Un système de Ponzi en crypto-monnaies épinglé par le régulateur phillippin

24 septembre 2020 à 18h15
12

Mining City est accusée d'être un système de Ponzi. La SEC philippine a averti la population des dangers liés à cette entreprise.

L’équivalent de la Securities and Exchange Commission (organisme américain de réglementation des marchés financiers) aux Philippines a publié un communiqué pour prévenir la population des risques d’investissement liés au site Mining City. Ils pointent des conseils d’investissement de type pyramidal, ainsi qu’une absence de licence pour exercer sur le territoire.

Un système de Ponzi assumé

Il existe de nombreux projets crypto qui promettent monts et merveilles aux investisseurs peu renseignés. Le plus tristement célèbre est Bitconnect, qui a marqué les esprits grâce à son présentateur et à l’ampleur qu’avait pris l'arnaque.

Le concept est simple : encourager l’arrivée de nouveaux investisseurs pour que de l’argent « frais » puisse payer les premiers arrivants dans le système. Sans ce nouvel arrivage d’argent, le système s’effondre faute de capital initial.

Mining City n’échappe pas à la règle et promet des gains d'au moins $2/jour pour un investissement de $300 sur trois ans minimum. Des gains payés en une crypto-monnaie… connue pour être une arnaque. Les profits promis aux premiers investisseurs ne seraient donc que poudre aux yeux.

Des avertissements aux lourdes conséquences

Les trois responsables identifiés encourent jusqu’à 21 ans de prison et 100 000$ d’amende s’ils refusent de se plier à la réglementation en vigueur. Cette démarche de la part de la SEC s’inscrit dans une politique de protection des utilisateurs, dans un pays qui s’intéresse de plus en plus à l’utilisation des crypto-monnaies sur son territoire.

La SEC philippine ne peut pas faire fermer le site, qui fonctionne de façon décentralisée. Elle fait donc ce qui est en son pouvoir : prévenir les investisseurs de ne pas mettre d’argent dans ce projet, et recommander fortement à ceux qui y sont déjà d’arrêter d’y investir.

L'organisation avertit aussi les créateurs du site, qu’elle a identifiés, de s'enregistrer auprès des instances concernées. Car sans licence ni enregistrement, exercer des activités liées à la crypto-monnaie sur le territoire est illégal. 

Source : TheCoinTribune

12
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Ambitieux, le Japon vise la neutralité carbone à 2050
Un utilisateur de crypto-monnaies déplace 1,15 milliard de dollars de Bitcoin (BTC)
Il y a du Cloud gaming sur Facebook, mais pas sous la forme d'un service
Test Bose QC Earbuds : d'excellents écouteurs, à un détail près
L'enceinte connectée Google Nest Mini à un excellent prix
Skype va très prochainement supporter les appels à 100
Pas moins de 500€ de réduction sur le vidéoprojecteur Mi 4K Laser 🔥
L'Italie ouvre une enquête sur les deepfakes de Telegram
La Nintendo Switch Pro pourrait être équipée d'un écran Mini-LED
Les GeForce RTX 3060 et 3060 Ti arriveront dès novembre
scroll top