Steve Wozniak se lance dans l'éco-blockchain avec EFFORCE

23 juillet 2019 à 09h15
6
Steve Wozniak

Le co-fondateur d'Apple investit dans une société basée à Malte qui permettra à ses clients de réaliser des profits grâce à des projets éco-responsables. EFFORCE a annoncé de nombreux partenariats, notamment avec de grands noms français de l'énergie.

C'est une nouvelle aventure pour Steve Wozniak. Le co-fondateur d'Apple dans les années 1970 aux côtés de son comparse Steve Jobs, a annoncé avoir investi dans une jeune société nommée EFFORCE.

La blockchain pour limiter les dépenses d'énergie

L'entreprise, basée à Malte, est spécialisée dans la blockchain, mais va utiliser cette technologie pour mettre au point des projets respectueux de l'environnement. Les investisseurs pourront ensuite générer des profits grâce aux économies d'énergie réalisées.

Pour l'instant, EFFORCE ne détaille pas les projets qu'elle compte mettre en oeuvre. Son site web n'est qu'une simple page de présentation, sur laquelle figurent les entreprises partenaires. On peut y retrouver Total et Engie, les deux géants français de l'énergie qui ont déjà signé avec l'entreprise.

Malte ouvre ses portes aux nouvelles technologies

Selon l'entreprise, Malte a été sélectionnée pour abriter les locaux d'EFFORCE grâce à une politique gouvernementale très ouverte à la blockchain. Le secrétaire parlementaire Silvio Schembri n'a pas manqué, lors de la conférence de présentation de la société, de rappeler que Malte finançait déjà des projets liés à la blockchain comme l'accueil de données universitaires ou encore de contrats de location.

Pour Jacobo Visetti, le co-fondateur d'EFFORCE, Malte est « le pays le plus ouvert d'esprit que nous pouvions trouver dans le monde, en termes de nouvelles technologies », et comparé à de nombreux gouvernements, selon lui plus méfiants vis-à-vis de la blockchain.

Dans les prochains jours, un livre blanc sera publié pour donner plus d'informations concrètes quant aux différents projets imaginés par EFFORCE autour de la blockchain.

Source : Neowin
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
twdmnd
Humm, éco-responsable… quand on voit la liste des partenaires en bas du site de Efforce qui doivent être responsables à eux seuls de 80% des émissions de CO2 de la planète… j’ai de sérieux doutes, mais bon on verra bien
stratos
“Jacobo Visetti, le co-fondateur d’EFFORCE, Malte est « le pays le plus ouvert d’esprit que nous pouvions trouver dans le monde, en termes de nouvelles technologies », et comparé à de nombreux gouvernements, selon lui plus méfiants vis-à-vis de la blockchain.”<br /> Mais certainement pas parce que Imposition des revenus des personnes physiques<br /> Malte 0% sur les revenus de source internationale<br /> c’est du hasard ca
Vanilla
Oui donc tu n’as rien compris sur le principe, désolé de te le dire comme ça…<br /> C’est tout à fait le principe du marché du co2, ce sont les plus gros pollueurs en co2 qui sont par nature les clients, puisqu’en investissants dans des projets propres, c’est autant de contrats carbones qu’ils n’auront pas à payer. CO2 = contrat droit à polluer.<br /> Savers<br /> They are owners of industries, transport systems, buildings, and other energy dependent systems that benefit from efficiency improvement projects and use part of the energy savings obtained to their advantage, thus reducing the need to **purchase energy. **<br />
Vanilla
Quand tu entends les derniers propos de Lemaire sur bitcoin et Libra, on ne se demande pas du tout pourquoi ils ne sont pas installé en France. Et rien à voir avec les impôts…
philouze
“Quand tu entends les derniers propos de Lemaire sur bitcoin et Libra, on ne se demande pas du tout pourquoi ils ne sont pas installé en France. Et rien à voir avec les impôts…”<br /> ce sont des propos responsables, de toute éternité, “frapper monnaie” est un privilège d’état ou un privilège royal.<br /> Tout simplement parce que si ça devient un privilège privé, celui ci peut utiliser pour s’enrichir soit une pénurie artificielle (coucou Bitcoin !) soit frapper ses propres billets puisque personne ne peut contrôler et que vous êtes de fait propriétaire de l’ensemble des machines qui pressent la monnaie (coucou Libra !) et dans les deux cas, c’est un véritable “proxy anonymiser”<br /> pour blanchir de la thune en quantité industrielle<br /> et pour monter des activités affranchies de tout contrôle financier (économie grise, voir noire) .<br /> ça fait quatre raisons majeures de NE PAS laisser prospérer ces trucs, mais il y a d’autres raisons plus techniques tout aussi valables.<br /> Libra, pour une monnaie de libertarien, ça annonce clairement la couleur. En tant qu’européen et légaliste, libéral mais légitimiste, je bannirais totalement cette initiative du territoire, et poursuivrais l’usage pour délit d’utilisation de monnaie privée ou de fausse monnaie suivant les cas.
kroman
Total est bon dans le greenwashing… qu’ils commencent par nettoyer ce qu’ils on laissé derrière eux au Nigeria…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Le nombre de tweets limité sur Twitter ? Est-ce un bug ou une nouvelle politique ?
Twitter : la plateforme teste les très longs posts, faut-il dire adieu au microblogging ?
Sur Android, l'IA de Google va bientôt permettre de
Ce nouvel émulateur promet tous les jeux Xbox 360 sur PC (et sur Xbox Series)
Ce SSD Samsung 870 QVO 1To chute de prix chez Amazon
SNCF : place au tout numérique, les petites bornes jaunes tirent leur révérence
Entre promotion et ODR, le chargeur à induction duo Samsung 15W est à moins de 10 €
Comment héberger votre site web à moindre coût ?
Images explicites : comment Google Images va évoluer pour protéger les plus jeunes
Après les Soldes, les promos continuent chez RueDuCommerce avec la Samsung Galaxy Tab A8
Haut de page