Sidewalk Labs prévoit la construction d'une usine de transformation du bois pour 80M$

Sylvain Nawrocki Contributeur
29 juin 2019 à 10h15
0
Quayside, Sidewalk Labs, architecture bois

Le but de Sidewalk Labs est simple : transformer cinq hectares sur les rives de l'Ontario en smart city, à Toronto. Le plan détaille la forme des immeubles, des rues, les infrastructures prévues en termes de transport et de communication, ainsi que la manière dont la compagnie veut construire cette nouvelle ville.

Plus tôt dans l'année, une copie de ce projet avait déjà fait son apparition en ligne. Il en ressortait déjà le fait que ce projet devait être construit en bois. C'est à présent officiel, Sidewalk Labs propose d'investir 80 millions de dollars pour construire une usine de traitement du bois ainsi que sa chaîne d'approvisionnement en vue de construire ce quartier entièrement en bois. L'entreprise explique que cette usine, qui se concentrerait sur la production d'éléments préfabriqués à destination de ce projet, pourrait réduire de 35 % la durée des travaux, en comparaison à des méthodes plus traditionnelles.

Le bois présente de nouveaux avantages

Les techniques de construction en bois utilisées pour ce projet seraient aussi résistantes que l'acier, plus résistantes au feu que le bois standard, mais aussi plus respectueuses de l'environnement que les constructions en acier et béton, génératrices de grandes quantités de CO2.

En outre, l'aspect modulaire des constructions proposées permettrait, d'après Sidewalk, de limiter les coûts et les durées de construction. Les différents modules ont aussi été proposés à plusieurs cabinets d'architectes pour voir comment ils pourraient les utiliser pour d'autres développements du quartier, et il en est ressorti des propositions très variées. En outre, rien que l'usine pourrait générer 2 500 emplois sur une période de 20 ans.

Quayside, Sidewalk Labs, architecture bois

Sidewalk Labs impose son style

« Nous financerions la création de cette usine à un endroit dans Toronto que nous pensons capable jouer un rôle de catalyseur pour une nouvelle industrie dans le domaine du bois », explique Dan Doctoroff, PDG de Sidewalk Labs.

Néanmoins, le financement de cette usine dépendra aussi de la capacité de l'entreprise à développer cette idée sur l'ensemble de la rive. En effet, les 10 immeubles présentés dans le plan initial ne seraient pas suffisants pour garantir un retour sur l'investissement des 80 millions de dollars prévus par Sidewalk Labs et ses investisseurs privés.

Il faut noter que pour l'instant, le plan d'urbanisation de Toronto ne permet pas autant de constructions de ce type dans la même zone, mais Doctoroff dit être confiant quant au fait que cela puisse changer. Sidewalk serait bien entendu responsable du développement de l'ensemble de la zone, si le gouvernement accepte d'infléchir son plan d'urbanisation selon les propositions de l'entreprise.

Source : FastCompany

Les Soldes d'Été c'est maintenant ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos High-Tech avec Clubic.

Découvrez tous nos bons plans

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top