Intel a du mal à tenir sa roadmap, ni Rocket Lake-S, ni Ice Lake-X cette année ?

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
04 juin 2020 à 19h00
0
© Christian Wiediger / Unsplash

Alors qu'Intel vient d'engager ses processeurs de bureau Comet Lake-S sur le marché et que les puces HEDT Cascade Lake-X sont attendues sur les prochains mois, on apprend que l'entreprise pourrait reporter à 2021 le lancement de ses autres processeurs… dont les CPUs Rocket Lake-S, qui devaient pourtant apporter du sang neuf sur le plan technologique chez Intel cet hiver.

Et si les projets d'Intel pour le reste de l'année 2020 étaient finalement contrariés ? La question est posée par TechPowerUp après la fuite d'une feuille de route signée Intel, provenant visiblement de chez Partner Connect, une plateforme du géant californien lui permettant de communiquer avec ses partenaires et clients (distributeurs, revendeurs, OEMs…).

Le coronavirus pourrait avoir eu raison des plans d'Intel pour 2020

L'absence, sur ce slide récapitulatif, des nouveautés pressenties sur le quatrième trimestre 2020, laisse entendre qu'Intel a décalé à plus tard le lancement de ses processeurs Rocket Lake-S, que l'on prévoyait cet hiver. Pour ajouter à la déception, l'arrivée prochaine des processeurs Ice Lake-SP, gravés en 10 nm destinés au secteur de l'entreprise, laissait entendre qu'Intel pourrait lancer cette année aussi quelques unités 10 nm Ice Lake-X. Une lignée cette fois prévue sur le marché HEDT (processeurs hautes performances).

Si l'absence des gammes Rocket Lake-S et Ice Lake-X se confirme pour le reste de l'année 2020, Intel pourrait ouvrir un boulevard à AMD qui prépare de son côté la commercialisation, cet hiver ou durant l'automne, de ses processeurs de bureau grand public Ryzen de 4e génération (normalement gravés en 7 nm et basés sur l'architecture Zen 3), mais aussi de ses CPUs HEDT Threadripper 4000, qui pourraient arriver dans la foulée.

Rocket Lake-S, le premier vrai renouveau d'Intel en cinq ans

Pour rappel, la lignée Rocket Lake-S devrait permettre à Intel de déployer des nouveautés technologiques bien senties, avec notamment l'apport de cœurs de nouvelle génération « Willow Cove », mais aussi d'une partie graphique Gen 12 Xe, plus performante que l'actuelle Gen 11. Ces nouveaux processeurs, toujours gravés en 14 nm cependant, supporteraient enfin le protocole PCIe Gen 4.0.

Précisons que si ce plan de route en fuite laisse effectivement présager un report pour les gammes Rocket Lake-S et Ice Lake-X, rien n'est gravé dans le marbre. Si retard il y a, on peut cependant imaginer que l'impact de la maladie à Covid-19 sur les chaînes de fabrication d'Intel et sur sa logistique est surement à blâmer. Reste à espérer qu'il n'en soit pas de même pour AMD et ses nouveaux CPUs Ryzen 4000.

Source : TechPowerUp

7
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top