CES 2012 : la tendance photo et vidéo est au connecté

17 janvier 2012 à 17h47
0
Le CES vient de fermer ses portes, après quatre jours intenses à couvrir pour nous. C'est l'heure des bilans, où l'on essaye de flairer rétrospectivement les tendances qui se sont dégagées. En matière d'appareils photo et de caméscopes, donc d'acquisition d'images, un élan semble s'affirmer vers des produits de plus en plus communicants. Et surtout, les constructeurs ne se contentent pas d'intégrer du Wi-Fi pour dire « Hey ! Regardez, nous avons mis du Wi-Fi » mais cherchent vraiment à développer les usages qui vont avec la technologie.

0096000004877706-photo-easyshare-one.jpg
L'Easyshare One sorti en 2005
Le Wi-Fi dans un appareil photo, ça n'est pas nouveau. La première intégration remonte à l'Easyshare One de Kodak, sorti en octobre 2005. Plusieurs modèles ont suivi mais sans succès, car ils se contentaient de gérer le transfert des images vers le PC. Avec la qualité des connexions et la facilité des paramétrages d'alors, il fallait bien moins de temps pour brancher un câble USB au PC. Qu'est-ce qui a changé aujourd'hui ? L'avènement et l'explosion des réseaux sociaux, la généralisation de smartphones toujours plus « smart », et plus généralement, la place grandissante du dématérialisé dans notre quotidien. Si les TV sont toujours plus connectées, autre grande tendance de ce CES, pourquoi les autres appareils d'imagerie numérique ne le seraient-ils pas ?


Le stand Samsung, un des plus grands mais aussi plus fréquentés lors de cette édition 2012 du CES



00C8000004877730-photo-wifi-tendance-8.jpg
Deux des quatre APN Samsung Wi-Fi
Quelles utilisations les constructeurs nous proposent-ils alors ? Premier cas de figure, vu chez Samsung, avec sa nouvelle gamme d'appareils photo. Sur six références, quatre sont Wi-Fi : les WB850F, WB150F, DV300F et ST200F. Samsung parle de « Smart Cameras ». Outre la sauvegarde des images sur le PC en Wi-Fi, ces appareils peuvent également envoyer leur contenu sur le service de cloud SkyDrive de Microsoft. Et il est bien sûr possible de partager ses images sur Facebook et Picasa ou encore de mettre directement ses vidéos en ligne sur YouTube. Samsung a par ailleurs poussé l'interactivité de ses smart cameras sur ses smart TV. Logique... On peut donc faire défiler des diaporamas sur son téléviseur connecté en Wi-Fi. Et d'une manière plus générale sur n'importe quel afficheur DLNA.

00C8000004877724-photo-wifi-tendance-5.jpg
00C8000004877732-photo-wifi-tendance-9.jpg
00C8000004877700-photo-wifi-tendance-13.jpg

Le ST200F, le WB150F et la fonctionnalité TV Link


Mais les fonctionnalités les plus novatrices sont les MobileLink et Remote Viewfinder, permettant la communication de l'appareil photo avec un smartphone iOS ou Android (mais pas Bada...), moyennant l'installation de l'application appropriée. La première permet le transfert en mode point d'accès du contenu de l'appareil photo (qui émet donc son propre réseau Wi-Fi auquel le smartphone peut se connecter) vers le téléphone. L'autre transforme le smartphone en télécommande, avec écran de visée ! Il est ainsi possible d'effectuer ses réglages à distance, de vérifier le cadre ou encore de piloter le zoom depuis l'application mobile.

00C8000004877720-photo-wifi-tendance-3.jpg
00C8000004877716-photo-wifi-tendance-2.jpg
00C8000004877726-photo-wifi-tendance-6.jpg

Les fonctionnalités Remote Viewfinder et le MobileLink


0096000004877696-photo-wifi-tendance-11.jpg
Le Samsung QF20
On retrouve également une connectivité évoluée sur le Kodak Easyshare M750, avec écran tactile de surcroit. A noter que Samsung intègre aussi du Wi-Fi et les fonctionnalités qui vont avec dans son nouveau caméscope QF20. Ce qui nous amène au deuxième point : les caméscopes connectés. Nous vous avons présenté les Canon Legria HF M et HF R, voici les quatre fonctionnalités que proposent les nouveaux caméscopes JVC GZ-EX210 (329 $), GZ-VX700 (499 $) et GZ-GX1 (899 $), tous trois Wi-Fi.

00C8000004877708-photo-wifi-tendance-16.jpg
Le GZ-VX700 de JVC
Tout d'abord, ils peuvent transférer leurs vidéos et photos sur smartphone (moyennant l'installation d'une application Android ou iOS) pour faciliter le partage (Facebook, YouTube...). Et à l'instar de Samsung, l'application transforme le téléphone en télécommande pour contrôler le caméscope à distance. JVC ajoute en plus la géolocalisation des vidéos et photos via le GPS du téléphone. Deuxième fonctionnalité : le Video Email. Le caméscope peut en effet envoyer par email sur 8 adresses simultanément des séquences de 15 s tournées en 640 x 360 pixels. Autre apport du Wi-Fi : le Live Monitoring. JVC propose ainsi de streamer la capture vidéo sur smartphone en Wi-Fi, en accès direct ou via le réseau domestique. Enfin, le constructeur japonais a développé une fonctionnalité de vidéosurveillance, qui envoie automatiquement une photo par email dès qu'un mouvement est détecté.

0000009604877712-photo-wifi-tendance-18.jpg
0000009604877714-photo-wifi-tendance-19.jpg
0000009604877702-photo-wifi-tendance-14.jpg

La vidéo-surveillance et le Live Monitoring, avec le rendu sur smartphone.


Pour Kodak, Samsung, Canon et JVC, ce CES était marqué sous le signe du Wi-Fi. Il y a fort à parier que ces fonctionnalités, qui vont au-delà du simple transfert sur PC, se développeront dans un avenir proche chez l'ensemble des constructeurs d'appareils photo et de caméscopes !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facebook : les nouvelles applications Open Graph dévoilées mercredi
L'Europe envisage de durcir la législation sur les données personnelles
Windows 8 : les prérequis techniques pour tablettes et convertibles
Jerry Yang démissionne de Yahoo!
SOPA : Google vire au noir pour lutter contre la censure du Web
Apple lance un programme de recyclage de ses produits
CES 2012 : GPS connecté sous Tegra et HUD innovant chez Audi (vidéos)
Connections 4.0 : IBM annonce une nouvelle version de son réseau social
Guerre des brevets : Apple attaque les smartphones Samsung en Allemagne
Paiement : le français Ingenico signe un partenariat avec Paypal
Haut de page