) et fabricant d'ordinateurs portables en marque blanche, sous-traitant pour Acer, Dell ou encore HP, notamment, s'est montré un peu trop bavard. Dans son bilan pour l'année 2019 (publié en mai dernier et analysé cette semaine par momomo_us), le groupe taïwanais donne un créneau de lancement pour les futurs processeurs mobiles haute performance d'Intel : les puces Tiger Lake-H.

Intel ferait tonner le 10 nm sur Laptop gaming en début d'année 2021

On apprend notamment que les premières puces mobiles haute performance gravées en 10 nm arriveront sur le marché en début d'année 2021, au premier trimestre. La nouvelle n'a rien d'une franche surprise, puisque ces nouveaux processeurs (que l'on retrouvera notamment sur les PC portables dédiés aux joueurs et aux créatifs) arriveraient ainsi un peu moins d'un an après les actuelles puces 10 nm Comet Lake-H, lancées au printemps dernier.

Au delà de ce créneau de lancement, Compal évoque des puces dotées de 8 cœurs. Il s'agirait donc des premiers processeurs gravés en 10 nm à disposer de plus de 4 cœurs. Une configuration dont se contentent pour l'heure les actuelles puces Ice Lake-U et dont se contenteront aussi les processeurs Tiger Lake-U, dont l'arrivée est imminente sur ultra-portables.

Un premier indice d'une amélioration concrète du 10 nm chez Intel ?

Comme le note TechPowerUp, Intel a jusqu'ici réservé son procédé de gravure en 10 nm à des puces basse consommation "U" et "Y". (28 à 12 watts de TDP, voire moins), la faute à un protocole que le fondeur avait encore du mal à maîtriser. L'arrivée de premiers processeurs 10 nm capables de passer à 8 cores pour 35 à 45 watts de TDP est un indice qu'Intel parvient enfin à améliorer son node. C'est une bonne nouvelle, et cela pourrait permettre au groupe de mettre son procédé 14 nm au placard pour de bon.

Selon Compal, Intel aurait néanmoins une nouvelle version de ses processeurs Comet Lake-H (14 nm) à nous proposer sur Laptop gaming pour la seconde moitié d'année 2020. L'idée serait d'apporter une meilleure réponse aux puces Ryzen Mobile d'AMD, et notamment au Ryzen 9 4900H, gravé en 7 nm.

Chez Intel, le 10 nm devrait pour sa part se faire plus présent en 2021. On devrait donc trouver des puces Tiger Lake-H sur le premier trimestre, suivi par la suite de processeurs Alder Lake. Également gravés en 10 nm, ces derniers doivent pour rappel s'appuyer sur une architecture hybride de type big.LITTLE, mêlant de gros cœurs Golden Cove et de petits cœurs Gracemont.

Source : TechPowerUp

Modifié le 05/08/2020 à 11h34
7
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top