L’extension de domaine « .NFT » pour Token Non Fongible a été vendue 84 000 dollars

04 février 2021 à 12h45
2

L’extension de domaine « .NFT », pour l’abréviation « Token Non Fongible », a été achetée 84 000 dollars.

L’achat a été réalisé sur le registraire de nom de domaine décentralisé Handshake.

Une extension à 84 000 dollars

Jehan Chu, investisseur de renom, a dépensé un montant record de 84 000 dollars pour acheter l’extension de domaine « .NFT ». Le nouveau propriétaire va pouvoir émettre un nombre illimité de sous-domaines sous ce nom.

L’enchère s’est déroulée sur Namebase qui est notamment une marketplace pour les noms Handshake, ce dernier étant un protocole décentralisé pour les noms de domaine de premier niveau, ouvrant la voie au Web 3.0.

D’après l’investisseur, les tokens non fongibles auraient un avenir radieux : « Ayant suivi une formation chez Sotheby’s et étant collectionneur d’art depuis 15 ans, je pense que les NFT sont le véritable chaînon manquant entre les objets en ligne et hors ligne et qu’ils transformeront non seulement l’art, mais aussi les affaires, la finance, la société et la culture ».

Qu'est-ce que Handshake ?

Handshake offre une alternative au traditionnel DNS (système de noms de domaine) qui a été le service de dénomination de sites web depuis les débuts de l’Internet. Les noms de domaine, comme « Clubic.com », éliminent la nécessité de mémoriser des adresses IP spécifiques, mais ils sont également supervisés par les autorités centrales (comme l’ICANN).

Handshake a pour objectif de mettre en place une blockchain pour l’ensemble du processus de dénomination. Les 100 000 domaines les plus populaires sont pour l’instant interdits, mais contrairement à l’ICANN, Handshake vous permet d’enregistrer n’importe quel autre domaine aux enchères. Ces domaines peuvent être plus longs que les noms de domaine traditionnels et comporter des caractères spéciaux comme des émojis.

Toutefois, les noms de domaine enregistrés par Handshake ne sont pas accessibles via les navigateurs classiques. Mais cela pourrait changer rapidement puisque le navigateur Brave a récemment pris en charge le protocole IPFS pour renforcer l’accès au Web décentralisé.

Source : Decrypt , Cryptoast

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

DHL s'équipe d'avions électriques pour se lancer dans des livraisons à basses émissions
Twitter lance un système de bug bounty pour les internautes qui décèleraient les biais de son algorithme
Le taxi volant électrique de Joby Aviation parcourt 240 kilomètres, un record
Intrinsic : le nouveau jouet de Google spécialisé dans le logiciel destiné aux robots industriels
Un robot crée une superbe fresque Super Mario en domino en 24 heures
Amsterdam a inauguré le tout premier pont en acier imprimé en 3D
Face au blocus des communications à Cuba, les USA envisagent de déployer Internet via des ballons
La Défenseure des droits s'oppose aux caméras de reconnaissance des individus dans l'espace public
Voici CAPS, la capsule volante française autonome, passe-partout et monoplace (Vidéo)
Végétaliser les villes ? Google veut cartographier les quartiers prioritaires
Haut de page