Dailymotion, l’entreprise française reste concentrée sur l’international

24 mars 2015 à 11h43
0
La plateforme de vidéos passe les dix années d'existence. Outre un nouveau lecteur, un nouveau logo, Dailymotion poursuit sa stratégie et se développe principalement hors de France.

Dailymotion, la plateforme de contenus vidéo fête ses 10 années d'existence. Fondée en mars 2005, la société a mis au point un service permettant à chacun d'héberger mais également de diffuser ses propres vidéos. Le rendu est alors disponible en ligne et s'avère consultable par n'importe qui.

Quelques semaines plus tôt, un autre service aux fonctions identiques naissait. YouTube prenait ses quartiers dans le domaine de la vidéo en ligne avant d'être racheté par Google une année plus tard. Si les deux sites ont connu des trajectoires différentes, Dailymotion ne rougit pas et exploite son positionnement hors de ses frontières.

01C2000007966163-photo-dailymotion-player.jpg


« La comparaison avec YouTube tenait en 2006, lors du rachat par Google. Mais à présent YouTube est davantage un moteur de recherche pour vidéos. De notre côté, nous faisons de la distribution de contenus vidéos pour nos partenaires », nous explique Giuseppe de Martino, secrétaire général de Dailymotion. « A ce jour, nous faisons 300 millions d'utilisateurs uniques mensuels et enregistrons pas moins de 3 milliards de vidéos vues par mois ».

« Nous ne pensons pas au passé, nous ne vivons pas dans ce qui a été », précise le responsable. Si aucune célébration particulière n'a été prévue pour l'anniversaire de la société, la plateforme déploie une nouvelle identité visuelle (avec un nouveau logo) et rafraichit son lecteur.

Dailymotion passe donc au HTML 5. Suite au rachat de Jilion en 2013, la société a développé un nouveau lecteur dont la particularité est de pouvoir s'adapter aux besoins des clients. Le service est personnalisable et permet aux professionnels d'ajouter des éléments visuels mais également fonctionnels. Le lecteur peut alors être embarqué sur leur propre site comme sur d'autres.

Au programme de ce nouveau lecteur, Dailymotion met en avant sa capacité de se redimensionner automatiquement en fonction de l'appareil ou de l'écran qu'utilise l'internaute (responsive design). Il porte enfin l'accent sur le mobile puisque les fonctionnalités traditionnellement réservées aux grands écrans sont conservées sur le mobile, quand bien même le lecteur est exporté sur des sites tiers.

Parmi les autres fonctionnalités, sont enfin présentes la résolution 4K, la compatibilité Chromecast et AirPlay, la capacité d'ajouter facilement des sous-titrages...

« Notre ADN reste la gratuité, financée par la publicité »

012C000007966161-photo-dailymotion-logo.jpg
Depuis sa création, le modèle de Dailymotion a dû évoluer. La plateforme a par exemple développé de premières briques lui permettant de proposer des services payants, sur des offres ciblées. Le payant reste cependant une petite part de l'ensemble de l'offre de la société. Giuseppe de Martino confirme : « Notre ADN reste la gratuité, financée par la publicité mais aussi les outils de distribution envers nos partenaires. Le payant n'est donc pas l'axe central de notre développement car 97% de notre activité réside sur le modèle publicitaire. »

Dans cette logique, Dailymotion a dû embrasser les nouvelles méthodes en vigueur dans la publicité. « Les ad exchanges et la programmatique a tout changé puisque notre catalogue peut être vendu à l'international. Les ventes indirectes ont remplacé les ventes directes. Dans la plupart de nos zones de présences, nos collaborateurs travaillent avec les fournisseurs de contenus », explique le secrétaire général.

A ce jour, la plateforme dispose de deux régies, en France et aux Etats-Unis. La société va poursuivre sa stratégie puisque dans quelques mois, Dailymotion ouvrira une filiale à Singapour. Cette division aura en charge la supervision de la zone APAC (Asie-Pacifique).

« La France, c'est 15% de notre audience mais 100% de nos emmerdes »

Voilà comment Giuseppe de Martino simplifiait la situation de Dailymotion en France en 2013. A présent le responsable tient à préciser que la société est tournée vers l'international. La France ne représente que 10 à 12% de son audience alors que les Etats-Unis (son principal bassin d'audience) totalisent 20%.

« Nous sommes nés en France mais nous ne nous sommes pas positionnés comme un acteur franco-français. Un bureau à New-York a été rapidement ouvert. La France est le pays dans lequel nous avons eu besoin de nous institutionnaliser le plus vite », affirme le dirigeant. La société compte s'ouvrir davantage aux marchés en croissance. Après le Brésil, Dailymotion s'attaquera à la zone Asie-Pacifique. Elle bénéficiera ainsi d'un maillage global.

Les nouvelles pistes de rachat

En mai 2013, Yahoo renonçait finalement à mettre la main sur 75% du capital de Dailymotion. L'américain s'était montré trop gourmand aux yeux du gouvernement français, l'opération avortera sous la pression d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif d'alors.

La société ne revient pas sur cet épisode. « Tout ce qui s'est passé il y a un an, on ne revient pas dessus, nous sommes seulement au début d'une aventure, c'est ce que je me dis », précise Giuseppe de Martino. Malgré tout, Orange, le propriétaire de la plateforme continue de mener des négociations avec de potentiels acheteurs.

Dernièrement, l'opérateur a annoncé tenir des négociations avec le fonds d'investissement hongkongais PCCW. Orange est ainsi prêt à céder 49% du capital de Dailymotion. Dans ce cas de figure, la plateforme accentuerait davantage son positionnement en direction des marchés émergents et de l'international. Une stratégie dans la continuité en somme.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
scroll top