Même sur l'iPad Pro 16 Go, les applications ne pourraient exploiter plus de 5 Go de RAM

03 juin 2021 à 16h50
35
Test iPad Pro M1 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Crédits: Mathieu Grumiaux pour Clubic

Alors que les anciennes générations d’iPad plafonnaient à 6 Go de RAM, les nouveaux iPad Pro équipés du chipset M1 sont livrés avec 8 ou 16 Go de RAM selon la version. Pour autant, de plus en plus de développeurs attestent qu’il ne leur est pas possible d’allouer plus de 5 Go de ressources à leur application.

De fait, et en attendant une mise à jour d’iPadOS, ce surplus de RAM à bord des iPad Pro n’a d’intérêt que pour le multitâches.

Une limitation imposée par Apple

Sur ses nouveaux iPad Pro, Apple a intégré le chipset M1 développé à la base pour la nouvelle génération de MacBook et d’iMac. Sur le papier, cela devait permettre de rapprocher plus que jamais le monde Mac du monde iPad. Sur les modèles d’iPad Pro 11" et 12,9" équipés de 128 Go, 256 Go ou 512 Go de stockage, la mémoire vive est alors portée à 8 Go, contre 6 Go pour les précédents iPad Pro. Les acheteurs qui optent pour un stockage de 1 ou 2 To se voient même dotés de pas moins de 16 Go de RAM, soit autant que dans la plus haute configuration possible sur le MacBook Pro 13" M1 .

Mais depuis quelques jours, les développeurs d’applications font remonter un problème bien gênant : il ne leur est pas possible d’utiliser plus de 5 Go de RAM, même sur une très courte durée. Concrètement, une unique application doit impérativement se limiter à 5 Go, sous peine de crash. Si les anciens iPad avaient une limitation de 4,5 Go, cela s’expliquait par le fait que la mémoire vive totale était bien plus limitée. Ici, la limitation imposée par Apple vient considérablement restreindre les possibilités d’amélioration des applications tierces.

Un OS qui a besoin d’une profonde refonte

Pour l’utilisateur, cela signifie que le surplus de RAM servira principalement à améliorer le multitâches, ou à exploiter pleinement les applications d’Apple, qui ne semblent pas soumises à cette limitation. Cependant, la plupart des utilisateurs qui cherchent à exploiter la RAM et le stockage des iPad les plus puissants sont généralement des professionnels ou des créatifs qui exploitent des applications tierces. Et qui ne pourront donc pas profiter pleinement du sursaut qualitatif théoriquement offert par l’actuel iPad Pro.

La bonne nouvelle pourrait cependant venir de la Worldwide Developers Conference (WWDC21) attendue lundi prochain. La firme de Cupertino devrait notamment y annoncer iPadOS 15. Si l'on sait que cette mise à jour de l’OS devrait modifier en profondeur l’interface utilisateur de l’iPad, les développeurs espèrent également que ce sera l’occasion pour Apple de libérer le potentiel de l’iPad Pro, qui reste encore et toujours très largement sous-exploité malgré un excellent hardware.

Source : MacRumors

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
35
18
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Forfait mobile : le forfait RED by SFR 5Go à 5€ est encore disponible quelques heures
Huawei :
Honor pourrait également sortir son smartphone pliable... mais pas avant la fin d'année
Après Aukey, au tour de RavPower d'être banni d'Amazon en raison de faux avis
Galaxy Z Fold 3 et Z Flip 3 : vers un lancement tout début août
Qualcomm : le futur haut de gamme Snapdragon 895 en test chez les constructeurs partenaires
Le forfait mobile B&You 5 Go à prix mini est de retour !
Le trafic de données mobiles a augmenté de 46 % depuis le début de la pandémie de COVID-19, selon Ericsson
Tim Cook estime qu'il y a 47 fois plus de malwares sur Android que sur iOS (et c'est drôlement précis)
Les Honor 50, 50 Pro et 50 SE sont officiels : les premiers smartphones de la marque depuis qu'elle n'appartient plus à Huawei
Haut de page