Kickstarter passe au financement participatif via la blockchain... mais qu'est-ce que ça change ?

09 décembre 2021 à 13h05
8
Kickstarter Head
© Kickstarter

La société a annoncé mercredi qu'elle soutiendrait le développement d'un protocole permettant la décentralisation de ses principales fonctionnalités.

Ce changement passera par la création d’un protocole open-source, installé sur une blockchain et neutre en carbone.

Kickstarter lie son avenir à celui de la blockchain

Kickstarter, fondée en 2009, est une plateforme de financement participatif. Autrement dit, des entreprises ou des particuliers y inscrivent leurs projets, qui sont ensuite soutenus par les personnes intéressées. Après avoir récolté plus de 6 milliards de dollars et permis la naissance de plus de 200 000 projets, l’entreprise a décidé de passer à l’étape supérieure. La plateforme souhaite s’orienter vers un « avenir plus ouvert, plus collaboratif et plus décentralisé », ce qui passera par la création d’un protocole open-source basé sur la blockchain Celo, qui affirme être neutre en carbone.

Prévu pour 2022, année durant laquelle Kickstarter basculera dessus, ce protocole pourra être utilisé, repris ou modifié par n’importe qui, y compris des plateformes concurrentes. Une société chargée de développer ce protocole Celo devrait prochainement voir le jour et être dotée d’un conseil d’administration, ainsi que d’un « laboratoire de gouvernance indépendant ». Elle sera en partie financée par Kickstarter, qui figurera parmi les premiers clients. Perry Chen et Aziz Hasan, respectivement président-fondateur et P.-D.G. de Kickstarter, expliquent :

« Notre mission d'aider à donner vie à des projets créatifs est un engagement à aider à libérer ce potentiel latent chez les gens et leurs idées. Pour vraiment servir cette mission, nous devons nous appuyer sur ce qui a rendu Kickstarter si innovant : la puissance d'un vaste réseau de personnes travaillant ensemble vers un objectif commun. »

Quels changements pour les utilisateurs ?

Avec plus de 750 000 emplois à temps partiel et 80 000 emplois à temps plein créés par le financement des projets, Kickstarter est conscient que ce changement à venir peut inquiéter les utilisateurs, qu’il s’agisse des personnes donnant leur argent ou de celles qui mettent en ligne leurs projets. Afin de rassurer tout le monde, la plateforme indique qu’un livre blanc, décrivant la technologie et les plans du protocole, sera publié dans les prochaines semaines. De plus, l'entreprise a déclaré qu’en tant qu'utilisateurs, nous ne devrions pas constater de changement au niveau de l’expérience. « Vous ne "verrez" pas le protocole, mais vous bénéficierez de ses améliorations », peut-on lire dans l’article de blog publié aujourd'hui.

Toujours dans cette optique de décentralisation, d’ouverture et de transparence, Kickstarter annonce que le laboratoire de gouvernance publiera régulièrement les résultats de ses recherches et différentes ressources exploitables. Il sera dirigé par Camille Canon, cofondatrice et directrice exécutive de Purpose Foundation, une organisation axée sur le développement et la « mise à l'échelle de modèles alternatifs de propriété et de gouvernance ».

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
Azael
Et?<br /> Ca change quoi exactement pour le gars qui veut soutenir un projet?<br /> Neutre en carbone??? Vraiment???<br /> Pas de «&nbsp;coin&nbsp;» associé à la blockchain?
toast
C’est pas comme si c’était clairement écrit : «&nbsp;De plus, l’entreprise a déclaré qu’en tant qu’utilisateurs, nous ne devrions pas constater de changement au niveau de l’expérience.&nbsp;»<br /> Par contre, à leur niveau, ils peuvent maintenant utiliser le buzzword blockchain pour lever des financements.
benben99
C’est simple:<br /> Is vont utiliser le buzzword blockchain pour essayer d’aller chercher eux-mêmes du financement pour leur plateforme de financement.
ABC
J’ai rien compris. Le blockchain ça va changer quoi ? Ça va tripler les montants ou donner plus de visibilité aux projets ?
PaowZ
Ça va servir à décentraliser l’information. C’est l’une des spécificités de la blockchain.
Fibre79
Si ça abouti on aura un bel exemple de site web 3.0.<br /> On ne change rien pour les utilisateurs mais dans l arrière cuisine on a une solution décentralisé
Jerome_tFb
Et ça permettra aux gens de soutenir un project en crypto curencies, je suppose.
Werehog
On voit d’après certains commentaires que c’est parfois difficile de ne pas associer blockchain et crypto monnaies. La blockchain est la techno qui sera utilisée pour avoir une traçabilité des financements, c’est tout. Ça ne change rien au fonctionnement, seulement une meilleure transparence sur les mouvements financiers.<br /> Et aucune monnaie par dessus, aucune spéculation, bref aucune utilisation tordue et cupide d’une technologie utile
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Binance : peut-on forcer les plateformes à lutter contre la fraude ? Apparemment, non…
Cryptominage : il n'y a pas que des monstres de puissance dans la course, vous seriez surpris
Les NFT déjà mainstream (et bientôt sur YouTube) ?
OpenSea victime d'un bug, des propriétaires de NFT dévalisés
La chute du Bitcoin peut-elle débloquer les stocks de cartes graphiques ?
Quand Ozzy Osbourne se lance dans le NFT, mieux vaut l'éviter
La Russie va interdire le minage et l'utilisation de crypto-monnaie
Comme promis, le maire de New York a reçu son premier salaire d'élu en crypto
Opera lance son Crypto Browser Project, ancré dans le
Crypto.com piraté, des centaines de comptes touchés et plusieurs millions de dollars dans la nature
Haut de page