La gouvernance de la Finance Décentralisée reste encore très centralisée

25 septembre 2020 à 15h00
2

La gouvernance des plateformes de Finance Décentralisée est un enjeu central. Sur 15 start-up, 12 ont encore les accès « administrateurs » de leur projet.

Lorsqu’il est question de projet utilisant la blockchain, savoir si la gouvernance sera tenue par l’équipe fondatrice ou les utilisateurs est fondamentale. Suite à l'essor de la Finance Décentralisée (DeFI), de nombreux projets ont vu le jour mais peu d’entre eux ont fait la passation de pouvoir.

Une recherche de consensus permanent

Depuis la création du Bitcoin, la question de la gouvernance revient en permanence sur la table. En effet, la reine mère des crypto-monnaies a été créée pour pallier le problème de confiance d’organismes centralisés capables de modifier les règles à leur guise et sans le consentement des utilisateurs.

À chaque création de projet utilisant la blockchain, il est fondamental de savoir comment le consensus décisionnel sera mis en place. Preuve de Travail (PoW) grâce à des résolutions d’équation, Preuve d’Enjeu (PoS) grâce à la possession, Preuve d’Enjeu Déléguée (DPoS) où les utilisateurs votent pour les validateurs du réseau, etc.

Pour la DeFI, l’actualité récente nous a montré qu’un administrateur était capable de disparaître avec tous les fonds censés être « bloqués » dans un contrat intelligent.

Un système encore très jeune

D'habitude, les contrats intelligents font l’objet d’un audit par des équipes indépendantes avant d’être publiés sur la blockchain. Car en cas de faille dans le contrat, un hacker peut partir avec la caisse ou les fonds être « gelés » par erreur de manipulation.

Face à la frénésie qu’a rencontré cet écosystème les derniers mois, certains développeurs n’ont pas pris le temps de faire auditer leur contrat et ont connu des bugs majeurs en cours de route. De quoi inquiéter les autres, qui n’ont pas voulu prendre de risque et garder la gouvernance pour eux.

La conséquence directe est une centralisation de la gouvernance, qui rentre en contradiction directe avec la volonté de laisser les utilisateurs être « leur propre banque ». Entre la suppression du tiers de confiance et la vigilance requise avant d’investir, l’équilibre de la DeFI est encore très précaire !

Source : Cointelegraph

2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Les nouveaux AirPods arriveront en 2021 tandis que l'AirPods Studio est finalement repoussé
Audius, plateforme blockchain de streaming musical, se lance avec Deadmau5
Le navigateur gamer Opera GX propose de nouveaux thèmes et un outil de nettoyage
Devil May Cry 5 Special Edition : pas de ray-tracing pour la version Xbox Series S
Ambitieux, le Japon vise la neutralité carbone à 2050
Un utilisateur de crypto-monnaies déplace 1,15 milliard de dollars de Bitcoin (BTC)
Qui a peur de Huawei ? : (re)voir le reportage sur le géant chinois des télécoms en intégralité
Il y a du Cloud gaming sur Facebook, mais pas sous la forme d'un service
Test Bose QC Earbuds : d'excellents écouteurs, à un détail près
L'enceinte connectée Google Nest Mini à un excellent prix
scroll top