Le cœur RISC-V XT910 meilleur que le Cortex-A73 d'ARM (selon Alibaba)

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
20 août 2020 à 13h45
0

En pleine guerre commerciale avec les États-Unis et ses partenaires, et alors que le Britannique ARM a été contraint de tourner le dos à Huawei, le Chinois Alibaba est fier d'annoncer que son RISC-V XT910 est plus puissant que le Cortex-A73 du groupe de Cambridge.

La concurrence entre la Chine et l'Occident a décidément de beaux jours devant elle. En plein contexte de tensions commerciales, technologiques et politiques entre l'empire du Milieu et les États-Unis, mais aussi le Royaume-Uni (notamment depuis l'éviction de la 5G de Huawei du sol britannique), le Chinois Alibaba annonce que son cœur RISC-V XT910 est plus véloce que le cœur Cortex-A73 d'ARM. Une annonce prometteuse, qui pourrait revêtir un intérêt technologique important pour la Chine.

Alibaba sur le point d'offrir à Huawei une alternative à ARM ?

Annoncé il y a quelques semaines, le RISC-V XT910 est un cœur basé sur la finesse de gravure 12 nm FinFET de TSMC. Il peut s'intégrer à un processeur de 16 cœurs cadencés entre 2,0 et 2,5 GHz et se montre d'ores et déjà nettement plus performant que les autres solutions RISC-V actuellement disponibles.

À l'occasion de la conférence Hot Chips, tenue cette semaine, Alibaba a donc annoncé que son XT910 est plus rapide que le cœur Cortex-A73 d'ARM. La comparaison est effectuée vis-à-vis des cœurs Cortex-A73 intégrés au Kirin 970 de Huawei, un processeur lancé en fin d'année 2017. D'après Alibaba, le XT910 serait plus véloce dans les tâches relatives à l'automobile, au secteur grand public, mais aussi au réseautage et aux activités télécoms.

Pour rappel, les Cortex-A73 ont été annoncés en 2016 et sont basés à l'origine sur la gravure en 10 nm de TSMC. Il faut donc voir l'annonce d'Alibaba comme un indicateur que la Chine rattrape son retard sur ARM en matière de conception de SoC, et d'un point de vue architectural. Une bonne nouvelle potentielle pour Huawei, qui devra de nouveau faire sans les licences d'ARM pour ses futurs smartphones.

Alibaba souhaiterait s'orienter vers l'open source

Au-delà de ses performances prometteuses, le XT910 ne devrait pas rester secret très longtemps. Alibaba a en effet promis d'ouvrir son cœur (au sens propre) à la communauté open source. Reste que pour l'heure la chose n'a pas encore été faite.

Comme le note Phoronix, il sera intéressant de voir si, au travers de cette potentielle ouverture à l'open source, le XT910 finit par arriver sur des appareils occidentaux. Il est en tout cas possible qu'avec ce genre d'avancées, la Chine parvienne à devenir de plus en plus indépendante des technologies américaines et occidentales. Une aubaine pour un pays durement affecté, sur le plan commercial, par les sanctions américaines.

Source : Phoronix

12
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top