iFixit démonte côte à côte les anciens MacBook et les modèles M1 pour en pointer les similitudes

20 novembre 2020 à 14h42
5

Disponibles à l’achat depuis mardi dernier, les premiers ordinateurs équipés d’un SoC Apple M1 impressionnent pour leurs performances. Pourtant, processeur mis à part, rien ou presque n’a changé sous le capot des MacBook Air et MacBook Pro.

Grand spécialiste de la réparation informatique, iFixit s’est plongé dans les entrailles des nouveaux laptops de la Pomme. Et le site est formel : les anciens MacBook équipés de puces Intel et les nouveaux équipés de puces M1 sont très similaires.

Le MacBook Air perd son ventilateur

La plus grosse différence avec l’ancienne génération se trouve au chapitre du refroidissement. Dans le nouveau MacBook Air M1, il est totalement passif. Grâce à l’excellente efficacité énergétique de son SoC, il peut se passer d’un ventilateur pour dégager de l’espace dans le châssis.

De quoi craindre des températures qui s’envolent ? Pas d’inquiétudes, rassure iFixit. Une épaisse plaque d’aluminium recouvre la puce M1 et redirige la chaleur vers la partie la plus fraiche de l’ordinateur par laquelle elle peut s’évacuer plus facilement.

MacBook Air M1 vs MacBook Air 2020 © © iFixit
© iFixit

« Sans ventilateur, cette solution peut prendre un peu plus longtemps [pour rafraîchir le MacBook Air] », admet iFixit. « Mais en renonçant aux caloducs ou à une chambre à vapeur, le dissipateur a également plus de masse à saturer d’énergie thermique. Il n’y a pas de pièce amovible, et rien à casser. Vous aurez besoin d’une nouvelle pâte thermique de temps en temps, et c’est à peu près tout ».

Quant au reste des entrailles de l’appareil, il reste parfaitement inchangé par rapport au dernier modèle de MacBook Air. Aussi le processus de réparation de l’ordinateur demeure le même qu’auparavant.

Un MacBook Pro absolument identique au précédent

Le constat est encore plus simple du côté du MacBook Pro M1. Lui conserve son ventilateur… et tout le reste d’ailleurs. Car à part le fait qu’il ne n’abrite plus de processeur Intel, tout le reste de la configuration reste à sa place.

MacBook Pro M1 © © iFixit
Le ventilateur du MacBook Pro M1 © iFixit

C’est donc bel et bien ce fameux SoC qui change la donne sur les nouveaux appareils à la Pomme. Un changement de paradigme très important pour la marque, qui pose toutefois quelques limitations techniques que nous avons déjà évoquées.

Parmi celles-ci, on peut notamment citer le plafond de 16 Go de RAM qui ne conviendra pas à certains usages. Sur ce point, iFixit qualifie la nouvelle mémoire intégrée du Apple M1 (Unified Memory Architecture) de « très similaire » à ce que l’on retrouve au cœur des derniers iPad. « Ce n’est pas une surprise qu’Apple ait recopié ses devoirs ici. En intégrant la RAM au cœur de la puce M1, chaque composant du SoC (CPU, GPU, Neural Engine, etc.) peut accéder à la même quantité de mémoire vive sans avoir à copier ou à mettre en cache les données dans plus d’un endroit à la fois », explique encore iFixit.

Via : 9to5mac

Modifié le 20/11/2020 à 15h24
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page