La gouvernance de la Finance Décentralisée reste encore très centralisée

25 septembre 2020 à 15h00
2
Gouvernance Blockchain

La gouvernance des plateformes de Finance Décentralisée est un enjeu central. Sur 15 start-up, 12 ont encore les accès « administrateurs » de leur projet.

Lorsqu’il est question de projet utilisant la blockchain, savoir si la gouvernance sera tenue par l’équipe fondatrice ou les utilisateurs est fondamentale. Suite à l'essor de la Finance Décentralisée (DeFI), de nombreux projets ont vu le jour mais peu d’entre eux ont fait la passation de pouvoir.

Une recherche de consensus permanent

Depuis la création du Bitcoin , la question de la gouvernance revient en permanence sur la table. En effet, la reine mère des crypto-monnaies a été créée pour pallier le problème de confiance d’organismes centralisés capables de modifier les règles à leur guise et sans le consentement des utilisateurs.

À chaque création de projet utilisant la blockchain, il est fondamental de savoir comment le consensus décisionnel sera mis en place. Preuve de Travail (PoW) grâce à des résolutions d’équation, Preuve d’Enjeu (PoS) grâce à la possession, Preuve d’Enjeu Déléguée (DPoS) où les utilisateurs votent pour les validateurs du réseau, etc.

Pour la DeFI, l’actualité récente nous a montré qu’un administrateur était capable de disparaître avec tous les fonds censés être « bloqués » dans un contrat intelligent.

Un système encore très jeune

D'habitude, les contrats intelligents font l’objet d’un audit par des équipes indépendantes avant d’être publiés sur la blockchain. Car en cas de faille dans le contrat, un hacker peut partir avec la caisse ou les fonds être « gelés » par erreur de manipulation.

Face à la frénésie qu’a rencontré cet écosystème les derniers mois, certains développeurs n’ont pas pris le temps de faire auditer leur contrat et ont connu des bugs majeurs en cours de route. De quoi inquiéter les autres, qui n’ont pas voulu prendre de risque et garder la gouvernance pour eux.

La conséquence directe est une centralisation de la gouvernance, qui rentre en contradiction directe avec la volonté de laisser les utilisateurs être « leur propre banque ». Entre la suppression du tiers de confiance et la vigilance requise avant d’investir, l’équilibre de la DeFI est encore très précaire !

Source : Cointelegraph

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
orionb1
et oui, la gouvernance des monnaies légales restera toujours plus démocratique vu que les gouvernements ont un oeil dessus
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Metal Gear : trois portages arrivent sur GOG et un remake serait en préparation
Volkswagen ID.4 : Clubic est monté à bord !
Baldur's Gate 3 : l'accès anticipé encore repoussé, et de la romance au programme
Le Quad électrique de Tesla, dévoilé au Battery Day, sera en vente fin 2021
French Days : le Samsung Galaxy Z Flip à prix choc avec 500€ de réduction !
Drone de surveillance : Amazon est prêt. Et vous ?
LG intègre un écran OLED flexible de 77 pouces dans un concept-car Hyundai
TikTok : mais où en est-on de la vente des activités américaines ?
DiRT 5 : une première vidéo de gameplay
Flight Simulator : prochaine escale, le Japon
Haut de page