Intel : vers des Ultrabooks plus fins à 700 euros ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Intel l'a répété en conférence d'ouverture de l'Intel Developer Forum de Pékin : « 2012 sera l'année de l'Ultrabook ». Le fondeur poussera pour ce faire de nouvelles innovations tout en tirant les prix vers le bas.

00F0000001537736-photo-logo-intel-sans-slogan.jpg

Des disques durs de 5 mm d'épaisseur

Intel souhaite pour commencer standardiser un nouveau format de disque dur de 5 mm d'épaisseur. Hitachi puis Western Digital se sont récemment enorgueilli d'avoir conçu spécialement pour ce marché des modèles de 7 mm, mais Intel les renvoie aussitôt en recherche et développement.

Au quatrième trimestre, la firme de Santa Clara soumettra également au SATA-IO les spécifications d'un nouveau connecteur Serial ATA encastré, permettant de concevoir des disques durs sans aucune partie saillante.

Le disque dur resterait l'un des composants les plus encombrants d'un Ultrabook, mais les consommateurs ne seraient pas prêt à assumer le rapport prix/capacité/encombrement des SSD. Intel prédit néanmoins des Ultrabooks de 15 mm d'épaisseur abritant un disque dur de 1 To d'ici 2015.

00F0000005099810-photo-idf-2012-innovations-ultrabook.jpg
00F0000005099812-photo-idf-2012-innovations-ultrabook.jpg

Du plastique plus résistant

Intel reconnait par ailleurs que le prix d'entrée des Ultrabooks, 800 dollars au minimum (hors offres promotionnelles), est trop élevé. Pour l'abaisser, il propose un nouveau procédé de fabrication du plastique, qui le rend autant sinon plus résistant à la torsion que l'aluminium, en exploitant les matériaux et procédés de moulage par injection existants, mais à plus forte concentration. De quoi fabriquer des ordinateurs de 18 mm d'épaisseur avec une coque de 1,1 mm d'épaisseur.

Le fondeur suggère en outre l'ajout d'un revêtement aluminium, c'est-à-dire d'une fine couche par-dessus le plastique, ne contribuant pas à la résistance mais améliorant l'esthétique et le ressenti.

Un prix d'entrée à 700 dollars/euros

Intel compte enfin sur la multiplication des modèles dès cet été, en prévision de la rentrée des classes, pour que joue la concurrence et que les fabricants déclinent leurs gammes d'Ultrabooks vers le bas. Le fondeur prédit ainsi qu'un nouveau segment fera son apparition au prix public de 700 dollars, donc probablement 700 euros.

Autrement dit, entre l'arrivée imminente de la plateforme Ivy Bridge et d'innovations dans le secteur, les moins pressés feraient bien d'attendre deux mois ou un peu plus avant d'acheter un Ultrabook.

0000014004498400-photo-asus-ux21.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung détrônerait Nokia sur le marché du mobile
IBM rachète Varicent, spécialiste des outils décisionnels
Google prépare de puissants Chromebooks sans BIOS propriétaire
Clubic Week 2.0 : le début des ennuis pour Apple
Live Japon : NOT TV, une télé qui n'en est pas une
Le haut débit arrive à Mayotte grâce au câble LION2
Bruxelles ouvre une consultation sur l'Internet des objets
MobileMe / iCloud : toujours pas de push en Allemagne
Neufbox Evolution de SFR : l'extension à 200 Go désormais gratuite
Trojan.Encoder, un virus qui chiffre les données, touche l'Europe
Haut de page