La photo connectée à nu, avec un appareil Samsung

Aurélien Audy
29 octobre 2012 à 18h10
0
La photo connectée est une tendance qui se développe, dont nous vous parlons régulièrement mais vaguement, en particulier lors des grands salons (CES 2012, IFA 2012 et plus récemment Photokina 2012). En quoi ça consiste réellement ? Quelles possibilités la technologie sans fil offre-t-elle ? Décortiquons ensemble un des pionniers du genre, le compact Samsung WB850F.

00A0000005477793-photo-illustration-wifi2.jpg
Les solutions connectées aujourd'hui ne manquent pas. De l'intégration de Wi-Fi directement dans l'appareil, à l'ajout de modules externes (notamment sur reflex) en passant par des cartes SD Eye-Fi ou FlashAir de Toshiba, il est à peu près possible de connecter n'importe quel appareil. Sans même parler des Nikon Coolpix S800c et Samsung Galaxy Camera, qui embarquent un système d'exploitation Android et carrément une puce 3G pour ce dernier. Le but de cet article n'est pas détailler toutes ces solutions, mais de décortiquer un exemple précis pour voir ce qu'apporte la connectivité sans fil à la pratique de la photo.

Faute de disponibilité des appareils Android, nous nous sommes rabattus sur le Samsung WB850F, un compact particulièrement évolué en la matière. Il dispose d'un emplacement dédié sur le sélecteur de modes pour le Wi-Fi. Ce menu rassemble sept entrées, un plan tout trouvé pour notre guide !

01C2000005267502-photo-samsung-wb850f-cran3.jpg


Rite initiatique


00F0000005481013-photo-pc-auto-backup.jpg
Avant d'entrer dans le vif du sujet, listons les quelques préparatifs qui s'imposent. D'abord nous avons mis à jour le WB850F avec son dernier firmware, version 206276, qui au passage met aussi à jour la puce GPS. Ensuite, il faut installer le logiciel de gestion des images et de l'appareil Inteli-Studio. On a beau le télécharger fraîchement sur le site de Samsung.fr (3.1.26.1), une fois l'installation terminée le logiciel nous indique qu'il existe une nouvelle version (3.1.32.1). C'est une habitude chez Samsung (nous pensons bien sûr à Kies)... Cette étape est indispensable, puisque ce n'est qu'en branchant l'appareil photo à l'ordinateur, avec Inteli-Studio ouvert, qu'il nous sera proposé de télécharger PC Auto Backup, l'utilitaire de sauvegarde automatique en Wi-Fi (par ailleurs non disponible sur le site de Samsung). Mise à jour de firmware, installation d'Inteli-Studio, puis de PC Auto Backup... il ne nous reste plus qu'à renseigner le réseau Wi-Fi au sein du WB850F et nous pouvons commencer à explorer ses fonctionnalités !

Appareil photo Samsung : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

012C000005481067-photo-samsung-wifi.jpg
012C000005481069-photo-samsung-wifi2.jpg

La recherche des réseaux Wi-Fi et la validation de la clé de sécurité : ça y est, l'appareil est connecté !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top